La Caisse réalise un rendement de 10 % en 2009 - Résultats de placement en
croissance à 11,8 G$ en 2009

MONTRÉAL, le 25 févr. /CNW Telbec/ - La Caisse de dépôt et placement du Québec annonce qu'elle a réalisé un rendement moyen pondéré des fonds des déposants de 10,04 % pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009. Ce rendement a été entièrement obtenu durant le second semestre de l'année. L'actif net de la Caisse se situait à 131,6 G$ à la fin de l'année 2009, comparativement à 120,1 G$ un an auparavant.

La croissance de l'actif net de la Caisse s'explique par les résultats de ses portefeuilles sur les marchés boursiers, dans le secteur revenu fixe ainsi que celui des placements privés, et tient compte d'une baisse importante de valeur non matérialisée pour le groupe Immobilier.

Pour l'exercice 2009, le rendement de la Caisse présente un écart négatif de 4,1 % par rapport à l'indice de référence, qui s'est établi à 14,1 %. La moitié de cet écart est due au portefeuille dettes immobilières. L'autre moitié est attribuable essentiellement à la sous-pondération des marchés boursiers au début 2009, et à la performance du portefeuille placements privés par rapport à son indice.

Au cours du second semestre, la Caisse a affiché un rendement de 10,4 %, soit un écart positif de 1,4 % comparativement à l'indice de référence, qui s'est élevé à 9,0 %. Rappelons qu'au cours du premier semestre, la Caisse avait enregistré un rendement neutre (-0,3 %), alors que l'indice de référence se situait à 4,7 %.

    
                           Rendement comparatif (%)
                        Caisse et indice de référence
    

Un graphique est disponible au http://www.lacaisse.com/fr/nouvelles-medias/Documents/Communique_RF2009_FR.pdf

"2009 aura été une année de transition pour la Caisse. Nous avons rééquilibré notre portefeuille de placements et rebâti notre position sur les marchés boursiers. Nous avons également réévalué nos portefeuilles immobiliers et repositionné l'ensemble de ce secteur qui a été frappé par la baisse importante des marchés mondiaux. Ainsi, par ces mesures et d'autres initiatives, nous avons commencé à établir de solides fondations pour la Caisse. Mais ce n'est qu'un début. Bien que les rendements au second semestre se soient améliorés, et que nous ayons réalisé des progrès importants, nous avons encore beaucoup de travail à accomplir", a indiqué le président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia.

UNE MEILLEURE SITUATION FINANCIÈRE

Au cours de la dernière année, la Caisse a renforcé sa situation financière en réduisant notamment son passif de 27,7 G$, incluant 14,5 G$ de produits dérivés. Le passif de la Caisse est ainsi passé de 66,8 G$ à 39,1 G$, soit une diminution de 41,5 %.

La Caisse a aussi procédé au cours des derniers mois au refinancement de ses emprunts à court terme par des financements à plus long terme totalisant 7,2 G$, permettant ainsi un meilleur appariement de la durée et de l'utilisation de ses sources de financement.

En 2009, la Caisse a également réduit ses charges d'exploitation et ses frais de gestion externe d'un total de 43 M$, qui sont ainsi passés de 314 M$ en 2008, à 271 M$ en 2009, soit une diminution de 13,7 %.

RÉSULTATS SECTORIELS

Au cours de la dernière année, 10 des 17 portefeuilles de la Caisse ont surpassé leur indice de référence. De plus, 15 de ces portefeuilles ont dégagé un rendement positif en 2009. Les marchés boursiers, dans lesquels la Caisse a réinvesti 9,6 G$ en 2009, ont procuré un rendement de 31,4 %. Le rendement de ce secteur a surpassé les indices de référence de 0,6 %. La valeur totale des portefeuilles du secteur Marchés boursiers de la Caisse s'est accrue de quelque 20 G$ en 2009.

Dans le secteur revenu fixe, la Caisse a affiché un rendement de 5,8 %. Les quatre portefeuilles de ce secteur ont enregistré un rendement dépassant leur indice de référence. Globalement, le secteur a surpassé l'indice de référence de 0,9 %. En 2009, le marché obligataire est revenu progressivement à des conditions plus près de la normale. Le secteur revenu fixe a pu profiter de manière équilibrée de ces mouvements dans ses différents marchés (Canada, provinces et sociétés).

