La croissance des emplois chez Chrysler démontre la compétitivité du Canada

TORONTO, le 12 févr. 2016 /CNW/ - Fiat Chrysler vient d'annoncer que la nouvelle minifourgonnette qui sera fabriquée dans son usine de Windsor créera deux fois plus d'emplois que prévu. D'après Jerry Dias, président national d'Unifor, cette bonne nouvelle témoigne de la compétitivité du Canada dans l'industrie de l'automobile.

« Les travailleurs canadiens peuvent concurrencer n'importe quel pays, a-t-il déclaré. Nous avons des travailleurs hautement qualifiés et productifs, ce qui nous vaut régulièrement les prix les plus prestigieux de l'industrie. »

Jeudi, à l'occasion du Salon international de l'automobile à Toronto, Fiat Chrysler a annoncé que la production de la Chrysler Pacifica 2017 générera environ 1 200 emplois à Windsor, soit le double de ce qui était prévu au départ.

L'annonce s'inscrit dans la foulée des commentaires de Ray Tanguay, conseiller pour l'industrie automobile, selon lesquels les gouvernements fédéral et ontarien doivent redoubler d'efforts pour convaincre les constructeurs automobiles des avantages de produire des véhicules au Canada, dont une main-d'œuvre instruite et qualifiée, des soins de santé, l'impôt des sociétés, la faiblesse du dollar, une chaîne d'approvisionnement établie.

« Bon nombre de facteurs contribuent à la compétitivité de l'industrie de l'automobile, et le Canada a beaucoup à offrir aux constructeurs à la recherche d'un lieu où s'implanter, a affirmé M. Dias. Nous devons être plus directs en montrant quels sont nos avantages. »

M. Dias soutient qu'il est vital que les gouvernements fédéral et ontarien s'efforcent d'assurer la prospérité de l'industrie de l'automobile, la principale exportation du Canada, d'autant plus que le gouvernement Harper ne l'a guère aidée pendant ses 10 années au pouvoir.

Chaque emploi dans une usine d'assemblage d'automobiles crée neuf autres emplois chez les fournisseurs ainsi que d'autres emplois indirects.

« La création d'emplois dans l'industrie de l'automobile procure d'énormes avantages à l'économie canadienne entière, a-t-il indiqué. Voilà pourquoi l'annonce de Chrysler est une excellente nouvelle pour tous. »

Comme les négociations collectives avec les trois constructeurs de Detroit devraient débuter au cours de l'année, Unifor a fait savoir que l'introduction de nouveaux produits dans les usines d'assemblage canadiennes sera une priorité à la table de négociation.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 310 000 travailleurs, dont 40 000 dans l'industrie automobile. Fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, il est issu de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Stuart Laidlaw, représentant national aux communications d'Unifor, à l'adresse Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au numéro 647‑385‑4054 (cell.).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.