La famille de Cisca et Arie Van Winden, de Napierville, est la Famille agricole de l'année 2013

QUÉBEC, le 4 déc. 2013 /CNW Telbec/ - La famille de Cisca et Arie Van Winden, chef de file de la production maraîchère à Napierville, en Montérégie, s'est vue remettre aujourd'hui le titre de Famille agricole de l'année 2013 par la Fondation de la famille terrienne lors du 89e Congrès général annuel de l'Union des producteurs agricoles qui a lieu jusqu'à demain.

Jeunes mariés, Cisca et Arie Van Winden quittent les Pays-Bas en avril 1954 pour réaliser leur rêve: cultiver la terre et fonder une famille au Québec. C'est à Sherrington qu'ils rejoignent les frères d'Arie - John et Pierre - qui y pratiquent la culture maraîchère : un défi de taille, les terres noires de la région n'étant pas drainées. Arie et Cisca travaillent au champ pour Pierre et John. La première récolte est difficile, mais les suivantes sont plus abondantes et le prix des légumes, soutenu. En 1958, le couple achète donc sa première terre qu'Arie défriche, draine et cultive. En 1963, plusieurs des 6 enfants du couple démontrent déjà une passion pour la terre. De 1963 à 1975, 6 autres petits viennent au monde tandis que les aînés participent aux travaux de la ferme.

Avec ses fils Léo et Yvon, Arie fonde, en 1983, l'entreprise familiale qui portera le nom de la région natale du couple aux Pays-Bas : Delfland inc. Les trois associés cultivent 80 acres de laitue, d'oignons, de carottes et de céleri. En 1991, Arie délaisse la gestion de la compagnie, mais continue d'y travailler. Stéphane et Éric deviennent actionnaires. L'acquisition, en 1997, de 700 acres à Napierville triple d'un coup la superficie des terres de la famille, qui concentrera désormais ses activités à Napierville.

Aujourd'hui, la ferme familiale cultive sur plus de 425 hectares et produit annuellement 6 millions de têtes de laitue, 6 500 tonnes d'échalotes françaises et 2 000 tonnes de carottes. Elle compte en haute saison 150 employés : une vingtaine sont des membres de la famille. À 82 ans, Cisca y est toujours active alors que son petit-fils Gabriel est devenu, cette année, le premier des petits-enfants à posséder des parts de l'entreprise.

Sachant faire preuve d'innovation et de patience, Delfland, qui a mis 10 ans à apprivoiser la culture de l'échalote française et celle du radis chinois, a aussi été l'une des premières au Québec à produire des carottes de couleur. Pour l'emballage et la mise en marché, la ferme travaille en collaboration avec d'autres producteurs maraîchers de la région. Cette forme de mise en marché collective a permis à Vegpro internationale et à Groupe Vegco, dont est membre Delfland, de devenir des leaders de la production et de la distribution de légumes au Canada.

Habituellement, dans le peloton de tête pour l'intégration des nouvelles technologies et des pratiques respectueuses de l'environnement, la ferme répond aux plus hautes exigences en matière de salubrité et de traçabilité alimentaire et collabore chaque année à une dizaine de projets de recherche. Autre valeur marquante : les nouvelles idées des plus jeunes ont toujours été les bienvenues : jumelées à l'expérience et aux connaissances des aînés, elles sont un moteur pour la ferme.

Outre l'engagement social, la diffusion des connaissances en agriculture est une priorité pour les Van Winden. Ayant participé à la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec, organisée par l'Union des producteurs agricoles, la famille fait régulièrement visiter sa propriété à des groupes d'étudiants en agriculture et à des élèves de la région.

En 2010, Delfland inc. a obtenu la médaille d'argent (3e rang) au niveau national de l'Ordre national du mérite agricole. En 2011, AGRIcarrières lui a remis le prix « Ma ferme, mon monde » destiné aux fermes qui offrent un milieu de travail favorable au bien-être de tous ses travailleurs.

Il y a 60 ans, Cisca et Arie avaient bien compris qu'ensemble, on est plus efficaces et plus forts. Ils ont légué à leurs enfants et à leurs petits-enfants une entreprise florissante. Mais au-delà de la ferme familiale, Arie et Cisca ont aussi transmis à leurs 56 descendants les valeurs auxquelles ils ont été fidèles : avoir confiance en l'avenir et croire en ses rêves.

La Fondation de la famille terrienne décerne chaque année le prix de la Famille agricole de l'année à une famille d'agriculteurs du Québec qui, de génération en génération, a su préserver et inspirer des valeurs propres à l'agriculture d'ici. L'événement, qui en est à sa 57e édition cette année, est devenu une institution dans le paysage agricole québécois.

La Fondation de la famille terrienne est heureuse de compter sur l'apport de ses partenaires-membres : La Coop fédérée, la Fédération des caisses populaires Desjardins du Québec, le Regroupement des familles agricoles lauréates et l'Union des producteurs agricoles.

SOURCE : Union des producteurs agricoles

Renseignements :

Source : 
Éliane Hamel
Directrice, Service des communications
450 679-0540, poste 8235

Information : 
Patrice Juneau
Conseiller aux affaires publiques
450 679-0540, poste 8591


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.