Pour sa part, le secteur placements privés, qui regroupe les portefeuilles Participations et infrastructures et Placements privés, a affiché un rendement de 17,5 % en 2009. Cela constitue un écart négatif de 8,1 % par rapport à l'indice de référence. Le portefeuille Participations et infrastructures a généré un rendement de 33,6 %, après avoir profité d'un environnement particulièrement favorable au second semestre. Au cours de cette période, des plus-values ont été inscrites à ce portefeuille, tant pour les financements sous forme de prêts que pour les participations. Ces plus-values résultent notamment d'une réévaluation à la hausse au 31 décembre 2009 de différents placements à la juste valeur du marché (mark-to-market) pour un montant de 1,2 G$.

En ce qui a trait au portefeuille Placements privés, qui a affiché un rendement de 10,8 %, le marché a été très peu actif en 2009, avec un nombre limité de transactions d'achat ou de vente. Le dernier trimestre de l'année a donné lieu à un certain regain d'activités pour les premiers appels publics à l'épargne.

De son côté, le secteur immobilier a continué à subir les conditions difficiles des marchés mondiaux, entraînant des rendements négatifs pour la Caisse. Ces résultats incluent une baisse de valeur non matérialisée de 4,8 G$. Globalement, le secteur immobilier a réalisé un rendement de -15,8 % ou de -4,1 G$ en 2009. Cela représente un écart négatif de 10,0 % par rapport à l'indice de référence.

Le portefeuille Immeubles a rapporté un rendement de -12,7 %, ce qui représente un écart positif de 2,7 % par rapport à l'indice de référence. Ce portefeuille a souffert au premier semestre de conditions défavorables sur le marché mondial, et dans une moindre mesure sur le marché canadien. Globalement, le portefeuille Immeubles a connu un second semestre légèrement positif, ce qui laisse entrevoir une stabilisation des conditions dans ce secteur.

Le portefeuille Dettes immobilières a été particulièrement touché, présentant un rendement de -20,3 %, alors que l'indice de référence s'est établi à 8,5 %. Ces résultats découlent principalement des conditions prévalant sur le marché américain. Au Canada, la performance du portefeuille est nettement supérieure. La Caisse entend poursuivre son développement futur dans ce domaine en privilégiant le marché canadien et en abandonnant les activités à plus haut risque. La Caisse a notamment décidé de se retirer des activités de prêts subordonnés et de produits structurés émis par des tiers hors Canada qui représentaient près de 90 % des pertes provisionnées de ce portefeuille au 31 décembre 2009.

Par ailleurs, l'amélioration des conditions de crédit a permis un renversement de provisions de 479 M$ au 31 décembre 2009 en ce qui a trait aux PCAA (maintenant désignés billets à terme adossés à des actifs - BTAA). Le renversement de la provision PCAA, combiné aux frais et intérêts associés, totalisent 513 M$. La Caisse a formé une équipe d'experts exclusivement dédiée à la gestion de ce portefeuille et des risques qui y sont liés.

"En 2009, nous avons simplifié et amélioré le fonctionnement de la Caisse. Nous nous sommes donné une plus grande flexibilité opérationnelle et financière pour mener à bien nos stratégies de placement. En 2010, nous entendons poursuivre la réalisation de nos cinq priorités stratégiques, qui placent nos clients, les déposants, au cœur de notre action. Nous voulons doter la Caisse de solides assises qui lui permettront de dégager des rendements durables et à long terme, répondant aux besoins de nos déposants", a conclu le président et chef de la direction de la Caisse.

À PROPOS DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC

La Caisse de dépôt et placement du Québec est une institution financière qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d'assurance publics et privés. Son actif net s'élève à 131,6 G$ au 31 décembre 2009. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers et sous forme de placements privés et d'investissements immobiliers. Pour plus de renseignements : www.lacaisse.com.

