La collecte massive de métadonnées viole le droit à la vie privée de chaque individu

La commissaire Cavoukian publie un document sur les métadonnées qui explique leur importance pour la liberté et la vie privée

TORONTO, le 17 juill. 2013 /CNW/ - La commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario, Ann Cavoukian, Ph. D, a publié aujourd'hui « A Primer on Metadata: Separating Fact from Fiction » dans le but d'expliquer que les métadonnées peuvent s'avérer en fait plus révélatrices que l'accès au contenu de nos communications. Depuis les récentes révélations sur la surveillance systématique effectuée par la NSA sur les métadonnées du public, le terme a été utilisé régulièrement dans les nouvelles, fréquemment sans explication claire de sa signification.

Ce document vise à permettre une compréhension claire des métadonnées et à contester l'allégation selon laquelle les informations recueillies ne sont pas sensibles et ne portent pas atteinte à la vie privée dans la mesure où elles ne donnent pas accès au contenu des communications connexes. Le document explique comment les métadonnées peuvent en fait divulguer bien plus que leur contenu. Il souligne le besoin d'adopter une approche proactive pour veiller à ce que les gouvernements assurent à la fois la sécurité et la vie privée, ensemble, dans le but de garantir un principe essentiel : l'obligation de rendre des comptes. Il est donc temps d'abandonner le raisonnement selon un élément exclut l'autre.

Mythes et réalités sur les métadonnées :

1)     LE MYTHE : La collecte des métadonnées ne menace pas la vie privée parce qu'elle ne donne aucun accès au contenu.

LA RÉALITÉ : Vous n'avez pas besoin d'accéder au contenu des conversations pour avoir accès à des informations précieuses. L'accès aux métadonnées peut révéler des détails sur la vie personnelle, politique, sociale, financière et professionnelle d'une personne.

2)     LE MYTHE : Si vous n'avez rien à cacher, vous n'avez rien à craindre.

LA RÉALITÉ : La vie privée n'a rien à voir avec le fait de vouloir cacher quelque chose ou avec la confidentialité. Le droit à la vie privée concerne le contrôle - le contrôle personnel et la liberté de choisir. Dans une société libre et ouverte, les citoyens doivent être libres de prendre des décisions éclairées concernant leur vie, incluant à quel moment et dans quelle mesure ils souhaitent divulguer des renseignements personnels.

3)     LE MYTHE : Si vous voulez que votre sécurité soit assurée, vous devez abandonner votre vie privée.

LA RÉALITÉ : Non seulement il est possible d'assurer la sécurité tout en protégeant la vie privée, mais cela est de loin préférable parce que c'est l'essence même de la liberté - mener nos activités quotidiennes sans craindre que l'État nous surveille constamment. Dans les sociétés libres et ouvertes, on ne s'attend pas à ce que les gens « racontent tout ».

Citation :

« Ce document souligne qu'il faut rejeter la vision dépassée selon laquelle la sécurité a préséance sur la liberté et la vie privée. Les Canadiens et les Américains, comme de nombreux autres peuples épris de liberté, ont sacrifié leur vie pour des droits constitutionnels qui affirment le contraire. Nous devons unir nos efforts et définir des mesures conçues pour assurer à la fois la sécurité et la vie privée, de façon responsable et transparente - notre liberté en dépend. »

Ann Cavoukian, Ph. D.
Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario

Téléchargez une copie du document « A Primer on Metadata: Separating Fact from Fiction »
Consultez le « Commissionner's Corner » au sujet des métadonnées et de ce document sur le vidéoblogue de YouTube

Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée
Le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée est nommé par l'Assemblée législative de l'Ontario, dont il relève également, et est indépendant du gouvernement actuellement élu. Le mandat du commissaire comprend la supervision des dispositions relatives à l'accès à l'information et à la protection de la vie privée de la Loi sur l'accès à l'information et la protection de la vie privée et de la Loi sur l'accès à l'information municipale et la protection de la vie privée, ainsi que de la Loi sur la protection des renseignements personnels sur la santé, qui s'applique à la fois aux responsables de l'information sur la santé dans les secteurs public et privé. Le mandat du commissaire vise également à aider à sensibiliser le public en ce qui a trait aux enjeux liés à l'accès à l'information et à la vie privée.

SOURCE : Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée/Ontario

Renseignements :

Relations avec les médias :
Rob McMahon
Directeur des communications
Bureau : 416 326 3902
Cellulaire : 416 627 0307
Courriel: media@ipc.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.