La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse s'inquiète de l'impact du contexte budgétaire actuel sur le droit à l'égalité des personnes en situation de handicap

MONTRÉAL, le 3 juin 2015 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées -- et dans un contexte de rationalisation des dépenses publiques --, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse rappelle l'importance de tenir compte de l'impact des décisions sur les services aux personnes en situation de handicap et que de nombreux efforts restent à faire pour que celles-ci atteignent l'égalité réelle.

« Il ne suffit pas seulement de regarder les chiffres, mais de prendre en considération les obligations légales dans l'offre de services aux personnes en situation de handicap », a déclaré Jacques Frémont, président de la Commission. « À titre d'exemple, plusieurs témoignages récents dans les médias impliquent que certaines décisions pourraient toucher directement les services de différents organismes ou les programmes destinés aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) dans les commissions scolaires ». 

Depuis près de 40 ans, la Charte interdit toute forme de discrimination envers les personnes en situation de handicap ou l'utilisation d'un moyen pour pallier ce handicap et ce, autant dans les rapports entre les individus qu'avec les institutions.

« Malgré les décisions des tribunaux et nos efforts de sensibilisation et d'éducation, nous constatons qu'il reste encore beaucoup de travail à effectuer pour que les personnes en situation de handicap puissent participer pleinement à la société, a ajouté M. Frémont. Il nous semble important de rappeler que l'exercice de rigueur budgétaire ne devrait pas accentuer les inégalités ».

Au cours de l'année 2014-2015, la Commission a traité 283 plaintes de discrimination fondée sur le handicap ou le moyen de pallier ce handicap, dont la majorité provenait du secteur du travail. Depuis les 5 dernières années, ce motif est le plus souvent évoqué dans les plaintes déposées à la Commission.

Sous le thème « Ensemble, bâtissons une société plus inclusive », la Semaine québécoise des personnes handicapées a lieu du 1er au 7 juin à travers le Québec. Pour plus d'information sur le travail de la Commission en lien avec les personnes en situation de handicap : http://www.cdpdj.qc.ca/fr/droits-de-la-personne/motifs/Pages/handicap.aspx

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l'intérêt de l'enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l'application de la Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics.

Source :
Jean-François Gagnon
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230
jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

 

SOURCE Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Renseignements : Jean-François Gagnon, 514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230, jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cdpdj.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.