La communauté d'expression anglaise est inquiète du projet de réforme de Gaétan Barrette

MONTRÉAL, le 25 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le Quebec Community Groups Network et ses parties prenantes au sein de la communauté sont inquiets quant à la réorganisation massive du secteur de la santé. Nous craignons l'impact de ces changements profonds pour ce qui concerne la capacité de notre communauté à demeurer impliquée au sein d'institutions qui sont essentielles à notre vitalité et à notre identité.

Bien que le Dr Barrette ait mentionné que le statut linguistique des installations (et non plus des institutions) bilingues sera maintenu tel que convenu à l'article 29.1 de la Charte de la langue française, les hôpitaux perdront leur conseils d'administration qui seront peut-être remplacés par des comités consultatifs dénués de tout pouvoir. Le projet de loi, tel que rédigé à l'heure actuelle, prévoit que les comités consultatifs seront mis sur pied si les professionnels des installations en question en font la demande. Par ailleurs, si les comités sont mis sur pied, les membres seront nommés par le ministre lui-même, et non pas par notre communauté.

"Nous sommes scandalisés que le projet de loi sous sa forme actuelle exclut la communauté de la gouvernance de l'établissement de santé Jeffery Hale - Saint Brigid's," a précisé Taylor Ireland, président de Voice of English-speaking Quebec, l'organisation qui représente la communauté d'expression anglaise de la Ville de Québec. « La communauté d'expression anglaise est au cœur de cette institution essentielle à sa vitalité depuis plus de 150 ans. Notre communauté souffrira de la perte de cette implication directe au niveau décisionnel, ce qui se répercutera sur les services jadis adaptés à nos réalités culturelle et linguistique. »

« La communauté d'expression anglaise est fière de sa longue tradition pour ce qui concerne l'édification d'institutions dont tous les Québécois bénéficient » a affirmé la directrice générale du QCGN, Sylvia Martin-Laforge.  « Ces institutions exercent deux fonctions.  Elles garantissent que des services seront offerts dans notre langue minoritaire, ce qui demeure un besoin critique, particulièrement pour les populations vulnérables comme les aînés. La gouvernance de nos institutions nous confère aussi de l'influence quant à la manière dont ces services seront offerts, de même qu'un sentiment d'appartenance et de sécurité, » a renchéri Martin-Laforge. « Ce contrôle attire des bénévoles et du soutien et étend leur mission à l'extérieur du cadre quotidien pour en faire des centres de fierté et d'identité communautaires. Des comités consultatifs nommés par le ministre et sans réel pouvoir nous enlèvent le contrôle sur des établissements de santé que notre communauté a bâtis tout au long de l'histoire du Québec. »

Plus tôt cette semaine, le QCGN a écrit au premier ministre Philippe Couillard afin de partager nos craintes au sujet des fuites médiatiques qui laissaient entrevoir l'annonce de fusions massives du Dr Barrette, et ce, tandis que le gouvernement cherchait à diminuer les coûts du système santé de 220 millions de dollars par année.

« Nos institutions sont importantes et elle ne sont pas que des endroits au sein desquels des services sont offerts. Elles sont des pierres angulaires de notre communauté, » a affirmé Lamoureux dans sa lettre au premier ministre du Québec, soulignant aussi qu'il n'y a pas d'institution anglophone au Québec. « Les institutions créées par les Québécois d'expression anglaise et bénéficiant de leur soutien sont en fait des institutions bilingues qui offrent des services important à tous les Québécois. Si les Québécois d'expression anglaise ne sont plus en mesure de participer activement à la gouvernance de nos institutions  afin de combler les besoins de notre communauté, il s'en suivra inéluctablement une diminution de l'accès et de la qualité des services qui sont culturellement et linguistiquement accessibles à notre communauté. »

Le Quebec Community Groups Network (www.qcgn.ca) est un organisme à but non lucratif qui rassemble 41 organismes communautaires de langue anglaise à travers le Québec. En tant que centre d'action collective et de connaissances fondées sur des données probantes, sa mission est de cerner, d'explorer et d'aborder les enjeux stratégiques qui affectent le développement durable et la vitalité du Québec d'expression anglaise. Le QCGN favorise le dialogue et la collaboration entre ses organismes membres, les membres de la communauté, les groupes communautaires, les institutions et les intervenants.

 

SOURCE : Quebec Community Groups Network (QCGN)

Renseignements : Rita Legault, directrice des communications et des relations publiques, rita.legault@qcgn.ca, Téléphone : 514-868-9044, poste 223, Cellulaire : 514-912-6555


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.