La confiance des consommateurs termine l'année sur une note positive

WINNIPEG, le 18 déc. 2013 /CNW/ - La confiance des consommateurs canadiens a terminé l'année en hausse. En novembre, l'indice était de 84,4 au Canada, soit une hausse par rapport à l'indice enregistré au troisième trimestre (81,2) et il y a un an (79,0). Une bonne partie de l'augmentation de la confiance au dernier trimestre est attribuable aux sentiments plus positifs qu'ont les consommateurs pour l'immédiat et le court terme.

Selon Allan Gregg, le président du conseil : « Sans l'ombre d'un doute, la crise financière a eu un impact psychologique significatif sur le moral et la confiance des consommateurs. Cependant, comme c'est le cas pour l'économie, nous commençons à observer au sein de la population générale une reprise lente mais continue dans sa façon de voir son bien-être financier et ses perspectives d'avenir - de fait, plus les Canadiens regardent loin vers l'avenir, plus ils sont positifs, ce qui laisse sous-entendre que près de 5 ans plus tard, les consommateurs commencent à se remettre du choc subi en 2008-2009. »

« La croissance continue de la confiance des consommateurs canadiens est encourageante, nous dit Gaétan Ruest, vice-président, Recherche corporative et de produits chez Groupe Investors. Il importe également de noter que l'augmentation se fait sentir dans plus d'un aspect de la confiance des consommateurs, ce qui permet de présager qu'elle continue de croître et de s'étendre.

Un répondant sur cinq (21 %) indique que sa situation financière personnelle est meilleure cette année que l'année dernière, alors que 18 % des répondants ont l'impression que leur situation est pire. En août, la répartition était de 17 %-18 %, tandis qu'elle était de 18 %-22 % il y a un an. Les résidents de l'Ontario et de l'Alberta sont plus susceptibles que ceux du Québec et de la Colombie-Britannique d'avoir l'impression que leur situation financière personnelle est meilleure cette année que l'année dernière.

Près de trois répondants sur dix (28 %) ont l'impression que leur situation financière sera meilleure dans un an. En revanche, 10 % d'entre eux ont l'impression qu'elle sera pire. En août, la répartition était de 21 %-12 %, alors qu'il y a un an, elle était de 24 %-13 %. Les résidents de l'Alberta et de l'Ontario sont encore une fois les plus optimistes; 34 % et 28 % d'entre eux respectivement disent qu'ils s'attendent à ce que leur situation financière soit meilleure dans un an.

L'opinion est divisée quant à ce que les douze prochains mois réservent à l'économie canadienne. Dans l'ensemble, 17 % des répondants ont l'impression que l'économie s'améliorera au cours des douze prochains mois, tandis que 15 % d'entre eux ont l'impression qu'elle se détériorera. Ces données représentent toutefois une amélioration par rapport au dernier trimestre, alors que 13 % des répondants prévoyaient une amélioration de la conjoncture économique et 15 %, une détérioration. Il y a un an, la répartition était de 13 %-20 %.

La moitié des répondants (50 %) ont l'impression qu'il est plus probable que tout le Canada connaîtra un essor continu au cours des cinq prochaines années, alors que 35 % d'entre eux croient plutôt qu'il connaîtra des périodes de chômage élevé et de récession. En août, la répartition était de 48 %-37 %, alors qu'elle était de 47 %-38 % il y a un an. Les résidents des Prairies sont les plus nombreux à être optimistes et à croire que le Canada connaîtra un essor continu au cours des cinq prochaines années.

La moitié des personnes interrogées (50 %) estiment que c'est actuellement un bon moment pour faire des achats importants, tandis que 31 % sont d'avis que c'est un mauvais moment pour faire de tels achats. En août, la répartition était de 49 %-31 %, alors qu'elle était de 46 %-35 % il y a un an.

  Situation financière
personnelle meilleure
dans 1 an
Situation financière
personnelle pire dans
1 an
Situation dans 1 an 28 % 10 %
     
Conjoncture
économique dans 1 an
17 % 15 %
     
Conjoncture
économiquedans 5 ans
50 % 35 %
  Bon moment Mauvais moment
Moment pour effectuer
un achat
50 % 31 %
  Situation financière
meilleure que l'année
dernière
Situation financière pire
que l'année dernière
Comparativement à il y
a un an
21 % 18 %

Les données ont été recueillies lors d'interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO) réalisées dans le cadre du téléVox, le sondage omnibus de Harris/Décima. En tout, 2 018 sondages ont été effectués à l'échelle nationale du 21 novembre au 1er décembre 2013. L'échantillon comprend 80 % de numéros de téléphone filaire et 20 % de numéros de téléphone cellulaire, ainsi que des quotas pour les hommes et les femmes (50/50) et la région. Les données des tableaux sont pondérées pour mieux représenter la population réelle de chaque région selon le sexe et l'âge, en fonction des données du recensement de 2011. Les résultats de ce sondage sont considérés comme précis à ± 2,2 %, 19 fois sur 20.

© Harris/Décima

SOURCE : Groupe Investors Inc.

Renseignements :

Allan Gregg
Président du conseil
agregg@harrisdecima.com
harrisdecima.com

Ron Arnst
Directeur, Relations avec les médias
Groupe Investors
Ron.Arnst@investorsgroup.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.