La FNEEQ-CSN s'inquiète des dérapages à l'Université de Sherbrooke

MONTRÉAL, le 24 févr. 2017 /CNW Telbec/ - C'est avec inquiétude que la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) constate les dérives démocratiques de la direction de l'Université de Sherbrooke. En empêchant deux professeurs de discuter de leur négociation lors d'une assemblée étudiante, la direction de l'Université crée une rupture historique avec ce qui constitue le fondement de la communauté universitaire, la collégialité.

« De tout temps, les universités ont été un lieu de débats. Cette attaque de la direction est inexplicable. Museler les professeures et professeurs qui souhaitent s'adresser aux étudiantes et étudiants sur un conflit qui les affecte, c'est museler l'ensemble de la communauté universitaire.» soutient Madame Caroline Senneville, présidente de la FNEEQ‑CSN. 

Pour la FNEEQ-CSN, il s'agit d'un nouvel épisode du corporatisme universitaire après le lock-out à l'Université de Montréal, l'autoritarisme à l'UQAM et les injonctions à l'Université Laval. « Les directions des universités judiciarisent de plus en plus les relations de travail, mais, ce faisant, ils attaquent directement la liberté d'expression, des droits syndicaux et la collégialité. Les directions doivent se ressaisir et se rappeler que les universités sont un rouage important du progrès social. » affirme, pour sa part, Monsieur Sylvain Marois, vice-président de la FNEEQ‑CSN, responsable du regroupement université.

La FNEEQ-CSN accorde donc un appui indéfectible aux professeures et professeurs de l'Université de Sherbrooke qui luttent pour préserver leurs droits sociaux, dont les conditions des congés de maternité et de maladie. La FNEEQ-CSN est et sera de toutes les luttes de la communauté universitaire afin que la liberté d'expression, les débats et la collégialité  demeurent au centre de la mission des universités.

La FNEEQ-CSN regroupe quelque 34 000 membres, notamment, les membres des syndicats dans une douzaine d'institutions universitaires, dont 10 syndicats de chargées et chargés de cours, le Syndicat des tutrices et des tuteurs de la Télé-Université, l'Association des étudiants salariés diplômés de l'Université McGill et les chargées et chargés d'enseignement de l'ÉTS. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

 

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)

Renseignements : Sonia Beauchamp, Conseillère aux communications, FNEEQ-CSN, sonia.beauchamp@csn.qc.ca, 514 598-2460, 514 971-0767 (cellulaire); Facebook: FneeqCSN, Twitter: @FneeqCSN

LIENS CONNEXES
www.fneeq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.