    
    Rendements(1)
    (pour l'année terminée le 31 décembre 2009)

    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Portefeuilles              Résultats
     spécialisés    Actif net         de
                    au 31 déc. placement
                         2009       nets   Rendement      Indice       Écart
                           M$         M$           %           %           %
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Valeurs à court
     terme              2 715         41         1,1         0,6         0,5
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Obligations à
     rendement réel       653         95        17,1        14,5         2,6
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Obligations        37 645      2 494         6,4         5,4         1,0
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Obligations à
     long terme         3 102         63         2,1         1,2         0,9
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Revenu fixe        44 115      2 692         5,8         4,8         0,9
    -------------------------- ---------- -----------------------------------

    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions
     canadiennes       17 050      4 567        36,6        35,1         1,6
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions
     américaines
     couvert              656        125        28,7        24,1         4,6
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions
     américaines non
     couvert            4 091        405        11,3         7,4         3,9
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions
     étrangères
     couvert            2 086        272        22,4        23,5        -1,1
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions
     étrangères
     non couvert        4 718        410        10,9        11,9        -1,0
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Actions des
     marchés en
     émergence          4 943      1 678        50,9        51,6        -0,7
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Québec
     Mondial           12 828      2 968        26,9        27,7        -0,9
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Marchés
     boursiers         46 373     10 425        31,4        30,9         0,6
    -------------------------- ---------- -----------------------------------

    Participations et
     infrastructures    5 329      1 326        33,6        29,5         4,1
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Placements privés  11 256      1 082        10,8        24,0       -13,2
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Placements privés  16 585      2 408        17,5        25,6        -8,1
    -------------------------- ---------- -----------------------------------

    Dettes
     immobilières       9 020     -2 311       -20,3         8,5       -28,8
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Immeubles          14 311     -1 800       -12,7       -15,3         2,7
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Immobilier         23 331     -4 111       -15,8        -5,8       -10,0
    -------------------------- ---------- -----------------------------------

    Produits de base    1 237         90         8,3         9,5        -1,1
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Fonds de
     couverture         3 826        435        13,2        11,9         1,3
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Répartition de
     l'actif(2)           499         16         s.o.        s.o.        s.o.
    -------------------------- ---------- -----------------------------------

    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    Total(3)          131 588     11 752        10,0        14,1        -4,1
    -------------------------- ---------- -----------------------------------
    (1) Les chiffres en dollar sont nets des charges d'exploitation.

    (2) Les résultats de placement nets du portefeuille spécialisé
        Répartition de l'actif se chiffrent à 33 M$ aux états financiers. De
        ce montant, 16 M$ proviennent des activités de 2009 et 17 M$ d'un
        ajustement rétroactif au solde d'ouverture de l'actif net.

    (3) Le total inclut les PCAA (provision de 5,1 G$) et autres activités.
        Le renversement de la provision PCAA combiné aux frais et
        intérêts associés totalisent 513 M$ pour l'année 2009. En plus de ces
        éléments, l'actif net et les résultats de placement nets incluent les
        dépôts à vue et les dépôts à terme des déposants.


    REVENU FIXE
    -------------------------------------------------------------------------
    

CONTEXTE DE MARCHÉ

Les interventions massives des autorités monétaires et gouvernementales, démarrées à l'automne 2008 et poursuivies en 2009, ont restauré la liquidité dans les marchés et ont contribué au retour de la confiance des investisseurs, notamment dans les marchés obligataires. Cela a provoqué un déplacement des investissements des actifs non risqués (titres gouvernementaux), vers les actifs plus risqués (titres de sociétés), entraînant ainsi une diminution très marquée des primes de risque et une légère remontée des taux obligataires gouvernementaux.

Évolution des taux au Canada en 2009

Un graphique est disponible au http://www.lacaisse.com/fr/nouvelles-medias/Documents/Fiche-RF2009_Revenu-fixe.pdf

    
    FAITS SAILLANTS DES RÉSULTATS

    - Le rendement global du secteur Revenu fixe s'élève à 5,8 %.

    - Les quatre portefeuilles spécialisés de titres obligataires ont
      surpassé leurs indices de référence. Globalement, ils affichent un
      rendement qui dépasse les indices de 0,9 %.

    - Les gestionnaires de ces portefeuilles spécialisés ont profité des
      mouvements de taux et d'écarts de taux de manière équilibrée, en
      mettant en œuvre des stratégies actives en phase avec l'évolution des
      marchés.


