La construction de bâtiment de 5 et 6 étages en bois : renforcement de nos marchés

QUÉBEC, le 5 juill. 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) salue l'annonce de la publication du Guide de conception d'habitations en bois de 5 ou 6 étages présenté aujourd'hui par la ministre du Travail, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, et le président-directeur général de la Régie du bâtiment du Québec, M. Stéphane Labrie. Ce guide s'inscrit dans la lignée de la Charte du bois annoncée en avril dernier par la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, et aura des retombées directes sur nos marchés.

La construction d'édifices de 5 et 6 étages en bois permet à l'industrie de conserver ses marchés traditionnels, en plus de répondre aux préoccupations des Québécois quant aux enjeux de dépendance de notre industrie face au marché américain. « Développer le savoir-faire québécois en matière de construction bois permet non seulement d'assurer la transformation locale en produits à valeur ajoutée, de consolider des emplois dans notre industrie, et ultimement d'être plus présent sur nos marchés locaux », a souligné M. André Tremblay, président-directeur général du CIFQ.

L'industrie réclamait depuis longtemps un traitement plus équitable du bois. La publication du Guide de conception d'habitations en bois de 5 et 6 étages constitue un geste positif en ce sens. Plus de la moitié des mises en chantier résidentielles sont des multilogements, et avec les nouvelles exigences de densification des milieux urbains la tendance évolue vers des bâtiments de plus de 4 étages, soit l'équivalent de 42 % des mises en chantier au Québec, et près de 80 % en Ontario.

« Ce guide rassure nos industriels quant à notre capacité de maintenir nos marchés dans ce type de construction, ce qui représente l'équivalent de 200 millions de dollars et près de 5 % de la production totale de bois d'œuvre québécois. L'extension de cette mesure aux niveaux commercial et institutionnel viendrait assurer potentiellement un 5 % supplémentaire», a tenu à ajouter M. André Tremblay.

Les lignes directrices contenues dans ce guide viennent identifier des solutions pour le secteur de la  construction résidentielle. Toutefois l'industrie souhaite que cette approche connaisse un dénouement élargi pour le matériau bois dans les édifices commerciaux et les bâtiments institutionnels. Le CIFQ tient à souligner la collaboration rapide des différents intervenants dans ce dossier dont le gouvernement du Québec, la Régie du bâtiment (RBQ) et FPInnovations, qui ont su reconnaître l'importance de la filière construction bois au Québec.

À propos du CIFQ
Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Le CIFQ compte plus 160 membres réguliers, de sciage résineux et feuillus, de déroulage, de pâtes, papiers, cartons et panneaux œuvrant au Québec, ainsi que 180 membres associés. Ces derniers génèrent un chiffre d'affaires de15,9 milliards $ chaque année, soit près de 4 milliards $ en salaires et avantages sociaux dont près de 1,5 milliard $ est retourné aux gouvernements sous forme de taxes et d'impôts payés par les entreprises et les travailleurs.

SOURCE : Conseil de l'industrie forestière du Québec

Renseignements :

Laurence Drouin
Directrice des communications et affaires publiques
Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ)
418 657-7916, poste 411
laurence.drouin@cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.