La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2012 et ses dividendes

Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées « Mesures financières non conformes aux IFRS » et « Déclarations prospectives » à la fin du présent communiqué.

MONTRÉAL, le 13 mars 2013 /CNW Telbec/ - La Corporation Financière Power (TSX : PWF) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l'exercice clos le 31 décembre 2012.

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE
Le bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires, une mesure financière non conforme aux IFRS, pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, s'est chiffré à 406 M$, ou 0,57 $ par action, comparativement à 422 M$, ou 0,60 $ par action, pour la période correspondante de 2011.

Pour le quatrième trimestre de 2012, les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel se sont traduits par une charge nette de 128 M$, comparativement à un apport net de 111 M$ pour le trimestre correspondant de 2011. Des renseignements supplémentaires sur les autres éléments figurent dans le présent communiqué ainsi qu'au Sommaire des résultats présenté plus loin.

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est chiffré à 278 M$, ou 0,39 $ par action, pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, comparativement à 533 M$, ou 0,75 $ par action, pour le trimestre correspondant de 2011.

RÉSULTATS DE 2012
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, le bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est chiffré à 1 686 M$, ou 2,38 $ par action, comparativement à 1 729 M$, ou 2,44 $ par action, en 2011.

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel représentaient une charge nette de 60 M$, comparativement à une charge nette de 7 M$ en 2011. Des renseignements supplémentaires sur les autres éléments figurent dans le présent communiqué ainsi qu'au Sommaire des résultats présenté plus loin.

Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est chiffré à 1 626 M$, ou 2,30 $ par action, pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, comparativement à 1 722 M$, ou 2,43 $ par action, en 2011.

RÉSULTATS DES FILIALES ET DE PARGESA

GREAT-WEST LIFECO INC.
Pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, Great-West Lifeco Inc. (Lifeco) a déclaré un bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de 493 M$, ou 0,520 $ par action, comparativement à 500 M$, ou 0,528 $ par action, pour la période correspondante de 2011. Le bénéfice opérationnel exclut l'incidence d'un ajustement au titre de provisions liées à des litiges de 140 M$ après impôt. Pour le quatrième trimestre de 2011, les autres éléments ont représenté un apport positif de 124 M$. Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de Lifeco s'est établi à 353 M$, ou 0,373 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2012, comparativement à 624 M$, ou 0,657 $ par action, pour la période correspondante de 2011.

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, Lifeco a déclaré un bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de 1 955 M$, ou 2,059 $ par action, comparativement à 1 898 M$, ou 2,000 $ par action, en 2011. Le bénéfice opérationnel exclut l'incidence de l'ajustement au titre de provisions liées à des litiges mentionnée précédemment. Les autres éléments en 2011 ont accru le bénéfice net de 124 M$ après impôt. Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est établi à 1 815 M$, ou 1,912 $ par action, pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, comparativement à 2 022 M$, ou 2,129 $ par action, en 2011.

Au 31 décembre 2012, la Financière Power et la Société financière IGM Inc. (IGM) détenaient, respectivement, 68,2 % et 4,0 % des actions ordinaires de Lifeco. L'apport de Lifeco au bénéfice opérationnel de la Financière Power s'est élevé à 337 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, comparativement à 342 M$ pour la période correspondante de 2011. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, l'apport de Lifeco au bénéfice opérationnel de la Financière Power s'est chiffré à 1 335 M$, comparativement à 1 298 M$ en 2011.

SOCIÉTÉ FINANCIÈRE IGM INC.
Pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, IGM a déclaré un bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de 184 M$, ou 0,73 $ par action, comparativement à 196 M$, ou 0,76 $ par action, pour la période correspondante de 2011. Les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel ont représenté un apport positif de 19 M$ et comprenaient une variation favorable de 24 M$ de l'estimation de l'impôt sur le bénéfice relative à certaines déclarations de revenus, contrebalancée par la quote-part revenant à IGM de la provision liée à des litiges constituée par Lifeco. Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires d'IGM s'est établi à 203 M$, ou 0,80 $ par action, pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, comparativement à 231 M$, ou 0,89 $ par action, pour la période correspondante de 2011.

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, IGM a déclaré un bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de 750 M$, ou 2,94 $ par action, comparativement à 833 M$, ou 3,22 $ par action, en 2011. Les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel ont représenté un apport positif de 12 M$. En plus des éléments mentionnés dans le paragraphe précédent, le bénéfice opérationnel exclue une charge d'impôt sans effet de trésorerie de 6 M$ résultant de l'augmentation du taux d'imposition des sociétés de l'Ontario, relativement à des acquisitions d'entreprises réalisées antérieurement. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2011, les autres éléments représentaient un apport positif de 68 M$. Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires s'est établi à 762 M$, ou 2,99 $ par action, pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, comparativement à 901 M$, ou 3,48 $ par action, en 2011.

