La Fédération des cégeps aux consultations prébudgétaires 2017-2018 - Les cégeps demandent un financement adéquat pour pouvoir mener tous les étudiants à la réussite

MONTRÉAL, le 12 jan. 2017 /CNW Telbec/ - À l'occasion des consultations prébudgétaires tenues par le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão, auxquelles elle a pris part ce matin, la Fédération des cégeps a rappelé l'importance du rôle des 48 établissements de son réseau, non seulement dans la formation de jeunes et d'adultes évoluant au sein d'une société du savoir, mais aussi en matière de contribution au développement du Québec dans une économie du 21e siècle. Pour permettre à tous les cégeps d'être en mesure d'assurer, dans un tel contexte, la réussite d'étudiants dont les profils et les besoins sont de plus en plus diversifiés, la Fédération a insisté sur la nécessité d'accorder à tous les cégeps un financement adéquat et stable, à la hauteur des attentes des personnes, des communautés et des entreprises qui comptent sur ces établissements pour bâtir leur avenir.

« Le réseau collégial public est depuis près de 50 ans un vecteur important du développement socioéconomique du Québec. Après des années de compressions qui ont mis en péril les services destinés à soutenir la réussite des étudiants, et malgré les sommes consenties au cours des derniers mois, un investissement important est nécessaire pour permettre à tous les cégeps de se consacrer pleinement à l'accomplissement de leur mission première, soit assurer la réussite des jeunes, de participer au rehaussement des compétences et à la qualification des adultes, et de contribuer, de manière soutenue et novatrice, à l'essor de notre société », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

En tenant compte de l'ensemble des défis à relever, la Fédération estime que les besoins financiers des cégeps se chiffrent à 185 M$. Un réinvestissement gouvernemental de cette hauteur permettra notamment aux cégeps d'offrir aux étudiants des services pour améliorer leur réussite -- des centres d'aide à l'apprentissage, des services d'accompagnement pour les étudiants autochtones, des services pour les étudiants ayant des besoins particuliers, des services de bibliothèque, des activités sportives et culturelles, par exemple -- et de soutenir la réussite des étudiants en situation de handicap, dont le nombre est passé de 5000 à plus de 12 000 entre 2010 et 2014.

De telles sommes serviront également à déployer davantage de ressources spécialisées en matière de soutien psychosocial, dans un contexte où la santé mentale des étudiants, la valorisation du vivre ensemble et la prémunition à l'égard de la radicalisation constituent d'importantes préoccupations des collèges, qui, il faut le rappeler, représentent un milieu de vie pour environ 173 000 jeunes.

Le marché de l'emploi étant en constante évolution, il est par ailleurs acquis que les travailleurs devront constamment mettre à jour ou rehausser leurs compétences, un besoin auquel les cégeps peuvent répondre, dans la mesure où ils disposent des ressources adéquates. Avec un réinvestissement gouvernemental, ils seront à même de former ou de recycler un plus grand nombre d'adultes à travers leurs services de formation continue et d'améliorer l'accès à la formation à temps partiel, une formule qui, dans bien des cas, tient davantage compte de la réalité des employeurs et de leurs employés.

La Fédération estime que le réinvestissement demandé permettra aussi d'accroître les actions des collèges en matière d'internationalisation, de faire en sorte qu'ils demeurent à la fine pointe des technologies pour contribuer au progrès de la société québécoise dans l'ère numérique, de financer davantage la recherche et l'innovation dans le réseau collégial, de moderniser et d'entretenir adéquatement les bâtiments et les installations des cégeps, et d'améliorer l'offre de formation et de services des collèges au sein de leur région.

Le mémoire présenté ce matin dans le cadre des consultations prébudgétaires par la Fédération des cégeps est disponible sur son site Web (www.fedecegeps.qc.ca).

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d'affaires étudiantes, d'affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d'évaluation de la scolarité, d'affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps

 

SOURCE Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.