La FCASS et l'AFSNB améliorent les soins de la démence au Nouveau-Brunswick

 Diffusion d'un programme couronné de succès dans les foyers de soins de la province

FREDERICTON, le 17 mars 2016 /CNW/ La Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé (FCASS) et l'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (AFSNB) ont annoncé aujourd'hui la création d'un nouveau partenariat qui améliorera les soins de la démence en faisant un meilleur usage des antipsychotiques. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick accorde un financement de 600 000 $ à ce partenariat.

Le projet collaboratif Utilisation appropriée des antipsychotiques au Nouveau-Brunswick (UAA-NB) est un programme bilingue de deux ans qui s'appuie sur les résultats du projet collaboratif de la FCASS Réduire le recours aux antipsychotiques en soins de longue durée qui a pris fin en octobre 2015. Au cours de la première année, le nouveau projet collaboratif sera mis en œuvre dans 15 foyers de soins du Nouveau-Brunswick, pour être diffusé dans les autres foyers de soins de la province en 2017. Le ministère du Développement social du Nouveau-Brunswick versera 100 000 $ pour la première phase du projet et 500 000 $ supplémentaires pour la deuxième. La FCASS apportera une contribution équivalente à celle du gouvernement, à hauteur de 500 000 $ pour la première phase du programme, sous forme de soutien direct et indirect aux foyers participants, par exemple des fonds de démarrage pour les équipes.

La FCASS offrira des activités d'apprentissage et d'encadrement afin d'aider les équipes interprofessionnelles de prestataires de services de santé des foyers de soins du Nouveau-Brunswick à utiliser certaines données pour identifier les patients ayant des troubles comportementaux liés à la démence qui pourraient profiter de thérapies non médicamenteuses. Former le personnel à travailler ensemble selon une approche non pharmaceutique, centrée sur la personne, pour gérer ces comportements est un élément clé du soutien de la FCASS. Mieux informé de l'état de santé de chaque résident, le personnel de première ligne peut adapter ses services pour assurer non seulement la qualité des soins, mais aussi la qualité de vie des résidents.

Le Nouveau-Brunswick affiche le taux provincial d'utilisation d'antipsychotiques chez les personnes âgées le plus élevé au Canada, un taux qui, en 2013, était près du double de la moyenne dans le reste du pays. Cette situation est exacerbée par le fait que la population du Nouveau-Brunswick vieillit à un rythme plus rapide que celle du reste du Canada. On prévoit que d'ici 2020, la population néo-brunswickoise sera de cinq ans plus âgée que la moyenne nationale.

Cinquante-sept établissements de soins de longue durée dans sept provinces et un territoire ont participé au projet collaboratif Réduire le recours aux antipsychotiques en soins de longue durée et plus de la moitié des résidents ciblés dans ce projet ont cessé leur médicament antipsychotique ou en ont réduit la dose. Il en est résulté une diminution de 20 % du nombre de chutes chez les résidents participants, et ce, sans augmentation des comportements agressifs.

Le Centre de soins York à Fredericton, membre de l'AFSNB et participant de la première édition du projet collaboratif mené par la FCASS, a obtenu des résultats remarquables :  il a réussi à réduire de 46 % l'utilisation d'antipsychotiques, à améliorer les soins aux résidents et à leur famille, et à diminuer les coûts. Aujourd'hui, l'AFSNB et la FCASS s'emploient à faire profiter les autres foyers de soins du Nouveau-Brunswick du succès du Centre de soins York.

Au Canada, un résident d'établissements de soins de longue durée sur quatre prend des médicaments antipsychotiques sans qu'un diagnostic de psychose ait été établi. Des interventions non pharmacologiques, comme des approches centrées sur le patient, se sont avérées efficaces pour gérer les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence et les comportements difficiles. De fait, ces démarches sont souvent plus efficaces que les traitements médicamenteux dont les avantages sont limités et qui peuvent avoir des effets nocifs.

Pour plus d'information sur ces travaux, veuillez consulter les ressources suivantes :

Site Web de la FCASS : http://www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/reducing-antipsychotic-medication-use-collaborative

Vidéo : http://www.fcass-cfhi.ca/PublicationsAndResources/article/2015/09/21/new-video-reducing-antipsychotic-medication-use-in-long-term-care

Citations :

« La démence est une maladie débilitante qui nuit à la qualité de vie de nombreux Canadiens et Canadiennes et de leurs familles. Ce programme améliorera l'utilisation adéquate de médicaments pour traiter les personnes âgées et veiller à leur santé. »
- L'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé

« La question du vieillissement en santé et des soins aux personnes âgées est une priorité absolue pour notre gouvernement, dans un contexte où la population ne cesse de vieillir. Cet important investissement de 600 000 $ aidera à améliorer les soins aux résidents des foyers de soins qui ont reçu un diagnostic de démence et à réduire les coûts pour ces établissements. »
-  L'honorable Cathy Rogers, ministre du Développement social du Nouveau-Brunswick

« La Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé est ravie de la création de ce partenariat avec l'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick en vue d'améliorer les soins aux résidents des foyers de soins qui souffrent de démence. Ce projet collaboratif contribuera grandement à améliorer la prestation des soins centrés sur les résidents dans les foyers de soins du Nouveau-Brunswick. »
- Maureen O'Neil, O.C., présidente, FCASS

« L'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick est heureuse de s'associer à la FCASS et à la province du Nouveau-Brunswick pour mettre en œuvre le projet collaboratif Utilisation appropriée des antipsychotiques au Nouveau-Brunswick (UAA-NB). Tous les Néo-Brunswickois peuvent être fiers de cette initiative qui améliore la qualité de vie des résidents des foyers de soins qui leur sont chers. »
- Michael Keating, directeur général, AFSNB

À propos de la FCASS
La Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé (FCASS) recense des innovations éprouvées et accélère leur diffusion partout au Canada, améliorant ainsi les soins aux patients, la santé de la population et l'optimisation des ressources. Ces innovations sont susceptibles de réduire les budgets de santé des provinces et des territoires de plus de 1 milliard de dollars par an. La FCASS est un organisme sans but lucratif financé par Santé Canada. Pour plus d'information, visitez www.cfhi-fcass.ca.

Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.

À propos de l'AFSNB
L'Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (AFSNB), qui a pour mission de diriger la poursuite de l'excellence dans les soins de longue durée, dote les foyers de soins membres d'une voix unie prônant l'excellence dans la prestation des soins et des services de longue durée au Nouveau-Brunswick.

Suivez-nous :
Site web
YouTube
Twitter
LinkedIn

Abonnement :
http://visitor.r20.constantcontact.com/manage/optin/ea?v=001Ket45CnpZw0LEFDFQ-sI5A

 

SOURCE Canadian Foundation for Healthcare Improvement

Renseignements : ou pour organiser des entrevues avec les médias, veuillez communiquer avec : Joel BagloleSpécialiste principal en communication, Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé, Cell. : 613-797-6481, Courriel : joel.baglole@cfhi-fcass.ca

RELATED LINKS
http://www.cfhi-fcass.ca

Profil de l'entreprise

Canadian Foundation for Healthcare Improvement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.