La Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme fait un don de 304 000 $ pour l'avancement de la recherche sur la maladie de Lyme

KELOWNA, BC, le 11 déc. 2013 /CNW/ - La Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme, organisation caritative enregistrée, est ravie d'annoncer qu'elle a versé un don de 304 000 $ à la G Magnotta Foundation for Vector Borne Diseases, établie en Ontario.

Ce don servira surtout au financement d'un programme de recherche sur les tissus humains, élaboré en collaboration avec le Humber River Hospital, à Toronto. Cette recherche permettra d'étudier des tissus et des fluides tirés de divers groupes de patients dont les symptômes sont semblables à ceux de la maladie de Lyme.

Environ 2 millions de Canadiens sont atteints de maladies dont l'origine reste inconnue, notamment de la sclérose en plaques, de la maladie d'Alzheimer, du syndrome de fatigue chronique, de la fibromyalgie, de la maladie de Parkinson et d'autres maladies dont les symptômes sont semblables à ceux de la maladie de Lyme. Nous savons par ailleurs qu'un certain pourcentage de ces maladies est en fait la maladie de Lyme, ou est déclenché par cette dernière. Ce programme de recherche aidera donc à déterminer quel est ce pourcentage.

Au Canada, dans de nombreux cas de diagnostic d'une de ces maladies d'origine inconnue, on s'est rendu compte par la suite qu'il s'agissait dès le début de la maladie de Lyme. Les patients ayant alors reçu un traitement contre la maladie de Lyme ont vu leur qualité de vie s'améliorer grandement et ont pu, dans de nombreux cas, abandonner leur fauteuil roulant, quitter le lit, retourner au travail ou à l'école et profiter de nouveau de la vie.

Comme l'a signalé Santé Canada en octobre 2012, les tests actuellement utilisés au Canada pour identifier les cas de maladie de Lyme ne peuvent pas détecter de nombreuses souches bactériennes à l'origine de la maladie. Les chercheurs utiliseront diverses technologies, notamment des techniques évoluées de séquençage de l'ADN, la microscopie et la sérologie afin d'établir la prévalence de ces bactéries dans la population humaine.

En août 2013, le Center for Disease Control des États-Unis a indiqué dans un communiqué qu'il avait par mégarde sous-évalué la prévalence de la maladie de Lyme pendant des dizaines d'années. Plutôt que les quelque 30 000 cas déclarés annuellement, l'incidence réelle de la maladie se rapprocherait plutôt des 300 000 cas par année. La plupart de ces cas se situent à quelques centaines de kilomètres ou moins de la frontière canadienne, ce qui laisse entendre que le Canada aurait, lui aussi, un sérieux problème de sous-estimation de la maladie, problème que la Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme soulève depuis 10 ans.

Ce nouveau programme de recherche aidera les Canadiens à mieux comprendre l'incidence de la maladie transmise par les tiques sur leur système de santé.

La Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme vient aussi de faire connaître sa politique de subventions pour les étudiants et les chercheurs, en vertu de laquelle des subventions allant jusqu'à 10 000 $ sont offertes aux candidats qualifiés.

Renseignements généraux :

La Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme a été fondée en 2003 par Jim Wilson. Elle s'est donné comme mission de sensibiliser et d'éduquer la population et de promouvoir la recherche sur les maladies transmises par les tiques.

La maladie de Lyme, endémique dans toutes les provinces canadiennes, est une infection bactérienne transmise par des tiques. Les oiseaux migrateurs, comme le merle d'Amérique, le roselin et d'autres passereaux, sont porteur de la maladie dans leur sang et transportent les tiques déposant ces dernières ici et là dans tout le pays.

La maladie de Lyme est la maladie infectieuse dont la croissance est la plus rapide dans l'hémisphère nord. En août, les États-Unis ont diffusé un communiqué dans lequel il était révélé que le nombre de cas de maladie de Lyme avait été sous-estimé et qu'il était 10 fois plus élevé que le nombre de cas officiellement reconnu. Les nouveaux cas se chiffreraient plutôt à 300 000 par année. Le nombre de cas est aussi sous-estimé au Canada, entraînant d'ailleurs d'énormes coûts pour notre système de santé.

Détectée tôt, la maladie de Lyme peut normalement être traitée par l'administration d'antibiotiques pendant quelques semaines, mais dès qu'elle est disséminée dans tout l'organisme, le traitement devient beaucoup plus complexe, pouvant demander l'administration d'antibiotiques à long terme. Malheureusement, au Canada, les diagnostics précoces sont rares, en partie parce que les médecins sont avisés que l'éruption cutanée circulaire (ou éruption en cocarde), trop souvent citée comme symptôme, est beaucoup plus fréquente qu'elle ne l'est en réalité. En effet, les dernières recherches laissent entendre que seul un petit sous-ensemble de la bactérie de Lyme entraînerait une éruption.

Bas de vignette : "Fondation canadienne de la maladie de Lyme (Groupe CNW/CanLyme)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20131211_C9758_PHOTO_FR_34832.jpg

SOURCE : CanLyme

Renseignements :

Jim Wilson, président, Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme, 250-768-0978 jimwilson@telus.net

David Cubberley, directeur, Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme, 250-818-1129 cubbs@telus.net

Janet Sperling, directrice, Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme, 780-432-0714 jnfsper@telus.net

Profil de l'entreprise

CanLyme

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.