La FAE fière partenaire de la Coalition priorité éducation

MONTRÉAL, le 11 févr. 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) joint sa voix à celles de nombreuses autres organisations réunies au sein de la Coalition priorité éducation pour rappeler au gouvernement ses responsabilités à l'égard de l'école publique.

Pour la FAE, les gouvernements se succèdent sans faire de l'éducation la pierre angulaire du développement du Québec. Au contraire, on a érigé en dogme la lutte au déficit et l'atteinte à l'équilibre budgétaire, faisant perdre de vue les besoins actuels de l'école publique et l'importance d'en assurer son essor. Selon Pierre St-Germain, président de la FAE, « on assiste sans cesse à des restrictions budgétaires qui ont un effet direct et désastreux sur les services aux élèves, et ce sont souvent les élèves les plus vulnérables qui en paient le prix. Il faut que ça cesse et qu'on envoie un message clair que l'éducation publique, on y croit vraiment. »

En joignant la Coalition priorité éducation, la FAE interpelle le gouvernement et l'invite à cesser ses coupes dans l'ensemble du réseau scolaire et à réinvestir en éducation. L'état lamentable de nombreux établissements scolaires est, pour la FAE, un exemple concret des effets de la lutte au déficit et des compressions. « Malgré une forme de négligence et la part de responsabilité qu'on peut attribuer aux dirigeants scolaires, ceux-ci ont dû, à cause des contraintes budgétaires, faire des choix dont les élèves et les personnels paient chèrement le prix aujourd'hui. En matière d'éducation, l'État a d'énormes responsabilités et ne doit pas les abandonner pour des raisons comptables. On ne peut prétendre améliorer les conditions d'apprentissage, mener la lutte au décrochage et prendre des décisions qui ont pour conséquences d'accentuer les problèmes en limitant sans cesse les ressources. C'est incohérent et inconséquent », de conclure, M. St-Germain.

La FAE s'engage à soutenir activement les actions de la Coalition priorité éducation afin, notamment, de sensibiliser les parlementaires et la population sur la place importante que doit occuper l'école publique dans notre espace collectif et faire de l'éducation publique une véritable priorité au Québec.

La FAE regroupe neuf syndicats de l'enseignement qui représentent quelque 32000 enseignantes et enseignants (le tiers du personnel enseignant au Québec) du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes, du personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier ainsi que les membres de l'Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE). 

SOURCE : Fédération autonome de l'enseignement (FAE)

Renseignements :

Armand Dubois, conseiller du Service des communications
514 666-7763, poste 296 - bureau
514 910-1754 - cellulaire


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.