La FMOQ dévoile les résultats d'une étude d'opinion de Léger Marketing sur la
perception des Québécois à l'égard d'enjeux liés à la médecine familiale

MONTRÉAL, le 9 mars /CNW Telbec/ - Désireuse de connaître l'opinion des Québécois à l'égard de certains enjeux liés à la médecine familiale, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a mandaté la firme Léger Marketing afin qu'elle sonde la population à ce sujet. La FMOQ trouvait important de prendre le pouls des citoyens, car ce sont eux, au bout du compte, qui subissent les contrecoups de la crise qui touche actuellement la médecine familiale au Québec.

Ce sondage téléphonique a été réalisé du 12 au 21 février 2010 auprès d'un échantillon représentatif de 1000 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s'exprimer en français ou en anglais. La marge d'erreur maximale avec un tel échantillon est de 3,10 %, 19 fois sur 20.

Les répondants au sondage devaient indiquer leur degré d'accord à neuf énoncés. Voici les faits saillants des résultats :

    
    - 93 % des répondants sont d'accord pour affirmer que le fait qu'un
      maximum de citoyens aient un médecin de famille et soient suivis par ce
      médecin est essentiel pour assurer un bon système de santé ;

    - 90 % des répondants trouvent que la proportion de Québécois n'ayant pas
      de médecin de famille (25 %) est trop élevée ;

    - 89 % des répondants affirment préférer aller dans une clinique médicale
      plutôt qu'à l`hôpital ou à l'urgence pour consulter un médecin de
      famille ;

    - 89 % des répondants jugent essentiel que le gouvernement du Québec
      offre une rémunération concurrentielle aux médecins de famille afin
      d'assurer la relève en médecine familiale ;

    - 87 % des répondants croient que le gouvernement devrait augmenter les
      ressources humaines et financières allouées aux soins et aux services
      offerts dans les cliniques médicales ;

    - 86 % des répondants pensent que le gouvernement doit agir pour remédier
      à la pénurie de médecins de famille au Québec (plus de 1000), sachant
      qu'il devra limiter l'allocation de ressources additionnelles
      ailleurs ;

    - 85 % des répondants affirment que le gouvernement du Québec doit
      investir les ressources nécessaires pour que tous les Québécois
      puissent avoir accès à un médecin de famille, sachant que cela
      entraînera le retrait de ressources ailleurs ;

    - 84 % des répondants jugent que la difficulté d'accès à un médecin de
      famille pour tous les Québécois est un des principaux problèmes dans le
      domaine de la santé au Québec ;

    - Les deux tiers des répondants (66 %) croient que la diminution de
      l'écart entre le salaire des médecins de famille et celui des médecins
      spécialistes (près de 130 000 $ annuellement) doit être une priorité
      dans le domaine de la santé.
    

"Les résultats de ce sondage confirment que les Québécois estiment, comme la FMOQ, qu'il est impératif que le gouvernement du Québec pose des gestes concrets pour améliorer à la fois l'accès aux médecins de famille et les conditions de pratique de ces mêmes médecins, les deux problèmes étant intimement liés. L'accès à des soins de première ligne est sans conteste une priorité pour les Québécois, et le gouvernement se doit d'en tenir compte", a affirmé le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.

"La situation actuelle, où approximativement deux millions de Québécois n'ont pas de médecin de famille, ne peut tout simplement plus durer. Et la population, de toute évidence, en est bien consciente. Dans un tel contexte, le gouvernement doit faire tout en son pouvoir pour donner aux médecins omnipraticiens le soutien dont ils ont besoin pour qu'ils puissent offrir aux Québécois les soins de santé qu'ils méritent", a conclu le Dr Godin.

Pour lire le sondage : http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Presse/Communiqu%C3%A9s/2010_03_RapportSondageFMOQ.ppt

Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org

SOURCE Fédération des médecins omnipraticiens du Québec - FMOQ

Renseignements : Renseignements: Jean-Pierre Dion, directeur des Communications, jpdion@fmoq.org; Marie Ruel, conseillère aux Communications, mruel@fmoq.org; (514) 878-1911, 1-800-361-8499, Ligne média: (514) 878-9160; Source: Fédération des médecins omnipraticiens du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.