Au 31 décembre 2012, la Financière Power et La Great-West, compagnie d'assurance-vie, une filiale de Lifeco, détenaient respectivement 58,7 % et 3,7 % des actions ordinaires d'IGM. Pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, l'apport d'IGM au bénéfice opérationnel de la Financière Power s'est chiffré à 106 M$, comparativement à 113 M$ pour la période correspondante de 2011. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, l'apport d'IGM au bénéfice opérationnel de la Financière Power s'est chiffré à 433 M$, comparativement à 480 M$ en 2011.

PARGESA
Pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, Pargesa a déclaré un bénéfice opérationnel de 37 M FS, comparativement à un bénéfice opérationnel de 23 M FS pour la période correspondante de 2011. Les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel au quatrième trimestre de 2012 se sont traduits par une charge de 176 M FS, qui représentait la quote-part revenant à Pargesa d'une charge de dépréciation comptabilisée par sa filiale Groupe Bruxelles Lambert (GBL) sur sa participation dans GDF Suez. Au quatrième trimestre de 2011, les autres éléments ont représenté un apport de 16 M FS. La perte nette pour le dernier trimestre de 2012 était de 139 M FS, comparativement à un bénéfice net de 39 M FS pour la période correspondante de 2011.

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, le bénéfice opérationnel s'est chiffré à 359 M FS, comparativement à 343 M FS en 2011. Les autres éléments exclus du bénéfice opérationnel pour l'exercice clos le 31 décembre 2012 ont représenté un apport de 59 M FS et, en plus de l'autre élément mentionné dans le paragraphe précédent, comprenaient une quote-part des profits réalisés par GBL, au premier trimestre de 2012, lors de la cession partielle de sa participation dans Pernod Ricard et lors de la cession de sa participation dans Arkema. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2011, les autres éléments ont représenté une charge nette de 408 M FS. Le bénéfice net pour l'exercice clos le 31 décembre 2012 s'est établi à 418 M FS, comparativement à une perte nette de 65 M FS en 2011.

Au 31 décembre 2012, la Financière Power détenait une participation de 50 % dans Parjointco N.V., qui détenait quant à elle une participation de 55,6 % dans Pargesa. L'apport de Pargesa au bénéfice opérationnel de la Financière Power, exprimé en dollars canadiens, s'est chiffré à 11 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2012, tandis qu'un apport de 7 M$ a été enregistré pour la période correspondante de 2011. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012, l'apport de Pargesa au bénéfice opérationnel de la Financière Power s'est chiffré à 106 M$, comparativement à 110 M$ en 2011.

DIVIDENDES SUR ACTIONS PRIVILÉGIÉES
Lors de sa réunion d'aujourd'hui, le conseil d'administration a déclaré les dividendes trimestriels ci-dessous sur les actions privilégiées de la Société :

SÉRIES - SYMBOLE BOURSIER DATE DE RÉFÉRENCE DATE DE PAIEMENT MONTANT
Série A - PWF.PR.A 24 avril 2013 15 mai 2013 À un taux variable égal à un quart de 70 % du taux préférentiel moyen de deux des grandes banques à charte canadiennes[1]
Série D - PWF.PR.E 9 avril 2013 30 avril 2013 34,375 ¢
Série E - PWF.PR.F 9 avril 2013 30 avril 2013 32,8125 ¢
Série F - PWF.PR.G 9 avril 2013 30 avril 2013 36,875 ¢
Série H - PWF.PR.H 9 avril 2013 30 avril 2013 35,9375 ¢
Série I - PWF.PR.I 9 avril 2013 30 avril 2013 37,50 ¢
Série K - PWF.PR.K 9 avril 2013 30 avril 2013 30,9375 ¢
Série L - PWF.PR.L 9 avril 2013 30 avril 2013 31,875 ¢
Série M - PWF.PR.M 9 avril 2013 30 avril 2013 37,50 ¢
Série O - PWF.PR.O 9 avril 2013 30 avril 2013 36,25 ¢
Série P - PWF.PR.P 9 avril 2013 30 avril 2013 27,50 ¢
Série R - PWF.PR.R 9 avril 2013 30 avril 2013 34,375 ¢
Série S - PWF.PR.S 9 avril 2013 30 avril 2013 20,055 ¢

[1]  Selon les statuts de la Société

DIVIDENDE SUR ACTIONS ORDINAIRES
Le conseil d'administration a également déclaré un dividende trimestriel de 35 cents par action sur les actions ordinaires de la Société, payable le 1er mai 2013 aux actionnaires inscrits le 28 mars 2013.