    Rendements des portefeuilles spécialisés
    Revenus fixes
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Pour l'année terminée le 31 déc.                                      En
     2009                                                        pourcentage
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Poids   Rendement      Indice       Écart
                                      *
    -------------------------------------------------------------------------
    Valeurs à court terme            2,1         1,1         0,6         0,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Obligations à rendement réel     0,5        17,1        14,5         2,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Obligations                     28,7         6,4         5,4         1,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Obligations à long terme         2,4         2,1         1,2         0,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    * : par rapport à l'actif net de la Caisse


    VALEURS À COURT TERME

    - Le rendement de ce portefeuille est de 1,1 %, soit 0,5 % au-dessus de
      l'indice DEX bons du Trésor de 91 jours.

    OBLIGATIONS À RENDEMENT RÉEL

    - Le rendement de ce portefeuille est de 17,1 %, soit 2,6 % au-dessus de
      l'indice DEX obligations à rendement réel.

    OBLIGATIONS

    - Le rendement de ce portefeuille est de 6,4 %, soit 1,0 % au-dessus de
      l'indice DEX obligataire universel.

    OBLIGATIONS À LONG TERME

    - Le rendement de ce portefeuille est de 2,1 %, soit 0,9 % au-dessus de
      l'indice DEX obligations gouvernementales à long terme.


    MARCHÉS BOURSIERS
    -------------------------------------------------------------------------
    

CONTEXTE DE MARCHÉ

Au début de l'année, les ventes massives de titres boursiers amorcées à l'automne 2008 se sont poursuivies et même amplifiées à l'échelle mondiale, alimentées notamment par la crainte d'une répétition de la Grande Dépression. Entre le 1er janvier et le creux du 9 mars 2009, les bourses canadienne et américaine ont reculé de 15 % et 25 % respectivement.

Les politiques musclées et coordonnées des gouvernements et des banques centrales, tels que l'injection massive de liquidité dans le système financier et le sauvetage d'importantes institutions financières, ont contribué au retour de la confiance des investisseurs. Au printemps, la crainte d'une dépression s'est estompée et les rachats massifs des investisseurs sous-pondérés en actions ont alimenté le rebond des marchés. Somme toute, en 2009, les indices boursiers de référence ont connu des hausses oscillant entre 26 % et 62 % en devises locales, le rendement de l'ensemble des marchés boursiers s'élevant à 30,9 % en dollars canadiens.

    
                   Évolution des marchés boursiers en 2009
                         (1er janvier 2009 = 100)
    

Un graphique est disponible au http://www.lacaisse.com/fr/nouvelles-medias/Documents/Fiche-RF2009_Marches-boursiers.pdf

    
    FAITS SAILLANTS DES RÉSULTATS

    - Le rendement global du groupe s'élève à 31,4 %.

    - Dans l'ensemble, les portefeuilles spécialisés d'actions affichent un
      rendement qui surpasse les indices de référence de 0,6 %. Cet écart
      positif est attribuable à la gestion active interne des portefeuilles
      d'actions canadiennes et américaines, qui a procuré une valeur ajoutée
      dépassant les objectifs fixés.

    - La valeur totale des portefeuilles spécialisés d'actions s'est accrue
      de 75 % ou quelque 20 G$ en 2009.

    - En 2009, la Caisse a investi 9,6 G$ en actions afin de profiter du
      rebond des marchés.


    Rendements des portefeuilles spécialisés
    Marchés boursiers
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Pour l'année terminée le 31 déc.                                      En
     2009                                                        pourcentage
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Poids   Rendement      Indice       Écart
                                      *
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions canadiennes             13,0        36,6        35,1         1,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions américaines (couvert)    0,5        28,7        24,1         4,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions américaines (non
     couvert)                        3,1        11,3         7,4         3,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions étrangères (couvert)     1,6        22,4        23,5        (1,1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions étrangères (non
     couvert)                        3,6        10,9        11,9        (1,0)
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions des marchés en
     émergence                       3,8        50,9        51,6        (0,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Québec Mondial                   9,7        26,9        27,7        (0,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    *: par rapport à l'actif net de la Caisse

    ACTIONS CANADIENNES

    - Le rendement de ce portefeuille est de 36,6 %, soit 1,6 % au-dessus de
      l'indice S&P/TSX plafonné. La valeur ajoutée du portefeuille provient
      principalement du choix de titres dans les secteurs matériels et
      consommation.

