La création d'un empire médiatique nuit au journalisme dans la région de l'Atlantique

HALIFAX, le 13 avril 2017 /CNW/ - La vente d'une chaîne de journaux dans la région de l'Atlantique du Canada est un coup dur pour le journalisme de qualité dans toute la région, et accentue encore plus le dangereux niveau de concentration des entreprises médiatiques au Canada, affirme Unifor.

« Unifor est très inquiet de la concentration des entreprises médiatiques et de son impact sur le journalisme de qualité au Canada, a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. Nous avons besoin d'une diversité de voix dans nos médias. Le fait qu'une entreprise contrôle autant de plateformes dans quatre provinces est un pas dans la mauvaise direction. »

La directrice de la région de l'Atlantique d'Unifor, Lana Payne, affirme qu'Unifor surveille la situation de près, y compris l'impact que cette vente pourrait avoir sur ses membres et leurs conditions de travail, et sollicitera des rencontres avec les nouveaux propriétaires. 

« Nous allons défendre le journalisme de qualité et les nouvelles locales, a déclaré Lana Payne, une ancienne journaliste et chroniqueuse actuelle au Telegram de St. John, l'un des journaux vendus ce matin dans le cadre de l'entente. Le journalisme de qualité est nécessaire pour assurer la force d'une démocratie. Nous ne pouvons tolérer d'autres menaces à la démocratie. »

Unifor représente près de 80 journalistes, imprimeurs et autres travailleurs des médias au Telegram et à deux ateliers d'impression de la région. Le Chronicle Herald de Halifax, où les journalistes font la grève depuis plus d'un an, a acquis aujourd'hui tous les journaux de Transcontinental en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Les travailleurs en grève à Halifax sont membres du SCA Canada.

« Nous sommes solidaires avec les travailleurs en grève au Herald », a déclaré Lana Payne.

Unifor est le plus grand syndicat des médias au Canada avec plus de 315 000, dont 12 000 journalistes et travailleurs des médias partout au pays. Fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, il est issu de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : veuillez communiquer avec Stuart Laidlaw, représentant national aux communications d'Unifor, à l'adresse Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au numéro 647-385-4054 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.