Tous les dividendes présentés ci-dessus à l'égard des actions privilégiées et ordinaires de la Société sont des dividendes admissibles aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et de toute loi provinciale similaire.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS

         
(non audité) Exercices clos les   Trimestres clos les
  31 décembre
2012
31 décembre
2011
31 décembre
2012
31 décembre
2011
Apport des filiales et de Parjointco au bénéfice opérationnel        
  Lifeco 1 335 1 298 337 342
  IGM [1] 433 480 106 113
  Pargesa [2] 106 110 11 7
  1 874 1 888 454 462
Résultats des activités propres (71) (55) (18) (14)
Dividendes sur actions privilégiées perpétuelles (117) (104) (30) (26)
Bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires 1 686 1 729 406 422
Autres éléments (voir ci-dessous) (60) (7) (128) 111
Bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires 1 626 1 722 278 533
Bénéfice par action (attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires)        
  - bénéfice opérationnel 2,38 2,44 0,57 0,60
  - bénéfice non opérationnel (0,08) (0,01) (0,18) 0,15
  - bénéfice net 2,30 2,43 0,39 0,75

AUTRES ÉLÉMENTS

         
(non audité) Exercices clos les Trimestres clos les
  31 décembre
2012
  31 décembre
2011
  31 décembre
2012
  31 décembre
2011
Quote-part des autres éléments de Lifeco        
(Charge) reprise au titre des provisions liées à des litiges (99) 88 (99) 88
Quote-part des autres éléments d'IGM [1]        
  Charge d'impôt sans effet de trésorerie (4)      
  Profit à la cession de la Compagnie de Fiducie M.R.S. et de M.R.S. Inc.   18   18
  Changements d'état de certaines déclarations de revenus 15 17 15  
Quote-part des autres éléments de Pargesa        
  Charges de dépréciation (48) (133) (48)  
  Profit à la cession partielle de Pernod Ricard 46      
  Profit à la cession d'Arkema 43      
  Autres (charges) produits (13) (3) 4 5
  (60) (7) (128) 111

[1] Le profit à la cession de la Compagnie de Fiducie M.R.S. et de M.R.S. Inc. représente un autre élément exclu du bénéfice opérationnel. Toutefois, le bénéfice lié aux activités abandonnées est inclus dans le bénéfice opérationnel.
[2] Au 31 décembre 2012, la Financière Power détenait une participation de 50 % dans Parjointco N.V., qui détenait quant à elle une participation de 55,6 % dans Pargesa.

Mesures financières non conformes aux IFRS
Afin d'analyser les résultats financiers de la Société et conformément à la présentation des exercices précédents, le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires est divisé en deux catégories :

  • le bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires;
  • les autres éléments ou le bénéfice non opérationnel, notamment l'incidence après impôt des éléments qui, de l'avis de la direction, sont de nature non récurrente ou qui pourraient rendre la comparaison des résultats liés aux opérations d'une période à l'autre moins significative, y compris la quote-part de ces éléments revenant à la Société, présentée de manière comparable par ses filiales et l'entreprise contrôlée conjointement.

La direction se sert de ces mesures financières depuis des années pour présenter et analyser la performance financière de la Financière Power et croit qu'elles procurent au lecteur un supplément d'information utile pour l'analyse des résultats de la Société.

Le bénéfice opérationnel attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires et le bénéfice opérationnel par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS qui n'ont pas de définition normalisée et qui pourraient ne pas être comparables aux mesures semblables utilisées par d'autres entités.

