La FECQ et la FEUQ prendront tous les moyens à leur disposition pour faire reculer le gouvernement Charest sur la hausse de 1625 $ des frais de scolarité

MONTRÉAL, le 23 janv. 2012 /CNW Telbec/ - À la suite de leur congrès conjoint qui s'est tenu en fin de semaine la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) annoncent les moyens qu'elles mettront en œuvre cet hiver pour que la hausse de 1625 $ des frais de scolarité décrétée par les libéraux de Jean Charest ne passe pas. La possibilité de déclencher une grève générale si le gouvernement ne recule pas dans les prochaines semaines a d'ailleurs été entérinée par leurs associations étudiantes membres.

« Nous ne nous tairons pas, la grogne étudiante n'est pas près de s'arrêter ! Nous avons démontré les effets néfastes sur la jeunesse et les familles qu'aurait la hausse des frais de scolarité de Jean Charest et, pourtant, le premier ministre persiste dans son aveuglement. Nous sommes plus déterminés que jamais à nous battre pour l'avenir du Québec », tonne Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

Lors de leur congrès, les associations étudiantes de la FECQ et de la FEUQ ainsi que de nombreuses associations non membres se sont prononcées pour intensifier les moyens de pression durant la session d'hiver. Dès le 31 janvier, les étudiants lanceront une première action en se réappropriant à leur manière leur campus. Durant tout le mois de février, chaque association fera une action par semaine qui visera directement les libéraux de Jean Charest. Le gouvernement devra aussi s'attendre à passer une très mauvaise St-Valentin lors de la rentrée parlementaire le 14 février.

Appel à une manifestation nationale le 22 mars 2012

De plus, les associations étudiantes appellent les étudiants et leur famille à une manifestation nationale le 22 mars prochain à Montréal. Celles-ci promettent une foule encore plus nombreuse que le 10 novembre dernier où 30 000 étudiants s'étaient rassemblés. Si nécessaire, les associations étudiantes sont prêtes à consulter leurs membres pour obtenir des mandats de grèves générales. « Nous sommes déterminés à faire reculer Jean Charest. Aucun étudiant n'envisage de faire la grève de gaieté de cœur, mais s'il faut la faire, nous la ferons. Si les libéraux ont trouvé l'automne long, l'hiver leur sera assurément pénible », garantit Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

Rappelons que deux importantes recherches et de nombreuses notes d'informations ont été publiées pour étayer le discours des étudiants. Elles révèlent clairement que la situation socioéconomique des jeunes qui effectuent des études universitaires est loin d'être rose. Ils travaillent en moyenne 19 h par semaine et 65 % d'entre eux sortent avec une dette moyenne de 14 000 $. La hausse de 1625 $ des frais de scolarité représente près de 5 semaines de travail à temps plein. De plus, les montants annoncés dans le dernier budget pour les prêts et bourses n'améliorent en rien la situation économique des étudiants. Au contraire, elle accroit l'endettement d'une proportion d'entre eux. Pour rajouter l'injure à l'insulte, ces montants sont payés à 98 % par les étudiants mêmes.

« Jean Charest n'a jamais répondu aux préoccupations légitimes des étudiants. Il n'a jamais contredit les chiffres que nous avons avancés. Il poursuit son plan d'endettement de la jeunesse et hypothèque l'avenir du Québec tout en laissant les administrations universitaires jouer au Monopoly avec l'argent des étudiants et des contribuables. Nous allons nous lever, nous allons arrêter la hausse des frais de scolarité et nous allons gagner », promettent M. Bureau-Blouin et Mme Desjardins. 

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 200 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca Twitter : @matleblanc77
Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et aux communications FECQ, cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320, courriel : crc@fecq.org, Twitter : @charlottewats

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.