    ACTIONS AMÉRICAINES (COUVERT)

    - Le rendement de ce portefeuille est de 28,7 %, soit 4,6 % au-dessus de
      l'indice S&P 500 couvert. Les bons résultats proviennent du
      redressement du marché boursier et du choix de titres dans les secteurs
      de la santé, des médias et télécommunications, de l'énergie et des
      technologies.

    ACTIONS ÉTRANGÈRES (COUVERT)

    - Le rendement de ce portefeuille est de 22,4 %, soit 1,1 % sous l'indice
      MSCI - EFAE couvert. Cet écart négatif provient des mandats de gestion
      externe et s'explique par le choix des titres du secteur financier et
      une sous-pondération de l'Australie, résultante nette de diverses
      stratégies et de différents gestionnaires.

    ACTIONS DES MARCHÉS EN ÉMERGENCE

    - Le rendement de ce portefeuille est de 50,9 %, soit 0,7 % sous l'indice
      MSCI - EM. Cet écart s'explique par un sous-rendement des
      investissements en Chine.


    PLACEMENTS PRIVÉS
    ------------------------------------------------------------------------
    

CONTEXTE DE MARCHÉ

Le marché des placements privés a tourné au ralenti jusqu'au dernier trimestre 2009, où une hausse des transactions a été enregistrée, grâce à la reprise du marché des prêts à rendement élevé et au retour modeste des premiers appels publics à l'épargne. Dans ce contexte, les grands gestionnaires de fonds de placements privés se sont concentrés sur l'amélioration de l'efficacité opérationnelle et sur la restructuration du bilan des entreprises en portefeuille.

Pour sa part, le marché des prêts aux entreprises a subi un rétrécissement important des écarts de taux d'intérêt. Cette baisse a entraîné un raffermissement notable de la valeur des titres en portefeuille.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    FAITS SAILLANTS DES RÉSULTATS

    - Le secteur Placements privés a réalisé un rendement global de 17,5 %.
      Au total, les deux portefeuilles spécialisés du groupe affichent un
      rendement inférieur de 8,1 % aux indices de référence.

    - Le portefeuille Participations et infrastructures et le portefeuille
      Placements privés ont démontré une forte résilience en 2009 grâce à la
      solidité de leurs actifs ainsi qu'à leur positionnement dans les
      secteurs moins sensibles aux cycles économiques. Par exemple, malgré
      des conditions économiques encore très difficiles, la rentabilité
      (BAIIA) des 25 plus grands placements directs en portefeuille s'est
      maintenue, augmentant de 2 % après une hausse de 6 % en 2008.

    - À l'inverse de l'année précédente, les portefeuilles ont également
      bénéficié de la réévaluation à la hausse des placements à la juste
      valeur du marché (mark-to-market). L'effet de la hausse des marchés
      s'est manifesté plus rapidement pour le portefeuille Participations et
      infrastructures que pour le portefeuille Placements privés.


    Rendements des portefeuilles spécialisés
    Placements privés
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Pour l'année terminée le 31 déc.                                      En
     2009                                                        pourcentage
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Poids   Rendement      Indice       Écart
                                      *
    -------------------------------------------------------------------------
    Participations et
     infrastructures                 4,1        33,6       29,5         4,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Placements privés                8,5        10,8       24,0       (13,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    *: par rapport à l'actif net de la Caisse

    PARTICIPATIONS ET INFRASTRUCTURES

    - Le rendement de ce portefeuille est de 33,6 %, soit 4,1 % au-dessus de
      son indice de référence.

    - La reprise des marchés financiers au cours du deuxième semestre a plus
      que compensé les baisses de valeurs non matérialisées enregistrées au
      premier semestre. La bonne tenue du portefeuille s'explique par la
      forte concentration des placements directs ayant bien résisté aux
      revers de l'économie ainsi que par un ajustement plus rapide aux
      marchés liquides.

    - Le rétrécissement des écarts de taux s'est traduit par une hausse de la
      valeur marchande du portefeuille de prêts, ce qui explique plus de la
      moitié des gains du portefeuille.

    - Les titres cotés en portefeuille ont également profité de la reprise
      des marchés.

    PLACEMENTS PRIVÉS

    - Le rendement de ce portefeuille est de 10,8 %, soit 13,2 % sous son
      indice de référence.

    - Cet écart négatif s'explique en bonne partie par le décalage qui existe
      historiquement entre l'évaluation des fonds de placements privés
      externes, fortement pondérés dans le portefeuille, et celle des marchés
      liquides composant son indice de référence.

