La Financière Manuvie dépose ses états financiers annuels vérifiés de 2009 et
le rapport de gestion connexe

    
    -  Elle confirme ses résultats de 2009
    -  Elle révise ses estimations quant au bénéfice d'exploitation rajusté
    -  Elle fait le point sur ses progrès en matière de couverture
    

en dollars canadiens, sauf indication contraire

TORONTO, le 19 mars /CNW/ - La Société Financière Manuvie a déposé ses états financiers annuels vérifiés pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009 et son rapport de gestion connexe auprès des organismes de réglementation, notamment les Autorités canadiennes en valeurs mobilières et la Securities and Exchange Commission des États-Unis sur formulaire 40-F. Les états financiers et le rapport de gestion sont accessibles sur le site Web de la Société, à l'adresse www.manuvie.com. Les actionnaires peuvent également obtenir gratuitement un exemplaire papier de ces documents en présentant une demande à cet effet à partir du site Web.

Bénéfice d'exploitation rajusté

Les documents déposés comprennent une révision des estimations présentées précédemment quant au bénéfice d'exploitation rajusté, une mesure financière non conforme aux PCGR. Cette révision n'a aucune incidence sur les états financiers consolidés conformes aux PCGR qu'avait publiés la Société.

Compte tenu de la volatilité généralisée des marchés, le bénéfice d'exploitation rajusté a été utilisé pour les deux derniers trimestres de 2009 et pour l'exercice 2010. La révision du calcul effectué pour estimer le bénéfice d'exploitation rajusté nous a permis de constater une sous-évaluation des gains liés aux résultats techniques réels ainsi qu'une surévaluation correspondante des profits prévus découlant des contrats de rente à capital variable en vigueur au Japon. Par conséquent, étant donné que les gains liés aux résultats techniques sont exclus de notre définition du bénéfice d'exploitation rajusté, nous avons révisé l'estimation de celui-ci que nous avions publiée pour chaque trimestre de 2010, et nous avons également révisé le bénéfice d'exploitation rajusté présenté aux troisième et quatrième trimestres de 2009. Selon nos méthodes et hypothèses décrites ci-après et dans le rapport de gestion annuel 2009 de la Société, notre estimation du bénéfice d'exploitation rajusté pour chaque trimestre de 2010 se situe entre 700 millions de dollars et 800 millions de dollars, une réduction de 50 millions de dollars. Le bénéfice d'exploitation rajusté s'élève à 736 millions de dollars pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2009 et à 719 millions de dollars pour le quatrième trimestre terminé le 31 décembre 2009 (contre les 803 millions de dollars et 781 millions de dollars, respectivement, présentés précédemment).

La révision de ce calcul n'a aucune incidence sur les états financiers consolidés conformes aux PCGR publiés précédemment par la Société, notamment au chapitre du bénéfice, des flux de trésorerie, des provisions mathématiques et des fonds propres.

Le bénéfice d'exploitation rajusté estimatif ne doit pas être considéré comme des prévisions, et les résultats trimestriels réels seront différents en raison de plusieurs facteurs, dont ceux qui sont mentionnés ci-après.

Le point sur les activités de couverture

Depuis le 11 février 2010, date à laquelle la Société a annoncé ses résultats financiers de 2009, elle a continué d'effectuer des opérations de couverture à l'égard d'une portion de ses contrats de rente à capital variable en vigueur à la faveur des bons rendements dégagés par les marchés des actions mondiaux. La Société a ainsi couvert une tranche supplémentaire de 6,6 milliards de dollars des garanties, soit 1,5 milliard de dollars au Canada et 5,1 milliards de dollars aux États-Unis.

Après le 31 décembre 2009, la Société a couvert une tranche de 14,2 milliards de dollars des garanties, soit 4,2 milliards de dollars au Canada et 10,0 milliards de dollars aux États-Unis, ce qui a porté la proportion des sommes couvertes ou réassurées à environ 48 % au 18 mars 2010.

