La croissance de l'économie mondiale sera modérée à cause des préoccupations au sujet de la Grèce et du ralentissement des marchés émergents

FAITS SAILLANTS

  • L'économie mondiale devrait progresser modérément cette année, soit de 2,5 %.
  • Le ralentissement de la croissance dans les principaux marchés émergents de même que la crise financière grecque ont quelque peu assombri les perspectives mondiales.
  • En dehors de la Grèce, la conjoncture économique en Europe s'améliore, grâce à la faiblesse de l'euro et à la chute des prix du pétrole.
  • La faible croissance chinoise pèse sur le secteur des exportations de la région Asie-Pacifique.

OTTAWA, le 30 juill. 2015 /CNW Telbec/ - En raison de turbulences persistantes, l'économie mondiale devrait croître d'un modeste 2,5 % cette année. Mais un rebond aux États-Unis et une meilleure conjoncture économique dans plusieurs pays d'Europe laissent présager d'une plus forte croissance à venir, d'après la Note de conjoncture mondiale : Été 2015 du Conference Board du Canada.

« L'actuel drame financier grec a beaucoup attiré l'attention, mais il y a des développements positifs dans l'économie mondiale », assure Glen Hodgson, premier vice-président et économiste en chef au Conference Board du Canada. « La conjoncture européenne, en dehors de la Grèce, s'améliore grâce à l'affaiblissement de l'euro et à la baisse des prix du pétrole. Si on ajoute à cela les perspectives positives qui se dessinent aux États-Unis, l'économie mondiale devrait se renforcer au cours des deux prochaines années. »

Globalement, on assiste à un redressement économique dans la zone euro. Le PIB réel de la région devrait progresser de 1,5 % cette année et de 1,8 % en 2016, ce qui représente une amélioration par rapport aux contractions subies en 2012-2013. La croissance économique de la région serait plus forte si l'économie allemande n'éprouvait pas tant de difficultés. Le PIB réel d'Allemagne devrait avancer de moins de 2 % cette année.

La décision du gouvernement grec d'accepter les mesures d'austérité et les réformes exigées par l'Union européenne a, pour le moment, atténué les craintes concernant sa sortie de la zone euro. Cependant, l'adhésion à long terme de la Grèce à l'union monétaire est loin d'être assurée, et un nouveau dérapage dans les politiques d'ajustement du pays aurait de nouvelles répercussions sur l'économie mondiale.      

L'économie américaine s'accélère depuis sa crise du premier trimestre; elle devrait croître de 2,2 % cette année et de 3,1 % en 2016. Les marchés du travail font excellente figure dans la seconde moitié de l'année, avec la création de plus de 200 000 emplois par mois. En outre, certains signes montrent que les salaires commencent enfin à augmenter en raison du resserrement des marchés du travail.

La région de l'Asie-Pacifique, qui continue d'obtenir les meilleurs taux de croissance au monde, devrait croître à un rythme annuel d'environ 6 % par rapport 2015-2016. Cependant, la Chine aura du mal à maintenir un taux de croissance de 7 % cette année et la suivante, ce qui ralentit le secteur des exportations de la région. La Chine vient à nouveau d'abaisser les taux d'intérêt en réponse à une chute de ses marchés boursiers. La Chine est le principal marché d'exportation de la plupart des pays d'Asie-Pacifique, et une croissance plus faible de la demande chinoise a nui aux exportateurs d'électronique et de machinerie d'ailleurs. L'économie du Japon sort de la récession et ne devrait pas freiner la croissance de la région à court terme.

Assistez le mardi 18 août 2015 au webinaire en direct de Glen Hodgson, intitulé Perspectives d'évolution de l'économie canadienne avec l'économiste en chef - Été 2015 : une année d'incertitude [en anglais]. Lien : http://www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=7231

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Sara-Lynne Levine, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613 526-3090, poste 294, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice adjointe, Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613 526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées; Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.