    - Cet écart est d'autant plus grand que le rebondissement de marché ne
      s'est manifesté qu'au dernier quart de l'année.

    - Dans le secteur des acquisitions par emprunt, qui constitue une part
      importante de ce portefeuille, la reprise des activités de fusion et
      acquisition favorisera grandement les valorisations, qui ont été
      pratiquement inexistantes en 2009.

    - Comme prévu à la stratégie du portefeuille, les placements dans des
      fonds de prêts en difficulté ont été rentables.

    - Les placements en capital de risque ont également donné de bons
      rendements en raison de stratégies de sortie avantageuses.

    IMMOBILIER
    -------------------------------------------------------------------------
    

CONTEXTE DE MARCHÉ

En 2009, dans un contexte de récession économique mondiale, on a assisté à l'affaiblissement des principaux indicateurs du secteur immobilier, telle la hausse des taux d'inoccupation, et à une contraction de l'investissement immobilier. Cet environnement a entraîné des baisses de valeurs importantes, en particulier aux États-Unis et en Europe.

Les conditions de financement se sont améliorées en cours d'année, mais les écarts de taux restent élevés pour l'immobilier. Dans ce contexte, les prêts en difficulté ont été moins nombreux au Canada qu'aux États-Unis, où la détérioration du crédit s'est poursuivie.

En définitive, bien qu'ils aient été moins touchés au deuxième semestre, les marchés de l'immobilier et des prêts hypothécaires commerciaux demeurent fragiles.

    
    ------------------------------------------------------------------------
    FAITS SAILLANTS DES RÉSULTATS

    - Le groupe Immobilier a réalisé un rendement global de -15,8 %.

    - Au total, les deux portefeuilles spécialisés du groupe affichent un
      rendement de 10 % de moins que les indices de référence.

    - Ces résultats négatifs sont liés essentiellement aux baisses de valeur
      non matérialisées enregistrées au premier semestre. Ces baisses
      découlent du contexte de faiblesse générale du marché immobilier
      mondial, ainsi que de certaines stratégies visant les prêts mezzanine
      et subordonnés.

    - Les deux portefeuilles ont toutefois connu une amélioration au second
      semestre, signe d'une stabilisation des marchés.


    Rendements des portefeuilles spécialisés
    Groupe Immobilier
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Pour l'année terminée le 31 déc.                                      En
     2009                                                        pourcentage
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Poids   Rendement      Indice       Écart
                                      *
    -------------------------------------------------------------------------
    Immeubles                       10,9       (12,7)      (15,3)        2,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Dettes immobilières              6,9       (20,3)        8,5       (28,8)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    *: par rapport à l'actif net de la Caisse

    IMMEUBLES

    - Le rendement de ce portefeuille est de -12,7 %, soit 2,7 % au-dessus de
      l'indice Aon - Immobilier. Les baisses de valeur du portefeuille
      reflètent les conditions de marché difficiles, la hausse des taux de
      capitalisation et la réduction de la croissance des loyers commerciaux.
      Le portefeuille a été touché négativement par son positionnement à
      l'international, mais ses portions canadienne et américaine ont
      surpassé l'indice.

    - Les flux de trésorerie d'exploitation, avant frais financiers, ont été
      équivalents à ceux de 2008, ce qui démontre la grande qualité des
      immeubles en portefeuille et des locataires. Le taux d'occupation des
      immeubles demeure quand même historiquement élevé, à près de 95 %.

    DETTES IMMOBILIÈRES

    - Le rendement de ce portefeuille est de -20,3 %, soit 28,8 % sous son
      indice. Cet écart négatif résulte principalement de prêts subordonnés
      et des produits structurés émis par des tiers, hors Canada. La Caisse a
      mis fin à ces activités en août 2009. Le rendement de la portion
      canadienne du portefeuille est de - 2,0 % alors que celui de la portion
      internationale est de - 46,5 %.

    ÉVALUATION DES PLACEMENTS
    -------------------------------------------------------------------------
    

Deux fois par année, la Caisse procède à une évaluation complète de ses placements moins liquides, le 30 juin et le 31 décembre. Ces placements représentent près du tiers de l'actif net de la Caisse. Ce sont des évaluateurs externes et des comités d'évaluation composés de spécialistes indépendants de la Caisse qui revoient l'évaluation de ces placements.

