La douleur est un problème de santé intermittent affectant 8 Canadiens sur 10

Un nouveau sondage révèle une forte prévalence de la douleur et un manque de traitement adéquat au Canada.

CALGARY, le 13 mai /CNW/ - Un nouveau sondage effectué à l'échelle nationale révèle que 85 % des Canadiens adultes ont connu au moins un épisode de douleur modérée à sévère au cours des trois derniers mois. Près d'un tiers (30 %) des répondants ont indiqué avoir connu une période de douleur quotidiennement ou au moins quelques jours par semaine. Le sondage a également révélé que plus de la moitié des personnes (55 %) ayant souffert de douleur modérée à sévère ont déclaré qu'elles n'avaient pas recherché de traitement pour enrayer leur douleur chez un médecin au cours des trois derniers mois. Parmi les personnes cherchant un traitement, 31 % ont déclaré ne pas être satisfaites du traitement reçu.

"La douleur est un problème de santé croissant et la crise économique au Canada ne fera que l'intensifier en raison du vieillissement de notre population. Un grand nombre de Canadiens souffre quotidiennement d'une douleur modérée à grave et nous ne possédons tout simplement pas les ressources adéquates pour offrir le traitement nécessaire", explique Dr Roman Jovey, membre du comité directeur douleurexpliquee.ca et ancien président de la Société canadienne de la douleur (CSD). "La douleur est toujours incomprise et sous-traitée. Par conséquent, les Canadiens souffrent de douleurs inutiles qui coûtent à l'économie autant que les maladies cardiaques ou que le cancer en perte de productivité. Nous savons ce qui doit être fait au Canada pour traiter la douleur de façon plus efficace, mais la volonté politique manque pour le faire."

De nombreux Canadiens traitent leur propre douleur, parfois en utilisant des méthodes nuisibles pour la santé. L'étude a révélé qu'un Canadien sur six (18 %) a admis consommer de l'alcool, des stupéfiants illégaux ou des médicaments non-prescrits pour traiter la douleur. Parmi les personnes ayant souffert de douleur modérée à sévère au cours des trois derniers mois, la majorité (81 %) a déclaré utiliser des produits en vente libre, tels que l'ibuprofène, pour traiter leur douleur. La moitié des personnes (50 %) ont utilisé d'autres traitements, tels que les vitamines, l'exercice, la massothérapie et d'autres formes de traitements qui n'apportent qu'un certain soulagement.

"Comme personne vivant quotidiennement avec une douleur, je sais qu'il s'agit d'une affection très réelle qui change la vie d'un grand nombre de personnes. Nous devons coordonner les efforts visant à nous assurer que la douleur soit reconnue comme une priorité en matière de santé au Canada et à permettre à certains Canadiens d'avoir accès à l'information et à des ressources afin de les aider à mieux gérer leur douleur", a déclaré Lynn Cooper, membre du comité directeur douleurexpliquee.ca et présidente de la Coalition canadienne de la douleur (CCD).

La recherche a été menée par Leger Marketing auprès de 1033 Canadiens adultes pour le compte de douleurexpliquee.ca, campagne de sensibilisation et d'intervention destinée à accroître la sensibilisation du problème de la douleur sous-traitée au Canada.

La douleur peut être une lutte débilitante qui dépasse les expériences personnelles; elle affecte aussi sérieusement notre économie. La douleur chronique touche 60 % des personnes souffrant d'une perte de revenus reliée à une réduction des heures de travail ou à la perte d'un emploi réel.(1) Parmi les personnes qui travaillent encore, 28,5 jours de travail sont perdus chaque année en raison de la douleur.(2)

Les résultats du sondage Léger soulignent qu'un pourcentage élevé de Canadiens souffrent souvent d'une douleur modérée à sévère. Le manque d'options de traitement et de recherche spécialisée, ainsi que de ressources disponibles pour les Canadiens aggravent la crise dans le domaine de la santé. Une plus grande sensibilisation et un plus grand accès aux ressources sont nécessaires pour aider à diminuer ces souffrances inutiles.

Méthodologie du sondage douleurexpliquee.ca

Ce sondage omnibus national a été mené en utilisant un échantillon aléatoire de 1033 répondants du panel Web de Léger Marketing entre le 13 et le 15 avril 2010. Cette méthode simule un échantillon aléatoire qui donnerait une marge d'erreur maximale de +/-3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de douleurexpliquee.ca (www.douleurexpliquee.ca)

douleurexpliquee.ca est une campagne de sensibilisation et d'intervention fondée par la Société canadienne de la douleur, la Coalition canadienne de la douleur et la Fondation canadienne de la douleur. L'initiative www.douleurexpliquee.ca vise la sensibilisation relative au problème des douleurs sous-traitées au Canada grâce à une campagne coordonnée de sensibilisation à long terme ayant pour objectif de répondre à la nécessité vitale d'atteindre une meilleure compréhension, une meilleure prévention et une meilleure gestion de tous les types de douleur au Canada.

    
    --------------------------
    (1) Sondage sur la douleur chronique. Nanos Research, commanditée par
        douleurexpliquee.ca. (2007-2008)
    (2) IBID
    

SOURCE PAINEXPLAINED.CA

Renseignements : Renseignements: Pour planifier une entrevue ou pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec: Rob McEwan, Sur place, à la Conférence annuelle de la Société canadienne de la douleur, du 12 au 15 mai, (416) 454-4515, rmcewan@argylecommunications.com; Caroline De Silva, Argyle Communications, (416) 968-7311, poste 231, CDeSilva@argylecommunications.com; Christian Bourque, Leger Marketing, (514) 982-2464, cbourque@legermarketing.com

Profil de l'entreprise

PAINEXPLAINED.CA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.