La Fondation Terry Fox aborde les "besoins non-satisfaits en cancer" avec $13.6 millions pour la recherche sur le cancer d'une tumeur rare, du lymphome ainsi que des stades précoces du cancer de la prostate et de l'œsophage

VANCOUVER, le 9 oct. 2013 /CNW/ - L'Institut de recherche Terry Fox et ses partenaires annoncent aujourd'hui que trois équipes canadiennes exemplaires en recherche sur le cancer reçoivent $13.6 millions de la Fondation Terry Fox afin de mener des recherches de pointe dans plusieurs domaines oncologiques pour lesquels il existe des besoins non-satisfaits.

En Ontario, des scientifiques appliquent de nouvelles techniques utilisant du laser et des nanotechnologies pour améliorer l'imagerie et les traitements du cancer de la prostate et de l'œsophage à un stade précoce. En Colombie-Britannique, les chercheurs sont à la recherche de nouveaux traitements pour le cancer lymphoïde ainsi que des cancers rares et insolites.

L'argent recueilli par la Fondation Terry Fox est amassé annuellement par les enfants et les supporters de partout au pays en participant ou en faisant un don à la Journée Terry Fox et à la Journée Terry Fox des écoles.

"Depuis plus de trois décennies, la Fondation Terry Fox a financé la recherche à travers son programme scientifique 'Nouvelles frontières' afin de s'assurer que les questions fondamentales en recherche sur le cancer sont détectées et traitées," a déclaré Dr Victor Ling, président et directeur scientifique de l'Institut de recherche Terry Fox. "Sans ces recherches, nous serions sans les connaissances et les technologies dont nous disposons aujourd'hui pour cette maladie complexe. Ce type de recherche est essentiel à la création de solutions innovantes au sein de nos cliniques de traitement du cancer à travers le monde. Il faut d'excellents scientifiques comme ceux que nous finançons aujourd'hui pour faire avancer les recherches de pointe."

"Nous sommes fiers de l'héritage qui a été bâti au cours des trois dernières décennies par les supporters de Terry Fox afin de financer l'excellence des équipes scientifiques qui abordent les principaux problèmes et enjeux de la recherche sur le cancer. Cet important travail ne serait pas possible sans la générosité de millions de Canadiens qui gardent encore aujourd'hui le rêve de Terry en vie" a déclaré Judith Fox-Alder, la sœur cadette du héros canadien Terry Fox, dont la fondation et l'institut de recherche porte le nom.

L'équipe de Dr David Huntsman, à la BC Cancer Agency à Vancouver, C-B, étudie les cancers rares - sarcome et cancers de l'ovaire et de l'utérus dans le but de déverrouiller le code génétique des mutations, de sorte que, éventuellement plus de cancers communs seront traités avec succès. "Les tumeurs rares offrent de réels avantages car ils ont tendance à être plus homogènes (structure similaire); il est donc plus facile de trouver quelle mutation cause réellement le cancer" explique Dr Huntsman, pathologiste et directeur médical du Centre for Translational and Applied Genomics. "Ces cancers peuvent également être des clés pour déverrouiller la biologie importante pour d'autres cancers plus communs."

Deux technologies émergentes mises au point par l'équipe de Dr Brian Wilson de l'University Health Network à Toronto, Ontario, peuvent être capables d'être travaillées ensemble pour répondre aux besoins non-satisfaits en matière de lutte contre le cancer. La première technologie est une nouvelle technique appelée imagerie photo-acoustique qui combine la lumière et le son pour créer des images à haute résolution des tumeurs qui peuvent être ciblés pour un traitement. La seconde technologie utilise les nanoparticules nouvellement découvertes pour agir comme agents de contraste pour l'imagerie photo-acoustique. Cette équipe appliquera cette approche novatrice pour les cancers de la prostate et de l'œsophage à un stade précoce. "La combinaison de ces deux techniques crée une opportunité unique" a déclaré Dr Wilson, chercheur principal au Princess Margaret Cancer Centre. "Ce financement est utilisé afin d'accélérer cette plateforme technologique pour une utilisation chez l'homme."

L'équipe de Dr Randy Gaycoyne, également basée à la BC Cancer Agency, regarde le catalogue des différences génétiques dans les cellules de biopsies de lymphome non hodgkiniens afin de déterminer pourquoi certains patients ont des cancers qui se comportent de manière plus agressive que les autres. "Nous allons essayer de déterminer les bases qui déterminent le code génétique qui définit les personnes dont le traitement échoue" explique Dr Gascoyne, directeur de la recherche au Centre for Lymphoid Cancer. La Fondation Terry Fox a été la principale source de financement alloué à l'équipe de Dr Gascoyne pour devenir l'un des principaux centres de génomique du lymphome dans le monde.

