La FCM tient son troisième déjeuner annuel dans le cadre de ses activités
pour encourager les femmes à se lancer en politique municipale - et rend
hommage à la mairesse à la retraite de Windsor (N.-É.)

TORONTO, le 30 mai /CNW Telbec/ - Plus de 300 élus municipaux étaient présents lorsque la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a rendu hommage, ce matin, à Anna Allen, mairesse à la retraite de Windsor (N.-É.), qui s'emploie activement à encourager les femmes à se lancer en politique municipale et qui a fait une longue et fructueuse carrière au service de ses citoyens.

Tenu dans le cadre du 73e Congrès annuel de la FCM, ce déjeuner annuel était le troisième organisé au bénéfice de la Bourse d'études commémorative mairesse Andrée Boucher, accordée chaque année par la FCM à une étudiante du niveau collégial ou universitaire qui a réalisé un travail de recherche exceptionnel sur les femmes et la politique. Le Congrès du travail du Canada (CTC), un commanditaire soutenu de cette activité annuelle, a fait un don de 5 000 $ au fonds de cette bourse d'études.

Barbara Byers, vice-présidente principale du CTC, a mentionné à quel point il est important que les femmes en politique reflètent la diversité de notre pays, et que les femmes de couleur et les femmes handicapées soient notamment représentées. "Dans notre objectif d'accroître la participation des femmes dans les gouvernements municipaux, nous devons englober toutes les femmes", a-t-elle soutenu.

La FCM a remis le Prix Ann MacLean pour services exceptionnels rendus par une femme en politique municipale à Anna Allen, mairesse à la retraite de Windsor, en Nouvelle-Écosse. Madame Ann MacLean, ancienne présidente de la FCM et longtemps mairesse de New Glasgow (N.-É.) a présenté le prix qui porte son nom à Madame Allen. Ce prix est décerné annuellement à une femme politique à la retraite en reconnaissance des services exemplaires qu'elle a rendus à sa collectivité et à l'encadrement qu'elle a assuré à des femmes voulant se faire élire à un gouvernement municipal.

"Pendant les nombreuses années où elle a été bénévole et a été une élue municipale, Madame Allen a fait sa marque en défendant énergiquement l'égalité pour tous et en encourageant les citoyens à prendre part plus activement aux initiatives municipales, dont le processus d'élection, a dit Madame MacLean. Elle a aussi joué un rôle clé dans l'organisation d'ateliers de formation électorale dans toute la Nouvelle-Écosse, incitant les participantes à ces ateliers - et pendant son temps libre - à oser rêver qu'elles ont toutes les qualifications requises pour se porter candidates aux élections municipales."

Madame Allen a accepté ce prix "en toute humilité", a-t-elle dit.

"Avant que je me présente au conseil, Madame MacLean ici présente, m'avait dit : 'Vous avez une belle petite ville. Pourquoi ne vous en occupez-vous pas vous-même?', a dit Madame Allen. C'est donc ce que j'ai fait. Et je pense que je m'en suis bien occupée!"

Madame Allen a parlé d'un livre sur nos "aïeules" qu'elle a lu, et de ce qu'elle y a appris sur ce qu'elles ont eu à endurer. S'adressant aux jeunes femmes dans l'auditoire, elle leur a dit qu'elles étaient notre avenir et leur a lancé : "N'hésitez pas...allez-y".

David Miller, maire de Toronto, a pris la parole et loué Madame Pam McConnell, conseillère de Toronto (Ont.) et présidente du Comité permanent visant à accroître la participation des femmes dans les gouvernements municipaux.

Madame McConnell est le fer de lance de la campagne des championnes régionales de Toronto, qui consiste à jumeler des conseillères de la Ville de Toronto à de jeunes femmes afin de leur permettre de comprendre les rouages de l'appareil gouvernemental municipal. Plusieurs des jeunes participantes à la campagne de Toronto étaient présentes au déjeuner-bénéfice.

"Je suis très fier du rôle de premier plan que Madame McConnell a décidé de jouer sur la scène locale et nationale dans ce domaine, a dit M. Miller. Et je suis fier également de toutes nos conseillères qui participent à la campagne des championnes régionales de Toronto. Ce qu'elles font est très important et elles ont tout mon appui."

Madame McConnell a dit que les jeunes championnes régionales sont déjà des femmes accomplies malgré leur jeune âge.

"Elles sont promises à une brillante carrière, que ce soit comme élues ou dans quelque domaine qu'elles choisiront, a-t-elle affirmé. Elles iront loin, elles sont notre relève", a-t-elle dit.

La campagne des championnes régionales de Toronto est un volet de l'initiative des championnes régionales mise sur pied par la FCM et constituée en réseaux partout au Canada afin d'encourager, de soutenir et d'encadrer les femmes qui envisagent de faire le saut en politique municipale. L'objectif de la FCM est d'atteindre une participation de 30 pour cent des femmes dans les conseils municipaux d'ici 2026. Les femmes forment la moitié de la population au Canada, mais seulement 23 pour cent des conseils municipaux.

Au sujet de la FCM

La Fédération canadienne des municipalités (FCM), voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901, représente les intérêts des municipalités dans les enjeux liés aux politiques et aux programmes de compétence fédérale. Elle compte 1 800 membres, dont les plus grandes villes du Canada, de petites municipalités urbaines et rurales ainsi que 18 associations provinciales et territoriales de municipalités.

SOURCE Fédération canadienne des municipalités

Renseignements : Renseignements: Joanne MacDonald, FCM, (613) 907-6241 ou jmacdonald@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.