Pratiquement tous nos nouveaux contrats souscrits aux États-Unis, au Canada et au Japon continuent de faire l'objet d'une couverture.

Renseignements prospectifs

L'information figurant dans le présent communiqué constitue de l'information prospective et doit être lue à la lumière de la rubrique ci-après intitulée "Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs". Cette information ne doit pas être considérée comme des prévisions en matière de bénéfice, principalement parce qu'il est impossible de prévoir le comportement des marchés à court terme et que le bénéfice d'exploitation rajusté exclut des éléments qui sont inclus dans le bénéfice net ou la perte nette déterminés selon les PCGR. Les estimations de bénéfice d'exploitation rajusté reposent sur des hypothèses touchant notamment notre portefeuille d'affaires, la croissance des marchés des actions comme indiqué dans la note 3) du tableau "Rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR" inclus dans notre rapport de gestion annuel de 2009, des taux de change qui seraient peu différents de ceux du 30 juin 2009 et d'autres hypothèses conformes à nos meilleures estimations actuarielles à l'égard des résultats techniques et du rendement des placements. Sont exclus, par conséquent, des éléments tels que les gains et pertes liés aux résultats techniques parce que les rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres placements à rendement variable diffèrent de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques (les hypothèses touchant les actions sont décrites à la note 3) du tableau "Rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR" mentionné ci-dessus); les pertes sur créances et les dépréciations durables en ce qui a trait aux actifs du secteur Services généraux et autres; les gains et pertes liés aux résultats techniques; les provisions pour charges fiscales relatives aux placements dans des baux adossés; la résolution de positions fiscales incertaines par suite d'ententes ou de la clôture d'années d'imposition; la modification des taux d'imposition; la modification des conventions comptables; et la modification des méthodes et hypothèses actuarielles. Sont toutefois inclus les gains, mais non les pertes nettes ni les autres dépréciations, réalisés sur les actifs disponibles à la vente. Nous effectuons des rajustements au titre de ces éléments parce qu'ils ont une incidence sur la comparaison de nos résultats financiers et qu'ils pourraient fausser l'analyse des tendances en matière de rentabilité. Nous ne pouvons pas prédire avec exactitude l'incidence nette de ces éléments, et les rajustements effectués ne signifient pas que ces éléments sont ponctuels. Un rapprochement entre le bénéfice d'exploitation rajusté du dernier trimestre de 2009 et le bénéfice net attribuable aux actionnaires présenté est compris dans le tableau "Rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR" figurant dans notre rapport de gestion annuel de 2009.

Les résultats trimestriels réels présentés différeront du bénéfice d'exploitation rajusté estimatif par suite de toute variation des facteurs indiqués ci-dessus. Des renseignements supplémentaires à l'égard des autres facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur le bénéfice d'exploitation rajusté et les résultats réels sont présentés dans la section intitulée "Facteurs de risque" de notre plus récente notice annuelle, dans les sections intitulées "Gestion du risque" et "Principales conventions comptables et actuarielles" du rapport de gestion figurant dans nos plus récents rapports annuel et intermédiaires et dans la note afférente aux états financiers consolidés intitulée "Gestion des risques" de nos plus récents rapports annuel et intermédiaires.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives

Le présent document contient des déclarations prospectives au sens des règles d'exonération des lois provinciales canadiennes sur les valeurs mobilières et de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Ces déclarations prospectives portent notamment sur les bénéfices d'exploitation rajustés estimatifs dont il est question ci-dessus à la rubrique "Bénéfice d'exploitation rajusté". Les déclarations prospectives du présent document portent aussi notamment sur nos objectifs, nos buts, nos stratégies, nos intentions, nos projets, nos convictions, nos attentes et nos estimations. Elles se caractérisent habituellement par l'emploi de termes tels "pouvoir", "devoir", "probable", "soupçonner", "perspectives", "s'attendre à", "entendre", "estimer", "prévoir", "croire", "projeter", "objectif", "chercher à", "viser", "continuer" ou "s'efforcer" (ou de leur forme négative) et par l'emploi du conditionnel, ainsi que de mots et expressions semblables, et elles peuvent inclure des énoncés relatifs aux résultats futurs possibles ou présumés de la Société. Bien que, selon nous, les prévisions ainsi exprimées soient raisonnables, le lecteur ne devrait pas s'appuyer indûment sur les déclarations prospectives en raison des incertitudes et des risques inhérents qu'elles supposent, ni les interpréter comme une quelconque confirmation des attentes des marchés ou des analystes. Les déclarations prospectives étant fondées sur des hypothèses ou des facteurs importants, les résultats réels peuvent être très différents des résultats qu'elles expriment explicitement ou implicitement. Parmi les facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées, notons entre autres la conjoncture commerciale et économique (notamment le rendement des marchés des actions; les fluctuations des taux d'intérêt et la variation des écarts de taux, les taux de change; les pertes sur placements et les défaillances; la liquidité du marché et la solvabilité des cautions, des réassureurs et des contreparties); les liquidités de la Société, y compris la disponibilité du financement nécessaire pour satisfaire aux obligations financières existantes à la date prévue de leur échéance; les changements apportés aux lois et à la réglementation; l'exactitude de l'information reçue de contreparties et la capacité des contreparties à respecter leurs engagements; l'exactitude des estimations servant à appliquer les conventions comptables et les méthodes actuarielles utilisées par la Société; la capacité à mettre à exécution des stratégies de couverture efficaces; la capacité de la Société à préserver sa réputation; les litiges, la concurrence et les regroupements de sociétés; la capacité à adapter les produits et services pour suivre l'évolution du marché; la capacité à attirer et à conserver les principaux cadres supérieurs; les acquisitions et la capacité à effectuer des acquisitions, y compris à obtenir le financement par emprunt ou par actions nécessaire à cette fin; la capacité à mettre en œuvre et à modifier des plans stratégiques; les perturbations et les changements touchant des éléments essentiels des systèmes de la Société ou les infrastructures publiques; ainsi que les préoccupations environnementales. Des renseignements supplémentaires à l'égard des facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées ainsi qu'à l'égard des facteurs et hypothèses importants sur lesquels sont fondées les déclarations prospectives sont présentés dans le présent document et dans la section intitulée "Facteurs de risque" de notre plus récente notice annuelle, dans les sections intitulées "Gestion du risque" et "Principales conventions comptables et actuarielles" du rapport de gestion annuel, dans la note afférente aux états financiers consolidés intitulée "Gestion des risques" et dans d'autres documents que nous avons émis et déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. Nous ne nous engageons pas à réviser nos déclarations prospectives, sauf si la loi l'exige.

À propos de la Financière Manuvie

La Financière Manuvie, groupe canadien et chef de file des services financiers, compte des millions de clients dans 22 pays et territoires. Exerçant ses activités sous le nom de Financière Manuvie au Canada et en Asie, et principalement sous le nom de John Hancock aux États-Unis, elle offre à sa clientèle une gamme variée de produits de protection financière et de services de gestion de patrimoine par l'entremise d'un vaste réseau d'employés, d'agents et d'associés. Au 31 décembre 2009, les fonds gérés par la Financière Manuvie et ses filiales se chiffraient à 440 milliards de dollars canadiens (420 milliards de dollars américains).

La Société Financière Manuvie est inscrite aux bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole "MFC", et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole "945". La Financière Manuvie est présente sur le Web, à l'adresse www.manuvie.com.

SOURCE Société Financière Manuvie

Renseignements : Renseignements: Relations avec les investisseurs: Amir Gorgi, (416) 852-8311, amir_gorgi@manuvie.com; Communications avec les médias: David Paterson, (416) 852-8899, david_paterson@manuvie.com; Laurie Lupton, (416) 852-7792, laurie_lupton@manuvie.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.