La FMEQ s'inquiète par le manque de plateaux techniques et de ressources financières pour les nouveaux médecins !

MONTRÉAL, le 25 juin 2014 /CNW Telbec/ - La Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ) est très préoccupée par la récente nouvelle des trois diplômés en orthopédie sans emploi. Selon l'article publié par La Presse le 4 juin 2014, ces trois chirurgiens nouvellement formés n'ont pas pu être engagés à cause d'un manque de plateaux techniques et de ressources financières à leur établissement respectif. Pourtant, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) avait prévu des postes pour ces spécialistes notamment grâce à la planification des effectifs médicaux (PEM). Les PEMs existent pour « assurer à la population de chaque région une part équitable de services [et à] privilégier l'installation des médecins requis pour offrir ces services dans la région des bénéficiaires. »
(http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/medecine/prem/).  

De 2000 à 2010, le nombre d'admissions dans les quatre facultés de médecine québécoises a plus que doublé, une hausse qui ne semble pas correspondre avec la disponibilité des postes de résidence et la main-d'œuvre médicale à travers le Québec. À la suite de cette hausse rapide des admissions en médecine, les étudiants ainsi que les résidents ont rapidement noté le manque de ressources nécessaires pour soutenir ces nouvelles arrivées sur le marché du travail médical. Cette situation nous amène à réfléchir sur une problématique provinciale de planification des effectifs médicaux qui se développe depuis plus de dix ans au Québec.  

Considérant la situation de pénurie des ressources financières, humaines et matérielles en lien avec les hausses d'admission, la FMEQ s'est positionnée en octobre 2008 contre toute hausse des cohortes tant et aussi longtemps qu'une augmentation des moyens proportionnelle aux besoins des facultés ne serait pas assurée par le ministère.  

Que des médecins formés au coût de plusieurs centaines de milliers de dollars de fonds publics ne réussissent pas à trouver un emploi est signe d'un système de santé qui n'arrive pas à financer adéquatement ses effectifs médicaux. Cette réalité s'avérera rapidement problématique si elle n'est pas prise en considération rapidement, car si ce n'est pas au Québec que nos médecins fraîchement formés trouveront un poste à l'avenir, nous ne pourrons leur en vouloir d'aller trouver du travail dans une autre province.

À la suite de ces constatations, la FMEQ demande au MSSS de réagir relativement à cette problématique de financement et de main-d'œuvre médicale. Existe-t-il une discordance entre la planification des effectifs médicaux et des ressources financières disponibles pour soutenir la main-d'œuvre médicale et les plateaux techniques? Quelles actions seront entreprises par le MSSS pour résoudre ce problème? Finalement, quelles sont les solutions proposées par celui-ci pour atténuer les futurs problèmes de prévisions budgétaires et le manque de plateaux techniques?

Serge Keverian, Président
Conseil exécutif FMEQ

SOURCE : Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ)

Renseignements :

Francine Auger, adjointe à l'exécutif FMEQ
514-970-6617 ou francine.auger@gmail.com

Profil de l'entreprise

Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.