La famille de Jonathan Cadieux mérite ses 150 jours de répit

QUÉBEC, le 27 avril 2017 /CNW Telbec/ - Dave Turcotte, porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, a déposé ce matin une pétition de 6725 noms demandant au gouvernement du Québec de rétablir les services offerts à la famille Cadieux afin qu'elle puisse garder Jonathan, un enfant atteint de déficiences lourdes, à la maison. Plus précisément, les pétitionnaires réclament qu'on redonne à la famille les 150 jours par année de services spécialisés de répit dont elle bénéficiait auparavant, et qu'on lui rembourse son essence.

EN BREF

  • La famille Cadieux a vu passer de 150 à 48 le nombre de jours de services spécialisés de répit pour son fils.
  • Malgré les annonces « jovialistes » du ministre de la Santé, ses coupes font réellement de graves dégâts dans la population.
  • Le ministre doit rétablir les services à la famille Cadieux.

« Jusqu'en novembre 2016, les parents de Jonathan ont gardé leur fils à la maison; considérant la lourdeur de sa prise en charge, ils avaient droit à 150 jours par année de services spécialisés de répit offerts par les Services de réadaptation du Sud-Ouest et du renfort. Or, après une réorganisation, le nombre de jours de répit est passé à 48, au coût de 30 $ par jour, comme les autres familles d'enfants handicapés. C'est loin d'être suffisant, d'autant plus si on considère les coûts importants que cette situation occasionne, les parents ayant décidé de laisser leur emploi », a révélé Dave Turcotte.

Malgré tous leurs efforts, ceux-ci ont quand même dû se résoudre à placer Jonathan en institution. « Son handicap est trop lourd, c'est trop demander à cette famille. Mais, d'un autre côté, une vie en institution n'est pas la solution; Jonathan pourrait dépérir, privé de la présence, des soins et de l'amour de ses parents. Il faut soutenir la famille Cadieux afin que Jonathan puisse recevoir l'aide dont il a besoin pour demeurer à la maison », a poursuivi le porte-parole.

L'exemple de Jonathan est terriblement triste et, malheureusement, il n'est pas unique. « Les coupes qu'a effectuées le ministre Gaétan Barrette en santé et en services sociaux font mal aux familles et aux plus démunis partout au Québec. Au nom de la dignité des personnes, le gouvernement doit rétablir les services offerts à la famille Cadieux; elle mérite ses 150 jours de répit par année », a conclu Dave Turcotte.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.