La Financière agricole du Québec dépose son bilan de l'assurance récolte pour l'année 2016

LÉVIS, QC, le 14 févr. 2017 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec dresse le portrait provincial de la saison de végétation et des interventions de l'assurance récolte de la dernière année. Parmi les 11 372 entreprises agricoles assurées, elle a versé près de 15,7 millions de dollars aux 3 080 entreprises ayant subi des pertes indemnisables, principalement pour le foin. Il s'agit d'une diminution par rapport à la moyenne de 27,7 M$ des cinq dernières années et celle de 49,7 millions de la dernière décennie. Par ailleurs, les indemnités pour les dommages causés par la sauvagine ont été de plus de 1,2 million de dollars. Les valeurs assurées en 2016 étaient de plus de 1,2 milliard de dollars.

Portrait des cultures

L'hiver 2015-2016 a été caractérisé par des températures douces avec des précipitations sous les normales. La survie à l'hiver des prairies, des fraisières, des bleuetières et des vergers a été bonne dans la majorité des régions. Cependant, des dommages par le gel ont été observés aux plantes fourragères, notamment en Abitibi-Témiscamingue, en Chaudière-Appalaches, au Centre-du-Québec et en Estrie. Les abeilles ont également bien survécu, sauf au Bas-Saint-Laurent, au Centre-du-Québec et en Estrie. La récolte de sirop d'érable a été excellente pour l'ensemble des régions, mais autour de la moyenne dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

La fin du mois d'avril et le mois de mai ont été propices à l'ensemencement des cultures annuelles. Cependant, les pluies fréquentes et parfois abondantes de juin ont retardé la fin des semis dans les régions de l'est et du nord du territoire. Par la suite, les températures ont généralement été bénéfiques pour la levée et la croissance des cultures. Certains événements climatiques en cours de saison ont causé des dommages d'intensité variable, par endroits. Des dommages par la brûlure bactérienne ont été observés dans les vergers, particulièrement dans les Laurentides-Laval.

La récolte de foin a bien progressé en raison du beau temps. Toutefois, des pertes importantes ont été rapportées en Montérégie, en Outaouais, en Estrie et en Abitibi-Témiscamingue à cause du manque de pluie. Les rendements pour l'ensemble des fauches de foin ont été généralement autour des moyennes ou inférieurs à celles-ci. La qualité a été bonne. Les rendements et la qualité des cultures ont été majoritairement supérieurs aux moyennes ou autour de celles-ci.

En date du 7 février 2017, le nombre d'avis de dommages était de 3 080, comparativement à :

  • 3 812 à la même période en 2015;
  • 5 653 en moyenne pour les cinq dernières années;
  • 6 892 en moyenne pour les dix dernières années.

 

Pour le président-directeur général par intérim de La Financière agricole du Québec, M. Ernest Desrosiers, « L'assurance récolte est efficace pour soutenir les entreprises agricoles québécoises dont les productions sont soumises aux aléas climatiques caractéristiques du Québec. Cette protection représente donc un important outil de gestion des risques qui contribue au développement du secteur agroalimentaire québécois. Les bilans dévoilés aujourd'hui en sont la preuve marquante ».

Le bilan annuel et les bilans par région sont accessibles sur le site Internet de La Financière agricole du Québec au www.fadq.qc.ca, dans la section Bilans en assurance récolte.

En offrant des produits et des services de qualité en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu, La Financière agricole du Québec favorise le développement et la stabilité de plus de 25 000 entreprises agricoles et forestières québécoises. De plus, elle place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité. Avec des valeurs assurées qui s'élèvent à 4,2 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 4,8 milliards, elle participe activement à l'essor économique du Québec et de ses régions.

Information :
Louis-Pierre Ducharme, porte-parole
418 834-6866, poste 6569
louis-pierre.ducharme@fadq.qc.ca

 

SOURCE La Financière agricole du Québec

Renseignements : Louis-Pierre Ducharme, porte-parole, 418 834-6866, poste 6569, louis-pierre.ducharme@fadq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.