La CAQ réitère sa demande de commission d'enquête

QUÉBEC, le 18 nov. 2016 /CNW Telbec/ - À la suite de la décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) concernant les allégations d'agressions sexuelles commis par des policiers envers des femmes autochtones de Val-d'Or, le député de la Coalition Avenir Québec, Mathieu Lemay, a tenu à témoigner de sa solidarité envers ces femmes, tout en réaffirmant qu'il est plus que jamais nécessaire de mettre sur pied une commission d'enquête québécoise indépendante sur le traitement des autochtones dans le système de justice. Un volet spécifique de cette commission d'enquête devrait aborder la condition des femmes autochtones du Québec et leurs interactions avec les forces policières, notamment la Sûreté du Québec.

Malgré l'annonce du DPCP aujourd'hui, les allégations de sévices et d'agressions sexuelles évoquées continuent de susciter de l'inquiétude dans toutes les sphères de la société québécoise, a souligné Mathieu Lemay. Seule une commission d'enquête permettra d'aller au fond des choses et de refermer les plaies douloureuses, a indiqué le député de la CAQ.

« Aujourd'hui plus que jamais, nous sommes de tout cœur avec toutes les femmes autochtones qui ont été victimes d'agressions sexuelles au Québec. Elles ont posé un geste courageux, celui de dénoncer leurs agresseurs, mais malgré cela, elles se sentent abandonnées, sans ressources. Il est de notre devoir de les aider à trouver une lueur d'espoir afin de passer au travers de cet épisode douloureux », a déclaré Mathieu Lemay, tout en saluant le travail rigoureux mené par le DPCP.

Le député de Masson a indiqué que la commission devra être large pour faire la lumière sur tous les enjeux humains. La disparition, l'assassinat, les agressions sexuelles et la violence conjugale dont auraient été ou seraient victimes de nombreuses femmes issues des communautés autochtones sont des sujets qui doivent être nécessairement abordés.

« Mettons fin à la détresse humaine. Les témoignages d'horreur qui jouent en boucle depuis des mois ne doivent pas tomber dans l'oubli. Le gouvernement du Québec doit agir en collaboration avec des représentants des communautés autochtones. Ce n'est plus le temps d'analyser des rapports ou de tenir des consultations. Il faut faire face à la musique et comme d'autres l'ont si bien démontré, c'est une commission d'enquête québécoise qu'il faut », a conclu Mathieu Lemay.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.