La Fiducie du patrimoine culturel des Augustines coupe le ruban - Le Monastère des Augustines officiellement ouvert au grand public

QUÉBEC, le 30 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Hélène David, le maire de Québec, Régis Labeaume, la supérieure générale de la Fédération des monastères des Augustines, sœur Lise Tanguay, et le président de la Fiducie, Marcel Barthe, en compagnie du ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, et du Cardinal de Québec, Gérald Cyprien Lacroix, ont procédé cet après-midi à la cérémonie d'ouverture officielle du Monastère des Augustines. Ces derniers ont coupé le ruban, marquant symboliquement la nouvelle vocation de cet édifice patrimonial.

Après deux ans et demi de travaux de restauration du monastère de L'Hôtel-Dieu de Québec et un investissement de près de 42 millions de dollars de la part des Augustines, du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et de la Ville de Québec, la population peut désormais s'approprier plus de 375 ans d'histoire en visitant le musée et en consultant les archives. De plus, la transformation de l'ancien cloître en hébergement d'expérience et centre de ressourcement en santé globale rend le legs des Augustines encore plus accessible.

« Cette cérémonie marque la concrétisation du projet prioritaire de la Fiducie, et nous nous réjouissons du résultat », déclare le président de la Fiducie, Marcel Barthe. « Nous avons rempli le mandat que nous ont confié les Augustines, soit celui de transformer et de remettre à niveau les ailes anciennes et d'autres espaces, dont les voûtes datant de 1695, en un lieu d'accueil et de ressourcement accessible au public d'ici et du monde entier. Notre plus grand défi était de conserver ses attributs patrimoniaux tout en lui conférant un style moderne et épuré afin de marquer le passage vers sa nouvelle vocation », explique-t-il. Géré par un organisme à but non lucratif, Le Monastère des Augustines accueille les visiteurs depuis le 1er août dernier.

Un appui indispensable

Le gouvernement du Canada a attribué une aide financière de 15 M$ dans le cadre du volet Grands Projets du Fonds Chantiers Canada-Québec. Le gouvernement du Québec a investi 16,25 M$ dans le cadre du Plan québécois des infrastructures du ministère de la Culture et des Communications. Quant à elle, la Ville de Québec a versé 6,3 M$ afin de soutenir la réalisation du projet.

« Aujourd'hui, nous assistons à un moment important pour la mise en valeur de l'histoire du Québec, puisque les murs du monastère des Augustines referment un patrimoine inestimable pour notre nation. Grâce à la contribution des différents paliers de gouvernement, ce sont maintenant tous les Québécoises et Québécois qui pourront vivre l'expérience inédite de voir l'intérieur d'un monastère où vivait une communauté de religieuses cloîtrées. Ainsi, le public pourra mieux comprendre la mission qui les anime depuis plus de 375 ans. Rappelons que 2 000 Augustines ont œuvré depuis les premiers temps de la présence française en Amérique sur ce site classé du Vieux-Québec. Elles ont jeté les bases de notre système de santé moderne avec la création de L'Hôtel-Dieu de Québec, ainsi que de onze autres monastères-hôpitaux à travers la province. Je remercie bien chaleureusement toutes ces femmes de cœur et leur exprime mon plus grand respect pour ce legs si précieux qu'elles concèdent maintenant à la population », a déclaré le premier ministre Philippe Couillard.

« Ce grand projet de sauvegarde et de mise en valeur des patrimoines des Augustines est maintenant une réalité. Il s'agit là d'un des ensembles conventuels les plus rares et précieux de l'Amérique du Nord et l'offre culturelle de la Capitale‑Nationale, plus particulièrement en ce qui a trait à la muséologie et au patrimoine immatériel, s'en trouve enrichie. Ce projet de reconversion permettra au public actuel et aux générations futures de s'approprier un lieu de souvenirs, de connaissances, d'apprentissages et d'expériences », a ajouté la ministre Hélène David.

« Le Monastère des Augustines est désormais l'un des plus imposants ensembles patrimoniaux du pays, a ajouté le maire de Québec, Régis Labeaume. En devenant accessible au public, cet aménagement majestueux permet à notre patrimoine de rester vivant. Je suis convaincu que cette nouvelle vocation suscitera l'intérêt des gens qui habitent, travaillent ou visitent le Vieux-Québec. Car en plus d'être un équipement culturel considérable, le monastère est situé au cœur d'un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, une reconnaissance prestigieuse dont nous sommes fiers! »

À propos de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines

Créée par la Fédération des Augustines, la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines est une fiducie d'utilité sociale reconnue organisme de bienfaisance. Elle a pour mission d'assurer, pour toute la population et pour les générations à venir, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine et de la mémoire des Augustines du Québec. Depuis le 1er  janvier 2013, la Fiducie est propriétaire du monastère de L'Hôtel-Dieu de Québec, qui est à l'origine du premier hôpital en Amérique, au nord du Mexique (1639), et classé lieu historique national du Canada et site patrimonial en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel du Québec. La Fiducie se verra aussi confier progressivement les collections et les archives des 12 monastères des Augustines. Elle poursuit également une mission sociale et culturelle auprès des proches aidants, des accompagnateurs de malades, des soignantes et soignants, des bénévoles et des groupes engagés dans le domaine de la santé et offre l'accès au patrimoine et aux archives des Augustines aux jeunes et à l'ensemble de la population.

 

Sources :

 

Harold Fortin

Porte-parole du premier ministre

Directeur des communications

Cabinet du premier ministre du Québec

Téléphone : 418 643-5321

 

Philip Proulx

Attaché de presse

Cabinet de la ministre

de la Culture et des Communications

et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Téléphone : 418 380-2310

 

Nathalie Deschênes

Responsable des communications

Fiducie du patrimoine culturel des Augustines

75, rue des Remparts

Québec (Québec) G1R 3R9

Téléphone : 418 780-4800, poste 5001

nathaliedeschenes@augustines.ca

 

Carine Loranger
Conseillère en communication

Ville de Québec
Téléphone : 418 641-6210

carine.loranger@ville.quebec.qc.ca

 

SOURCE Cabinet du premier ministre

Renseignements : Harold Fortin, Porte-parole du premier ministre, Directeur des communications , Cabinet du premier ministre du Québec, Téléphone : 418 643-5321; Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Téléphone : 418 380-2310; Nathalie Deschênes, Responsable des communications, Fiducie du patrimoine culturel des Augustines, 75, rue des Remparts , Québec (Québec) G1R 3R9, Téléphone : 418 780-4800, poste 5001, nathaliedeschenes@augustines.ca; Carine Loranger, Conseillère en communication, Ville de Québec, Téléphone : 418 641-6210, carine.loranger@ville.quebec.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.