La Commission de témoignage et réconciliation du Canada prend la parole
devant les Nations Unies et demande la tenue d'une table ronde internationale
sur les commissions de vérité

NEW YORK, le 27 avr. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, la Commission de témoignage et réconciliation du Canada (TRC) a proposé, lors de la neuvième session de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, qu'une table ronde sur les commissions de vérité soit organisée d'ici deux ans.

"Nous savons qu'une cinquantaine de pays dans le monde ont établi ou prévoient établir une commission comme la nôtre", a affirmé l'honorable juge Murray Sinclair, président de la Commission. Il est tout à fait opportun de tenir une discussion internationale sur ces processus en vue de mettre en commun et d'apprendre les pratiques qui fonctionnent le mieux, selon notre expérience."

En général, les commissions de vérité sont des organismes qui visent à faire la lumière sur des violations des droits de la personne. Il s'agit d'organismes temporaires et officiellement autorisés, dont le mandat est axé sur les victimes. Le processus permet à un pays de faire la paix avec son passé de manière à pouvoir aller de l'avant.

Le Chef Wilton Littlechild a affirmé qu'une table ronde internationale sur les commissions de vérité permettrait de poursuivre sur la lancée établie par des initiatives telles que la déclaration sur les droits des peuples autochtones.

"Nous reconnaissons les déclarations faites dans le cadre de l'Instance permanente de l'ONU sur les questions autochtones. Nous nous réjouissons de ces efforts et nous encourageons les membres de l'Instance permanente à accorder tout leur appui à la poursuite de la discussion par l'entremise d'une table ronde internationale", a indiqué le Chef Wilton Littlechild.

En outre, la Commission appuie les efforts entrepris pour que soit adoptée une déclaration internationale visant une décennie de réconciliation.

"Cette déclaration serait considérée comme un geste important de réconciliation chez les peuples autochtones dans l'ensemble de la communauté internationale", a déclaré Mme Marie Wilson, commissaire.

La Commission a pour mandat d'informer tous les Canadiens de ce qui s'est produit dans les pensionnats indiens. Elle documentera les témoignages des survivants, de leurs familles, de leurs collectivités et de toutes les personnes touchées par l'expérience des pensionnats indiens. La Commission souhaite guider et inspirer les Premières nations, les Inuits et les Métis ainsi que tous les Canadiens dans un processus qui ouvrira la voie à la réconciliation et au rétablissement de relations fondées sur la compréhension et le respect mutuels.

Vous trouverez plus de renseignements sur la Commission de témoignage et réconciliation du Canada à l'adresse Internet www.trc.ca.

SOURCE Commission de témoignage et de réconciliation du Canada

Renseignements : Renseignements: Rod Carleton, Relations avec les médias, Commission de témoignage et réconciliation du Canada, Téléphone: (613) 992-8195, Cellulaire: (613) 325-6724, Rod.carleton@trc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de témoignage et de réconciliation du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.