Ces trois scientifiques dirigent des équipes de recherche qui ont été sélectionnées pour le financement Nouvelles frontières comme étant les meilleurs groupes pour leur excellence et leur impact. Dr Wilson reçoit une bourse de $2.249 millions à être versée au cours des trois prochaines années. Les deux projets de la BC Cancer Agency reçoivent un financement de renouvellement, soit $7.5 millions pour cinq ans dans le cas de Dr Huntsman et $3.885 millions pour trois ans, avec $600,000 fournis par la BC Cancer Foundation pour l'équipe de Dr Gascoyne.

"La BC Cancer Foundation est heureuse de soutenir le projet novateur de Dr Gascoyne, qui a le potentiel de créer des percées majeures dans les traitements du cancer lymphoïde dont nous bénéficierons tous. Nous sommes également ravis d'être le partenaire de la Fondation Terry Fox et sommes convaincus qu'en tant que partenaires dans cette découverte, nous apporterons de l'espoir à des milliers de Britanno-Colombiens touchés par le cancer" a déclaré Doug Nelson, président et chef de la direction de la BC Cancer Foundation.

La contribution de la BC Cancer Foundation marque le premier pas d'un partenariat de co-financement pour le programme Terry Fox Nouvelles frontières depuis que ce programme a été créé il y a trente ans. Le financement de ce programme hautement compétitif est remis à chaque année à des groupes de chercheurs afin de soutenir les percées dans la recherche biomédicale qui peuvent servir de base de la prévention,  du diagnostic et/ou du traitement du cancer. Ce programme est unique au Canada pour son soutien dans le maintien d'un nombre restreint mais significatif (actuellement 12) des groupes les plus producteurs et internationnellement reconnus en recherche sur le cancer.

Ce programme est une initiative phare pour la recherche de la Fondation Terry Fox. Au début de 2013, l'IRTF a assumé la supervision de la gestion du programme et gère désormais le portefeuille complet de la recherche (approximativement $26 millions annuellement) de la Fondation Terry Fox.

Au sujet de la FTF

La Fondation Terry Fox maintient la vision et les principes de Terry Fox en amassant des fonds pour la recherche sur le cancer grâce à sa Journée Terry Fox, sa CAUSE de Terry sur les campus, la Journée Terry Fox des écoles et d'autres initiatives de levée de fonds. À ce jour, plus de 600 millions ont été ramassés dans le monde entier pour la recherche sur le cancer au nom de Terry Fox. La première course Terry Fox a eu lieu en 1981, et la Fondation Terry Fox a été créée en 1988. Son siège social national est situé à Chilliwack, en Colombie-Britannique et elle possède des bureaux dans 9 provinces. www.terryfox.org.

Au sujet de l'IRTF
Lancé en octobre 2007, l'Institut de recherche Terry Fox (IRTF) est une idée de la Fondation Terry Fox (FTF). Il fonctionne aujourd'hui comme son organisme de recherche, gérant son portefeuille d'investissement de recherche. L'IRTF vise à améliorer de façon significative les résultats de recherche sur le cancer pour le patient grâce à une approche d'équipe grandement collaborative avec des étapes de recherche qui permettront de mettre rapidement en pratique les découvertes de recherche en solution concrète pour les patients atteints de cancer dans le monde entier. L'IRTF collabore avec plus de 50 centres hospitaliers et organismes de recherche à travers le Canada. Le siège social de l'IRTF est à Vancouver, Colombie-Britannique. www.tfri.ca.

SOURCE : Terry Fox Research Institute

Renseignements :

Pour de plus amples informations, veuillez contacter: 
Kelly Curwin, directrice des communications
Institut de recherche Terry Fox
604-675-8223; Cell: 778-237-8158
kcurwin@tfri.ca

Jenn Currie, Agente de communication, BC Cancer Agency
Provincial Health Services Authority
604-675-8106; Cell: 778-877-6643
jenn.currie@bccancer.bc.ca

Erica Di Maio
Associé des affaires publiques et des communications
Princess Margaret Cancer Centre
University Health Network
416-946.-4501 poste 4011
erica.dimaio@uhn.ca

Monica Bisal
Spécialiste des communications
BC Cancer Foundation
604-329-5654
monica.bisal@bccancer.bc.ca

Profil de l'entreprise

Terry Fox Research Institute

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.