La CIFR 2013 s'achève avec des pratiques innovantes à l'Université de Calgary, une discussion sur la santé des Autochtones et les heures de travail des résidents

CALGARY, le 1er oct. 2013 /CNW/ - - La CIFR 2013 s'est achevée samedi après trois jours de discussions animées sur l'avenir de la formation médicale. Pour clore la conférence, les participants ont pu assister à d'importantes présentations sur les heures de travail des résidents, la santé des Autochtones et les pratiques innovantes des chercheurs de l'Université de Calgary. La journée s'est conclue avec la soirée de gala, au cours de laquelle des prix ont été remis aux lauréats de cette année pour leurs accomplissements.

Pratiques innovantes à l'Université de Calgary

Samedi, les chercheurs de l'Université de Calgary ont présenté des innovations en matière de formation des résidents. Onze groupes ont partagé leurs résultats sur un vaste éventail de questions allant de la mise en œuvre de l'apprentissage fondé sur un scénario à un séminaire sur l'annonce d'une mauvaise nouvelle.

« L'un des principaux obstacles à la mise œuvre du changement est, tout d'abord, le partage de l'information. Cette conférence est une occasion unique de partager notre expérience et nos pratiques exemplaires avec nos collègues du Canada et du monde entier », fait remarquer la Dre Maureen Topps, doyenne associée aux études médicales postdoctorales à l'Université de Calgary et conférencière lors de la CIFR 2013. « Pour reprendre l'adage, plusieurs têtes valent mieux qu'une, et cette conférence rassemble de brillants esprits pour se pencher sur de meilleurs modèles de formation pour les professionnels de la santé de demain. »

Santé des Autochtones

Samedi, les participants ont également pu assister à un atelier sur l'Énoncé des valeurs et des principes en matière de santé des Autochtones du Collège royal, et les répercussions de cet énoncé sur la formation médicale. Cette séance très convoitée a donné lieu à un débat sur les effets des déterminants sociaux, des politiques gouvernementales et de l'héritage historique sur la santé des Autochtones. Elle a également donné lieu à des discussions sur l'existence de racisme personnel et structurel, et d'oppression au sein du système de santé. « Cette séance a remporté un tel succès que nous nous devons de poursuivre le débat sur ce sujet important », a commenté Danielle Fréchette du Bureau des politiques de la santé et des relations externes du Collège royal. « La prochaine étape sera de compléter la série d'ateliers et de concevoir des outils pour aider les éducateurs et les apprenants à promouvoir la sécurisation culturelle. »

Heures de travail des résidents

Lors de la conférence, un groupe d'experts (comprenant les Drs Ramona Kearney, Joshua Tepper, Najma Ahmed, Caroline Lacroix, Kaif Pardhan, et présidé par les Drs Jason Frank et Kevin Imrie), représentant divers points de vue, a proposé aux participants de discuter du rapport final et des recommandations du projet pancanadien sur les heures de travail des résidents. Le rapport final du Comité directeur national sur les heures de travail des résidents, présenté lors de la conférence, souligne l'importance d'une approche souple concernant la réglementation des heures de travail des résidents, mais il prône avant tout l'élaboration de systèmes de gestion de la fatigue appropriés plutôt que l'imposition d'un nombre d'heures de travail consécutives précis. Cette approche, ainsi que les recommandations globales du rapport, ont suscité un large consensus auprès des 200 délégués qui ont assisté au symposium. 

Les participants ont également pu échanger des idées sur la concrétisation des recommandations, émettre des propositions pour contourner les obstacles et garantir que les solutions de gestion de la fatigue soient adaptées aux différents milieux hospitaliers.

D'autres résultats de recherches présentés durant la conférence mettent en évidence qu'au Canada, les règlements sur les heures de travail des résidents varient d'une province à l'autre. En outre, les résultats préliminaires au Québec et au Brésil mettent en évidence que les réglementations rigides des heures de travail mises en place ailleurs pourraient être problématiques. Les résultats des recherches au Brésil indiquent un taux de prévalence élevé de troubles du sommeil et d'épuisement professionnel parmi les résidents, y compris le décès regrettable de deux résidents dans un hôpital en l'espace de deux ans. Les résultats préliminaires des recherches au Québec font valoir des préoccupations croissantes qui devraient attirer l'attention des responsables des politiques. En effet, on note un mécontentement et une augmentation du nombre de cas d'épuisement professionnel parmi les résidents dont les heures de travail sont réglementées depuis peu dans la province (limite de 16 heures). Les résultats des recherches présentés lors de la conférence suggèrent que la restriction des heures de travail pourrait remplacer un problème, comme la privation de sommeil aiguë, par d'autres problèmes, tels que la privation de sommeil chronique, un déséquilibre entre le travail et la vie personnelle.

La CIFR 2014, dont le thème sera La formation des résidents et les soins à l'ère numérique, « s'intéressera tout particulièrement à l'adaptation de la formation médicale aux réalités du XXIe siècle », note le Dr Jason Frank, président de la conférence. « Les participants reviennent assister à la CIFR chaque année, car la formation médicale est sans cesse confrontée à de nouveaux défis, et le Collège royal est un chef de file mondial reconnu pour susciter la discussion et l'innovation. La conférence de l'année prochaine offrira tous ces éléments tout en élargissant la portée mondiale de la CIFR ». La CIFR 2014 aura lieu du 23 au 25 octobre à Toronto.

À propos de la CIFR

La CIFR est la conférence internationale la plus importante consacrée exclusivement à la formation des résidents (années de formation après l'école de médecine). Lancée en 2008, la CIFR attire plus de 1400 médecins, résidents et chefs de file des soins de santé de plus de 30 pays pour améliorer et débattre de la formation des résidents. Le thème de cette année est « Les résultats pédagogiques : comment inspirer les résidents et améliorer les soins ». La CIFR 2013 aura lieu du 26 au 28 septembre au Centre des congrès TELUS de Calgary

À propos du Collège royal

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est une organisation nationale sans but lucratif responsable de l'éducation médicale des spécialistes au Canada qui établit des normes élevées en formation médicale postdoctorale et en développement professionnel continu. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes gouvernementaux, le Collège royal participe également à l'élaboration de politiques de santé réfléchies.

SOURCE : Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Renseignements :

Pour en savoir plus ou pour obtenir une entrevue avec un représentant du Collège royal, veuillez contacter :

Jackie Medeiros
Hill+Knowlton Strategies
403-268-7859
jackie.medeiros@hkstrategies.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.