La clôture de la Commission de vérité et réconciliation marque le début d'un nouveau chapitre de l'histoire canadienne, a affirmé l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l'Ontario

OTTAWA, le 3 juin 2015 /CNW/ - Cette semaine, l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l'Ontario s'est joint à des milliers de survivants autochtones des pensionnats indiens et leur famille; la Commission de vérité et réconciliation; des responsables des paliers fédéral, provincial et municipal; des groupes des Premières Nations et d'autres intervenants pour souligner la clôture du travail marquant de la Commission.

Le Bureau de l'intervenant provincial a présenté une Déclaration de réconciliation décrivant son engagement à être un partenaire actif dans le cadre du processus de guérison et de réconciliation.

« Nous devons nous souvenir que la réconciliation s'inscrit dans le passé et le présent. Mais surtout, elle est liée à un avenir qui se rappelle non seulement de la survie de milliers d'enfants et de jeunes qui ont été envoyés dans des pensionnats indiens, mais qui démontre aussi activement aux générations actuelles et futures d'enfants autochtones, inuits et métis que nous ne permettrons jamais plus que des enfants soient enlevés à leurs familles, leurs communautés et leurs nations et qu'on leur vole leur culture, leur langue et leur héritage spirituel », a affirmé Irwin Elman, intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l'Ontario.

Entre 1870 et 1996, environ 150 000 enfants autochtones ont été arrachés de force à leur famille et à leurs communautés et placés dans des pensionnats (financés par le gouvernement fédéral et administrés par l'Église). Des enfants âgés de seulement 4 ans ont vécu dans ces écoles une enfance marquée par des difficultés effroyables, de la négligence, du racisme, des mauvais traitements et même la mort. 

Dirigée par le juge Murray Sinclair, la Commission de vérité et réconciliation a été établie en 2009 en vertu de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens. Le mandat de la Commission consiste à documenter les récits des survivants et de leur famille et de noter les répercussions continues des pensionnats; de faire connaître à tous les Canadiens se qui s'est passé dans les pensionnats indiens et de les sensibiliser à ce sujet; de créer des archives publiques sur l'histoire des pensionnats pour guider les peuples autochtones et les Canadiens dans un processus de réconciliation et de relations renouvelées; et de créer un rapport associé à des recommandations pour le Canada.

« Le processus de vérité et de réconciliation franchit maintenant l'étape la plus difficile de ce parcours : du cœur et de la mémoire des survivants aux mains du juge Sinclair et de la Commission, et maintenant jusqu'au cœur, à l'âme et à la conscience de ce pays. Mon Bureau s'engage à s'acquitter de son rôle de leader dans le processus de vérité et à travailler avec tous les enfants autochtones, métis et inuits de l'Ontario et en leur nom. Par ailleurs, mon Bureau s'efforcera continuellement de veiller à ce que notre province participe activement à un processus de guérison lié à la vision de réconciliation présentée par la Commission de vérité et réconciliation du Canada », a conclu M. Elman. 

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes 

Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes relève directement de l'Assemblée législative et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application). L'intervenant provincial peut cerner les problèmes systémiques touchant les enfants, mener des examens et fournir des programmes d'éducation et des conseils sur la défense des droits des enfants. Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias : Eva Lannon & Associates, 416 300-9721 ou elannonassoc@gmail.com

LIENS CONNEXES
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.