La Commission des normes du travail souligne dix ans de pratique en harcèlement psychologique - Les employeurs doivent intervenir pour mieux le prévenir

QUÉBEC, le 12 juin 2014 /CNW Telbec/ - Il y a dix ans cette année entraient en vigueur les dispositions de la Loi sur les normes du travail qui protègent les salariés contre le harcèlement psychologique au travail. Les salariés québécois devenaient alors les premiers en Amérique du Nord à bénéficier de ce type de protection. Afin de souligner cet anniversaire important, la Commission des normes du travail a tenu aujourd'hui à Québec une journée thématique sur le harcèlement psychologique intitulée « De la prévention à la résolution ». Cet événement qui s'est déroulé en présence du ministre du Travail, M. Sam Hamad, a permis à plus de 400 participantes et participants de partager dix ans d'expertise en matière de harcèlement psychologique et de jeter un regard sur les moyens de le prévenir et de le résoudre. « Depuis 10 ans, la Commission des normes du travail constitue une référence en matière de prévention et de résolution des situations de harcèlement psychologique au travail. Elle est également présente tant auprès des salariés que des employeurs et leur propose différents outils d'information et de sensibilisation pour les aider à prévenir le harcèlement psychologique. » a tenu à souligner le ministre.

L'intervention au cœur de la résolution de conflits

« Dix ans plus tard, si la Commission n'avait qu'une seule recommandation à formuler en matière de harcèlement psychologique, ce serait de dire aux employeurs : Soyez vigilants et attentifs à tout ce qui pourrait affecter votre personnel, osez intervenir pour gérer les conflits dans votre entreprise avant qu'ils ne dégénèrent en situation plus pernicieuse. Vous en sortirez gagnants. » a mentionné lors de l'événement le président-directeur général de la Commission, M. Jean St-Gelais.

Le profil des plaignants

Un examen approfondi de 75 % de tous les dossiers de plaintes pour harcèlement psychologique jugés recevables et fermés à la Commission pendant la période d'avril 2010 à avril 2013 a permis d'établir un profil des salariés qui ont déposé une plainte pour harcèlement psychologique à la Commission et de faire les deux constats suivants :

  1. Des secteurs d'activité plus à risque

    L'étude des dossiers a permis de constater que les salariés qui ont déposé une plainte à la Commission travaillaient principalement dans les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et des bars (15 %), du commerce de détail (15 %) et de l'enseignement, de la santé et des services sociaux (14 %).

  2. L'abus d'autorité : la forme de harcèlement la plus fréquente

L'examen des dossiers a aussi permis de distinguer les formes de harcèlement psychologique les plus fréquentes qui sont :

  • Abus d'autorité - 46 %
  • Harcèlement de groupe (mobbing) - 26 %
  • Intimidation (bullying) - 12 %
  • Violence physique ou verbale - 10 %
  • Harcèlement sexuel - 7 %

La prévention : la clé du succès

La Commission profite de ce dixième anniversaire pour rappeler autant aux salariés qu'aux employeurs que le plus grand défi concernant cette problématique consiste à prévenir le harcèlement. Une approche préventive permet une meilleure rétention du personnel, écarte une baisse de performance de salariés démotivés tout en évitant des coûts importants liés à la contestation devant les tribunaux. De plus, il est important pour les employeurs de savoir intervenir adéquatement et à temps devant une situation à risque, avant que des dommages soient faits. Les principes sont bien établis et éprouvés ; il revient à chacun d'eux de les adapter à la réalité de leur entreprise :

  • mettre en place une politique simple, efficace et cohérente et la faire connaître ;

  • se donner des moyens internes de signalement des situations problématiques ;

  • intervenir dans les conflits (même maladroitement, c'est démontrer un souci du climat et des personnes) ;

  • traiter les personnes impliquées avec équité, objectivité et impartialité.

La Commission poursuit ses efforts de sensibilisation

La Commission va poursuivre ses activités de sensibilisation avec l'objectif de faire en sorte que les salariés du Québec puissent évoluer dans un milieu de travail exempt de harcèlement psychologique.

C'est dans cette optique que la Commission a procédé aujourd'hui, dans le cadre de sa journée thématique sur le harcèlement psychologique, au lancement d'une vidéo sur la gestion de conflits. Ce nouvel outil tend à démontrer l'importance pour un gestionnaire de prendre en charge une situation problématique vécue entre deux employés avant que celle-ci ne dégénère et résulte éventuellement en harcèlement psychologique. La vidéo est disponible dès maintenant dans le site Internet de la Commission.

Bilan des plaintes reçues en harcèlement psychologique depuis 10 ans

  • Du 1er juin 2004 au 31 mars 2014, la CNT a reçu 23 880 plaintes pour harcèlement psychologique, ce qui correspond à une moyenne de 2 300 plaintes par année.

  • 82 % des situations de harcèlement psychologique alléguées étaient à caractère répétitif.

  • Dans 75 % des cas, au moins une des personnes mises en cause dans la plainte déposée était en situation de gestion.

  • 60 % des plaintes reçues ont été déposées par des femmes.

  • Au cours des dix dernières années, 23 068 plaintes pour harcèlement psychologique ont été fermées, dont 93,0 % d'entre elles sans dépôt à la Commission des relations du travail.

  • 1625 plaintes ont été fermées, après le dépôt à la Commission des relations du travail ; de ce nombre, 81 % ont été fermées à la suite de la conclusion d'une entente hors cour.

Au sujet de la Commission des normes du travail

La Commission des normes du travail favorise, par son action, des relations de travail justes et équilibrées entre les employeurs et les salariés, en conformité avec la Loi sur les normes du travail. Pour la Commission, une meilleure connaissance des normes du travail de la part de l'employeur comme du salarié facilite l'application de la loi et conduit à son respect.

Pour recevoir gratuitement par courriel les nouvelles de la Commission, abonnez-vous à la liste d'envoi au www.cnt.gouv.qc.ca

SOURCE : Commission des normes du travail

Renseignements :

Jean-François Pelchat
Direction des communications
418 525-2164

Profil de l'entreprise

Commission des normes du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.