La confiance des consommateurs est hésitante

TORONTO, le 10 juin /CNW/ - Selon le dernier indice de confiance des consommateurs canadiens de Harris/Décima-Groupe Investors :

    
    -   L'inquiétude à court terme semble avoir fait chuter légèrement
        l'indice global de confiance des Canadiens au cours de la dernière
        vague. Alors qu'il était de 89,0 en février, il est maintenant de
        85,9. Aux États-Unis, l'indice est maintenant de 73,6, stable depuis
        février.

    -   Les Canadiens demeurent confiants tant pour le court terme que le
        long terme puisque 27 % d'entre eux disent qu'ils croient que leur
        situation financière sera meilleure l'année prochaine et 58 %, que
        l'économie s'améliorera au cours des cinq prochaines années.

    -   Pour ce qui est de la perception que les gens ont de la dernière
        année, 15 % des répondants estiment que leur situation financière est
        meilleure cette année que l'année dernière, alors que 23 % d'entre
        eux estiment qu'elle est maintenant pire. Il s'agit ici d'une légère
        diminution par rapport à février alors que 17 % des gens estimaient
        que leur situation financière était meilleure cette année que l'année
        dernière et 19 %, qu'elle était pire.

    -   Les Canadiens demeurent plus optimistes que pessimistes par rapport à
        l'évolution de leur situation financière personnelle au cours de la
        prochaine année. Dans l'ensemble, 27 % des gens croient que leur
        situation financière personnelle sera meilleure l'année prochaine que
        cette année, soit une légère diminution par rapport à la dernière
        vague (31 %). Par ailleurs, 13 % des gens, c'est-à-dire deux fois
        moins, croient que leur situation financière personnelle sera pire
        l'année prochaine que cette année.

    -   Un Canadien sur quatre (25 %) s'attend à ce que la conjoncture
        économique s'améliore au cours des douze prochains mois, soit une
        baisse par rapport à la dernière vague alors que 30 % des gens
        étaient de cet avis. En revanche, 15 % des gens s'attendent à ce que
        la conjoncture économique se détériore au cours de cette même
        période, pratiquement le même pourcentage qu'enregistré en février
        (13 %).

    -   La majorité des Canadiens (58 %) croient que l'économie canadienne
        s'améliorera au cours des cinq prochaines années, tandis que 30 %
        d'entre eux croient que cette période sera marquée par le chômage et
        la récession. Cette répartition est sensiblement la même que celle
        observée lors de la dernière vague (60 % et 28 %).

    -   La majorité des Canadiens (53 %) demeurent d'avis que c'est le bon
        temps pour effectuer un achat important. Il s'agit ici d'une légère
        augmentation par rapport au 50 % enregistré en février. À l'échelle
        nationale, 30 % des répondants croient que c'est un mauvais moment
        pour faire un tel achat.
    

Selon Doug Anderson, vice-président principal : "Même si la confiance des consommateurs demeure relativement plus élevée au Canada qu'aux États-Unis et qu'à la même période l'an dernier, elle semble stagner. Les Canadiens sont manifestement optimistes pour le long terme, mais les événements survenus récemment, par exemple le repli du marché boursier, les effets de l'appréciation du dollar sur les exportations manufacturières et la crise bancaire à l'étranger, semblent avoir miné l'optimisme des Canadiens par rapport à leur patrimoine financier".

Selon Jack Courtney, vice-président adjoint, Planification financière avancée chez Groupe Investors : "Il est important de continuer de voir à long terme, surtout lorsque la volatilité à court terme augmente. Les Canadiens seraient bien avisés de garder en perspective leurs plans financiers à long terme et d'éviter de succomber aux émotions du moment".

Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. La collecte de données s'est échelonnée sur deux semaines, du 20 au 30 mai 2010, auprès d'un peu plus de 2 000 répondants. La marge d'erreur d'un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

SOURCE Groupe Investors Inc.

Renseignements : Renseignements: Doug Anderson, Vice-président principal, danderson@harrisdecima.com, harrisdecima.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.