La FECQ soutient les forums jeunesse régionaux et demande des intentions claires du gouvernement

MONTRÉAL, le 21 avril 2015 /CNW Telbec/ - Hier, suite à une question de l'opposition officielle, le premier ministre du Québec et responsable des dossiers jeunesse, Phillippe Couillard, a refusé de confirmer le financement dédié aux forums jeunesse régionaux. Depuis, les rumeurs concernant leur abolition circulent, et le premier ministre n'a pas jugé bon les démentir.

« Les forums jeunesse permettent à des milliers de jeunes, partout au Québec, de s'épanouir et de s'engager dans leur société. En ne fermant pas la porte à leur abolition, le premier ministre Philippe Couillard manque de respect envers ces jeunes et assombrit leurs perspectives d'avenir. Aujourd'hui, force est de constater que le gouvernement libéral n'est pas le gouvernement de la jeunesse », affirme Alexis Tremblay, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec.

Depuis plusieurs mois déjà, les forums jeunesse ainsi qu'une multitude de groupes jeunes tentent d'entrer en contact avec le premier ministre et son adjointe parlementaire. Par contre, le gouvernement est demeuré très opaque et, à ce jour, plusieurs groupes demeurent dans l'incertitude totale quant au renouvellement de leur financement. Il en va de même pour les intentions du gouvernement sur les dossiers jeunesse, qui demeurent inconnues.

« C'est simple : pour la jeunesse, le gouvernement n'a rien dévoilé. Nous avons tenté de rencontrer Caroline Simard, mais sans succès. À ce jour, nous n'avons aucune nouvelle concernant le renouvellement de la politique québécoise de la jeunesse. Aucune nouvelle sur le renouvellement de la stratégie d'action jeunesse. C'est très insultant. La question se pose : ce gouvernement se soucie-t-il de nous? », se questionne le président de la Fédération.

Dans ce contexte, la Fédération va aujourd'hui envoyer une lettre au premier ministre, en partenariat avec plusieurs groupes, dont les forums jeunesse. Dans cette lettre, il est demandé au gouvernement de dévoiler ses intentions en matière de dossiers jeunesse et de rapidement mettre fin aux rumeurs d'abolition des forums.

« Nous croyons qu'il est grand temps que le gouvernement démontre qu'il se soucie de la jeunesse québécoise. Les jeunes ont besoin de support et d'écoute. Présentement, ils font face, carrément, à l'indifférence de leur gouvernement », termine monsieur Tremblay.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente près de 65 000 étudiants provenant de 20 cégeps répartis sur tout le territoire québécois. Depuis 25 ans, elle contribue à l'amélioration des conditions de vie et d'études des collégiens.

 

SOURCE Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements : Émilie Joly, vice-présidente et attachée de presse, Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), courriel : vpresidence@fecq.org, téléphone : (514) 358-6364

LIENS CONNEXES
http://www.fecq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.