La FCEI déconseille aux ministres des Finances de doubler les cotisations au
RPC

TORONTO, le 10 juin /CNW/ - Selon un sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes sont majoritairement (71 %) opposées aux propositions visant à doubler obligatoirement les cotisations et les prestations du Régime de pensions du Canada (RPC). "Les propositions des syndicats visant à doubler les cotisations au RPC seraient extrêmement nuisibles à l'emploi car les économistes du monde entier reconnaissent que les charges sociales freinent la croissance des emplois et de l'économie. De plus, étant donné la hausse des cotisations d'assurance-emploi, qui est prévue sur plusieurs années à compter de l'année 2011, une augmentation des cotisations au RPC risque d'entraver la reprise économique du Canada au moment même où elle commence à s'affirmer, indique Catherine Swift, présidente de la FCEI. Les entrepreneurs, qui paient déjà le double des taux auxquels sont assujettis les autres Canadiens, devront faire face à des hausses considérables si cette option est retenue."

C'est effectivement le message que la FCEI a lancé dans une lettre adressée au début de la semaine au ministre fédéral des Finances et à ses homologues des provinces, tout en les demandant d'étudier sérieusement les préoccupations que les PME ont à l'égard du système de revenu de retraite. La FCEI a formulé des recommandations en prévision de la rencontre interministérielle qui se tiendra le dimanche 13 juin entre les ministres des Finances.

"Nos membres souhaitent voir de l'équité à l'issu de la discussion qui aura lieu la semaine prochaine lors de la réunion entre le ministre fédéral des Finances et ses homologues des provinces. Le gouvernement devrait mettre en place des mesures incitatives et supprimer les obstacles en vue d'améliorer la couverture plutôt que d'imposer une solution. D'autre part, les entreprises devraient être encouragées à participer volontairement aux programmes au lieu de se voir obligées d'adhérer à des régimes uniformisés qui pourraient avoir des incidences négatives graves sur leurs affaires et l'économie en général, ajoute Mme Swift." Un total de 49 % des entreprises canadiennes sondées par la FCEI ont déclaré qu'elles n'ont déjà pas les moyens de financer les prestations de retraite de leurs employés.

Par ailleurs, la FCEI a analysé les données de Statistique Canada qui montrent non seulement que les fonctionnaires gagnent nettement plus que les employés du secteur privé à poste équivalent, mais aussi qu'ils bénéficient de bien meilleures prestations de retraite. La FCEI estime qu'il est "ridicule" que les employés du secteur privé continuent de financer ces pensions généreuses auxquelles ils n'auront eux-mêmes jamais droit.

La liste des recommandations et la soumission de la FCEI sont disponibles à www.fcei.ca.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Renseignements: Adam Miller ou Meghan Carrington au 416 222-8022 ou à affaires.publiques@fcei.ca si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements ou organiser une entrevue


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.