    
    PLACEMENTS PRIVÉS

    - Les investissements dont la juste valeur est supérieure à un seuil
      d'importance relative préétabli doivent être soumis à un comité
      d'évaluation indépendant ou à un évaluateur externe indépendant.

    - Près de 80 % de la juste valeur en portefeuille est revue de cette
      façon.

    PLACEMENTS IMMOBILIERS

    - La certification de la juste valeur des biens immobiliers est effectuée
      par des évaluateurs agréés externes.

    - 95 % des immeubles sont évalués de cette façon.
    

"MARK-TO-MARKET"

Que signifie l'expression "mark-to-market"?

Il s'agit de l'évaluation d'un placement à sa juste valeur, c'est-à-dire au prix qu'on obtiendrait de sa vente sur le marché à une date donnée, dans des conditions normales de concurrence.

    
    La Caisse et l'évaluation des placements à la juste valeur (mark-to-
    market)
    

Selon les règles comptables en vigueur au Canada, la Caisse doit établir la juste valeur de ses placements en faisant l'hypothèse qu'ils sont disponibles à la vente à la date de préparation de ses états financiers.

Les placements privés et immobiliers, dont l'horizon de détention est à long terme, ne font pas exception à cette règle.

BAISSE DE VALEUR NON MATÉRIALISÉE

Qu'est-ce qu'une baisse de valeur non matérialisée?

Il s'agit de la diminution de la valeur d'un bien par rapport à son coût d'acquisition ou à la valeur de la dernière évaluation. Cette diminution est dite non matérialisée tant et aussi longtemps que ce bien demeure en possession de l'acquéreur. C'est ce qu'on appelle une "perte sur papier".

Tant qu'il ne vend pas, le propriétaire de ce bien n'assume aucune perte financière réelle. Si la valeur du bien augmente alors qu'il est toujours en sa possession, la baisse de valeur non matérialisée pourra être annulée, en partie ou en totalité, et même laisser place à un profit.

Par exemple, le propriétaire d'une maison payée 100 000 $ il y a quelques années, et évaluée à 250 000 $ au 31 décembre 2008, doit à nouveau faire évaluer son bien le 31 décembre 2009. Il apprend que, à cette date, sa maison ne vaut plus que 200 000 $. Par rapport à l'évaluation au 31 décembre 2008, cette juste valeur représente une baisse de 50 000 $ ou de 20 %, mais il s'agit tout de même d'une hausse de valeur de 100 000 $ par rapport au prix payé initialement.

Cependant, si le propriétaire ne vend pas sa maison immédiatement, cette "perte sur papier" pourrait se résorber à la faveur d'une reprise du marché immobilier. À plus long terme, la valeur de la maison pourrait même continuer de s'apprécier

    
    Qu'en est-il des baisses de valeur non matérialisées en 2009 pour les
    placements moins liquides?
    

À la fin de l'année, certains marchés ont bénéficié d'une amélioration de leur liquidité, ce qui s'est traduit par des hausses de juste valeur. En 2009, les portefeuilles spécialisés non liquides affichent les hausses (baisses) de valeurs suivantes.

    
    Hausses (baisses) de valeur non matérialisées des portefeuilles
    spécialisés

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    en milliards de dollars                                 2009
    -------------------------------------------------------------------------
                                                 1er          2e
                                            semestre    semestre       Total
    -------------------------------------------------------------------------
    Immeubles                                   (1,8)       (0,6)       (2,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dettes immobilières                         (2,2)       (0,3)       (2,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total Immobilier                            (4,0)       (0,8)       (4,8)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Placements privés, Participations et
     infrastructures                            (1,3)        2,5         1,2
    -------------------------------------------------------------------------
    PCAA*                                     (0,4)        0,9         0,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                       (5,7)        2,5        (3,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    Note : les données présentées dans ce tableau comprennent les baisses et
           hausses de valeurs des actifs et passifs conventionnels et
           produits dérivés de chaque portefeuille.

    * Appelés maintenant BTAA (Billets à terme adossés à des actifs)
    

SOURCE Caisse de dépôt et placement du Québec

Renseignements : Renseignements: Maxime Chagnon, (514) 847-5493


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.