La Colombie-Britannique parmi les deux provinces affichant la plus forte croissance à l'exportation, selon les Prévisions à l'exportation d'EDC

VICTORIA ET VANCOUVER, le 16 mai 2013 /CNW/ - Des augmentations consécutives dans les deux chiffres propulseront les exportations internationales de la Colombie-Britannique au sommet du classement des provinces canadiennes au cours des deux prochaines années, selon les Prévisions à l'exportation d'Exportation et développement Canada (EDC).

L'économiste en chef d'EDC, Peter Hall, était de passage à Victoria ce matin où il a pris part à un petit-déjeuner-conférence réunissant des membres de la Chambre de commerce de Victoria, puis à Vancouver lors d'un déjeuner-conférence organisé par la Chambre de commerce de Vancouver afin de présenter les prévisions à l'exportation d'EDC pour la province. À ces deux événements, M. Hall a annoncé que les exportations de la Colombie-Britannique augmenteront de 11 % en 2013 et d'encore 12 % en 2014.

« Les exportations de la Colombie-Britannique devraient connaître une vive expansion, ce qui hissera la province à la tête du classement national avec la Nouvelle-Écosse », a déclaré M. Hall. « La Colombie-Britannique profitera de la relance exceptionnelle de l'industrie forestière et de très solides gains dans les minerais et les métaux. Après avoir récemment connu des hauts et des bas, la province verra ses ventes internationales s'apprécier cette année et l'an prochain. »

Le secteur de la foresterie domine le tableau des ventes internationales de Colombie-Britannique, son apport représentant environ 32 % du total de la province. M. Hall prévoit que la croissance du secteur gagnera 25 % cette année, puis de nouveau 17 % l'an prochain, après avoir affiché une progression d'à peine 2 % en 2012.

« Les exportations forestières devraient enregistrer une croissance impressionnante. Elles profiteront de l'envolée de la demande et des prix pour le bois d'œuvre résultant de l'augmentation des mises en chantier aux États-Unis, qui devraient bondir de 34 % en 2013 et de 24 % en 2014 », a indiqué M. Hall. « La relance du secteur de la construction en Chine insufflera aussi un nouvel élan. Toutefois, des contraintes touchant l'offre émergeront après 2014, signalant la possibilité d'importants investissements dans les capacités de production du bois d'œuvre. »

Le secteur de l'énergie est un autre contributeur de premier ordre aux exportations de la Colombie-Britannique, car il représente 27 % du total des ventes internationales de la province. EDC prévoit que la croissance de ce secteur cédera 4 % cette année, puis avancera de 10 % en 2014.

Le charbon, de loin le sous-secteur le plus imposant, est frappé de plein fouet par le net repli des cours à la fin de l'année dernière », a souligné M. Hall. « Nous prévoyons une contraction de 12 % des exportations de charbon cette année. Dans le même temps, les producteurs de gaz naturel devraient profiter de cours plus élevés jusqu'en 2014, mais ils verront leurs volumes décliner vu la grande difficulté à concurrencer le gaz de schiste américain bon marché. Le secteur dégagera une croissance solide et durable uniquement lorsque la province disposera d'une grande capacité pour ses terminaux de GNL. »

La contribution du secteur des biens industriels (métaux et minerais) représente 20 % des exportations totales de la province. « Les récents projets d'expansion de l'industrie minière assureront une progression dynamique dans les deux chiffres pour chacune des deux prochaines années », a poursuivi M. Hall.

Par ailleurs, d'après les prévisions d'EDC, la reprise qui se précise aux États-Unis se traduira par une robuste croissance du secteur de la machinerie et de l'équipement ainsi que des ventes de l'industrie agroalimentaire jusqu'en 2014.

À l'échelle nationale, les exportations canadiennes de marchandises devraient progresser de 9 % en 2013 et de 5 % en 2014, alors même que la croissance économique (le PIB) devrait s'apprécier de 2,2 % cette année et de 1,9 % l'an prochain. Selon EDC, la croissance mondiale devrait atteindre 3,5 % en 2013, puis 4,2 % en 2014.

Les Prévisions à l'exportation, publication semestrielle d'EDC, présentent la conjoncture mondiale des exportations, y compris l'information relative aux divers marchés et secteurs, afin d'aider les entreprises canadiennes exportatrices à accroître leurs activités internationales et à réduire les risques. Elles analysent aussi un éventail de risques auxquels les exportateurs doivent se préparer. Lire les Prévisions à l'exportation d'EDC.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 7 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique.

SOURCE : Exportation et développement Canada

Renseignements :

Porte-parole

Phil Taylor
Exportation et développement Canada
Tél. : 613-598-2904
BlackBerry : ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.