La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse souligne les 40 ans de la Charte des droits et libertés de la personne

MONTRÉAL, le 26 juin 2015 /CNW Telbec/ - Il y a 40 ans demain, l'Assemblée nationale adoptait à l'unanimité la Charte des droits et libertés de la personne, une loi fondamentale qui a profondément transformé le Québec.

« Quinze ans après la Révolution tranquille, la Charte a projeté le Québec dans sa modernité, contribuant au développement d'une société plus ouverte, » a rappelé aujourd'hui le président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, Jacques Frémont.

« Cet anniversaire nous permet de mesurer les progrès réalisés mais aussi de constater qu'il reste encore beaucoup à faire pour assurer le respect des droits et libertés de toutes et tous, » a-t-il précisé. C'est dans cet esprit que la Commission a récemment dévoilé le thème de cet anniversaire : Une Charte, mille combats, qui rend hommage aux pionniers de la Charte mais aussi aux femmes et aux hommes qui travaillent présentement à faire avancer les droits au Québec.

C'est d'ailleurs pour souligner le travail et la contribution de ces militants de toutes les régions, que la Commission a lancé un appel de candidatures afin d'identifier 40 personnes qui défendent les droits et libertés. La Commission rendra hommage à ces personnes lors d'un forum dans le cadre de la Journée internationale des droits de la personne, le 10 décembre 2015. Ce forum permettra d'échanger sur les défis qu'elles rencontrent dans leur milieu. Il reste encore quelques jours pour soumettre une candidature. Il suffit de visiter le site 40ansdelacharte.org

Le président de la Commission, dans une capsule vidéo diffusée aujourd'hui, explique comment la Charte a contribué à façonner le contrat social au Québec.

Par ailleurs, la Commission publie aujourd'hui  une nouvelle page sur son site Web qui rappelle les avancées depuis 40 ans en matière de droits de la personne. On y apprend notamment qu'en :

  • 1977, la discrimination contre les femmes dans le milieu du travail constituait la majorité des plaintes reçues par la Commission qui publiait L'égalité des chances dans l'emploi et organisait 80 ateliers d'information;
  • 1979, le Québec devenait la première province à interdire la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle alors que ce motif était inscrit à l'article 10 de la Charte des droits et libertés de la personne;
  • 1984, la Commission publiait le rapport d'une enquête sur les allégations de discrimination dans l'industrie du taxi à Montréal qui recommandait des mesures pour contrer la discrimination raciale;
  • 1993, la Commission organisait la première consultation publique en Amérique du Nord sur la violence et la discrimination subies par les personnes gaies et lesbiennes, qui donna lieu au rapport De l'illégalité à l'égalité;
  • 1999, une vaste consultation publique sur l'exploitation des personnes âgées était lancée afin de trouver des pistes d'action pour contrer ce phénomène;
  • 2006, le Tribunal des droits de la personne ordonnait à la Ville de Laval de cesser de réciter la prière lors des assemblées publiques du conseil municipal et affirmait que cette pratique contrevient à l'obligation de neutralité de l'État;
  • 2012, la Commission remportait, au nom d'un plaignant, le premier jugement condamnant un policier du Service de police de la Ville de Montréal pour profilage racial.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l'intérêt de l'enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l'application de la Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics.

 

Source :

Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477 poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

 

SOURCE Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Renseignements : Meissoon Azzaria, 514 873-5146 ou 1 800 361-6477 poste 210, meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca; Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

LIENS CONNEXES
http://www.cdpdj.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.