La Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED) émet six recommandations en Commission parlementaire sur la Caisse d'assurance autonomie (CASA)

MONTRÉAL, le 6 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Dans son mémoire, déposé hier à la Commission parlementaire sur la Caisse d'assurance pour le soutien à l'autonomie (CASA), la Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED) accueille avec beaucoup d'intérêt la parution du Livre blanc L'autonomie pour tous et, exprime sa volonté de s'associer au processus d'implantation de ce nouveau et nécessaire système de soutien.

Toutefois, la FQCRDITED formule six recommandations et invite le gouvernement à jouer de prudence quant au déploiement de la CASA.  Étant donné la spécificité de la clientèle desservie par les CRDITED, la Fédération demande au gouvernement de repenser certains éléments du Livre blanc tels que l'implantation progressive de la CASA, son financement à long terme, l'outil d'évaluation clinique multi-clientèle, les besoins des proches aidants et l'habitat des personnes vivant avec une DI ou un TED.

« C'est un formidable projet sociétal que de donner aux personnes en perte ou en quête d'autonomie les moyens de rester à la maison», a déclaré M. Jean-Marie Bouchard, président du conseil d'administration de la FQCRDITED. « Cependant, nous estimons que toutes les clientèles devraient être considérées dès la première année - personnes âgées, personnes vivant avec une déficience physique, avec une déficience intellectuelle ou avec de l'autisme - en se basant sur le niveau de soutien requis et l'intensité des soins plutôt que sur les programmes clientèles. Je crois que l'implantation progressive, telle qu'envisagée actuellement, risque de fragiliser encore plus le continuum de services entre la première et la deuxième ligne de notre système de santé tout en ouvrant la porte à de possibles confusions lors de l'attribution des ressources.».

En ce sens, et considérant l'envergure du projet de la CASA, la Fédération québécoise des CRDITED souhaite la création d'un comité multisectoriel dont la mission serait d'identifier les sources de financement capable d'assurer la viabilité de la Caisse au-delà de 2018 tout en respectant le principe d'équité intergénérationnel.

Bien qu'il soit hors de question d'accorder des privilèges à la clientèle qu'elle dessert, la Fédération considère que la présence des proches aidants est un enjeu nettement plus aigu chez les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou avec de l'autisme, car leur autonomie repose en grande partie sur un ou des membres de la famille. Dans le processus de financement de la CASA, l'évaluation des besoins des proches aidants  - répit, soutien psychologique, etc. - est donc cruciale.

Par ailleurs, l'allocation d'un soutien à l'autonomie implique que le mécanisme d'évaluation clinique soit standardisé et suffisamment sensible pour englober l'ensemble des besoins quel que soit le type de clientèle.  Les outils d'évaluation cités dans le Livre blanc ont été, à l'origine, développés pour répondre aux besoins des aînés. Le directeur général de la  FQCRDITED, monsieur Claude Belley,  juge nécessaire de bonifier l'outil d'évaluation multi-clientèle (OEMC) afin de tenir compte des profils divergents de la clientèle et des autres groupes populationnels en situation de handicap.

Enfin, en plus d'être un marqueur indéniable d'intégration et de participation sociale, vivre en appartement contribue à  l'autonomie des personnes DI ou TED à moindre coût contrairement à un hébergement dans des ressources intermédiaires ou de type familial (RI/RTF). La FQCRDITED espère ainsi que la CASA favorisera le  soutien à domicile plutôt que l'hébergement en milieu substitut.

À propos de la FQCRDITED

La Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED) regroupe vingt établissements de réadaptation à travers la province. Les CRDITED qu'elle représente, contribuent à l'adaptation, la réadaptation et l'intégration sociale de près de 22 000 personnes présentant une déficience intellectuelle et de 8 400 personnes ayant un trouble envahissant du développement, et ce, à l'aide de plus de 7 000 employés et de 3 500 ressources. La finalité de la Fédération est de promouvoir les besoins et le potentiel des personnes ayant une DI ou un TED et de leur famille. Lieu de solidarité, de concertation et d'entraide de ses membres, elle a pour mission principale d'assurer leur rayonnement, de faire la promotion de leurs intérêts et de les défendre, ainsi que de soutenir le développement de leur expertise spécialisée.

SOURCE : FEDERATION QUEBECOISE DES CENTRES DE READAPTATION EN DEFICIENCE INTELLECTUELLE ET EN TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT (FQCRDITED)

Renseignements :

Source :
Laure Moureaux, adjointe à la direction générale et responsable des communications stratégiques par intérim
Tél. : 514 525-2734, poste 224
laure.moureaux.fqcrdi@ssss.gouv.qc.ca

Information :
Claudine Thivierge, conseillère en ressources financières, matérielles et informationnelles
Tél. : 514 525-2734, poste 230
claudine.thivierge.fqcrdi@ssss.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION QUEBECOISE DES CENTRES DE READAPTATION EN DEFICIENCE INTELLECTUELLE ET EN TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT (FQCRDITED)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.