Déclarations prospectives
Certains énoncés dans le présent communiqué, autres que les énoncés d'un fait historique, sont des déclarations prospectives qui s'appuient sur certaines hypothèses et traduisent les attentes actuelles de la Société ou, pour ce qui est des renseignements concernant les filiales ouvertes de la Société, traduisent les attentes actuelles publiées de ces filiales. Les déclarations prospectives sont fournies afin d'aider le lecteur à comprendre le rendement financier, la situation financière et les flux de trésorerie de la Société à certaines dates et pour les périodes closes à certaines dates et de présenter de l'information sur les attentes et des plans actuels de la direction; le lecteur ne doit pas oublier que ces déclarations peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Les déclarations de cette nature peuvent porter, notamment, sur l'exploitation, les activités, la situation financière, les résultats financiers prévus, le rendement, les clients potentiels, les possibilités, les priorités, les cibles, les buts, les objectifs continus, les stratégies et les perspectives de la Société et de ses filiales, de même que les perspectives économiques en Amérique du Nord et à l'échelle mondiale, pour l'exercice en cours et les périodes à venir. Les déclarations prospectives comprennent des énoncés de nature prévisionnelle, dépendent de conditions ou d'événements futurs ou s'y rapportent, comprennent des termes tels que « s'attendre à », « anticiper », « planifier », « croire », « estimer », « chercher à », « avoir l'intention de », « viser », « projeter » et « prévoir », ainsi que les formes négatives de ces termes et d'autres expressions semblables, ou se caractérisent par l'emploi de la forme future ou conditionnelle de verbes tels que « être », « devoir » et « pouvoir ».

Les déclarations prospectives sont exposées à des risques et à des incertitudes inhérents, tant généraux que particuliers, qui font en sorte que des prédictions, des prévisions, des projections, des attentes et des conclusions pourraient se révéler inexactes, que des hypothèses pourraient être incorrectes et que des objectifs ou des buts et priorités stratégiques pourraient ne pas être atteints. Divers facteurs, qui sont indépendants de la volonté de la Société et de ses filiales dans bien des cas, touchent les activités, le rendement et les résultats de la Société et de ses filiales ainsi que leurs entreprises. En raison de ces facteurs, les résultats réels peuvent différer sensiblement des attentes actuelles à l'égard des événements ou des résultats estimés ou prévus. Ces facteurs comprennent, notamment, l'incidence ou l'incidence imprévue de la conjoncture économique, de la situation politique et des marchés en Amérique du Nord et dans le monde, des taux d'intérêt et des taux de change, des marchés des actions et des marchés financiers mondiaux, de la gestion des risques d'illiquidité des marchés et de financement, des changements de conventions et de méthodes comptables ayant trait à la présentation de l'information financière (y compris les incertitudes liées aux hypothèses et aux estimations comptables critiques), l'incidence de l'application de modifications comptables futures, de la concurrence, des risques liés à l'exploitation et à la réputation, des changements liés aux technologies, à la réglementation gouvernementale, à la législation et aux lois fiscales, des décisions judiciaires ou réglementaires imprévues, des catastrophes, de la capacité de la Société et de ses filiales à effectuer des opérations stratégiques, à intégrer les entreprises acquises et à mettre en œuvre d'autres stratégies de croissance ainsi que du succès obtenu par la Société et ses filiales pour ce qui est de prévoir ou de gérer les facteurs susmentionnés.

Le lecteur est prié d'examiner attentivement ces facteurs et d'autres facteurs, incertitudes et événements éventuels et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. L'information contenue dans les déclarations prospectives est fondée sur des facteurs ou des hypothèses importants ayant permis de tirer une conclusion ou d'effectuer une prévision ou une projection. Ces facteurs et hypothèses comprennent les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l'évolution future prévue ainsi que d'autres facteurs considérés comme appropriés dans les circonstances, notamment qu'on ne s'attend pas à ce que les facteurs mentionnés dans le paragraphe qui précède, collectivement, aient une incidence importante sur la Société et sur ses filiales. Bien que la Société considère ces facteurs et hypothèses comme étant raisonnables en fonction de l'information dont dispose la direction, ils pourraient se révéler inexacts.

À moins que les lois canadiennes applicables ne l'exigent expressément, la Société n'est pas tenue de mettre à jour les déclarations prospectives pour tenir compte d'événements ou de circonstances survenus après la date à laquelle ces déclarations ont été formulées ou encore d'événements imprévus, à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements ou de résultats futurs ou autrement.

Des renseignements supplémentaires concernant les risques et incertitudes de l'entreprise de la Société et les facteurs et hypothèses importants sur lesquels les renseignements contenus dans les déclarations prospectives sont fondés sont fournis dans ses documents d'information, y compris son plus récent rapport de gestion et sa plus récente notice annuelle, déposés auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et accessibles au www.sedar.com.

 

 

 

SOURCE : CORPORATION FINANCIERE POWER

Renseignements :

M. Stéphane Lemay
Vice-président,
chef du contentieux et secrétaire
514-286-7400

Profil de l'entreprise

CORPORATION FINANCIERE POWER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.