La Banque Royale du Canada annonce un programme de rachat d'actions particulier dans le cadre de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités

TORONTO, le 27 janv. 2017 /CNW/ - La Banque Royale du Canada (RBC) (RY sur TSX et NYSE) a annoncé aujourd'hui que la Bourse de Toronto (TSX) a accepté son avis d'intention modifié visant la présentation d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités. L'avis a été modifié pour permettre le rachat par RBC de ses actions ordinaires aux termes de dispenses d'offre publique de rachat émises par des autorités de réglementation des valeurs mobilières, y compris dans le cadre de programmes de rachat d'actions particuliers.

RBC a également annoncé qu'elle rachètera des actions ordinaires dans le cadre d'un programme de rachat d'actions particulier (le « programme »). RBC conclura une entente (l'« entente ») avec un tiers visant le rachat d'actions ordinaires sous forme d'achats quotidiens qui auront lieu du 1er février au 31 mars 2017, jusqu'à concurrence de 14 185 000 actions ordinaires. Le programme fera partie de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de RBC portant sur un maximum de 20 000 000 actions ordinaires (l'« offre publique de rachat dans le cours normal des activités ») annoncée le 26 mai 2016.

Conformément aux conditions de l'entente, et sous réserve des conditions d'une dispense d'offre publique de rachat émise par la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (la « dispense »), le tiers achètera des actions ordinaires de RBC sur les marchés canadiens afin de respecter ses obligations envers RBC au titre de l'entente. Le prix payé par RBC pour les actions ordinaires qu'elle achètera au tiers dans le cadre de l'entente sera négocié par RBC et le tiers, mais sera inférieur au cours des actions ordinaires de RBC sur les marchés canadiens au moment de l'achat. Les renseignements sur le nombre d'actions ordinaires achetées et le prix global payé seront accessibles dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche (SEDAR), au www.sedar.com, une fois le programme terminé.

Conformément aux conditions de l'entente et de la dispense, tous les achats faits par le tiers ou ses mandataires au TSX et sur d'autres marchés canadiens dans le cadre du programme seront conformes aux règles du TSX qui s'appliquent à l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, sous réserve d'exceptions restreintes stipulées dans la dispense. De plus, il est interdit à RBC et à tout acheteur non indépendant agissant en son nom d'acheter d'autres actions ordinaires pendant la durée du programme. RBC acquerra des actions ordinaires auprès du tiers conformément à l'entente dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, et ces actions ordinaires seront annulées au moment de leur achat par RBC.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse pourraient être réputées constituer des déclarations prospectives aux termes de certaines lois sur les valeurs mobilières, notamment des « mesures refuges » (safe harbor) de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations prospectives comprennent notamment les déclarations concernant l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Banque Royale du Canada et un programme de rachat d'actions particulier. Les mots « croire », « s'attendre à », « prévoir », « se proposer », « estimer », « planifier », « projeter », « devoir » et « pouvoir », de même que l'emploi du futur ou du conditionnel ainsi que de mots et d'expressions semblables dénotent généralement des déclarations prospectives.

De par leur nature même, les déclarations prospectives reposent sur des hypothèses et font l'objet d'incertitudes et de risques intrinsèques qui entraînent la possibilité que nos prédictions, prévisions, projections, attentes ou conclusions se révèlent inexactes, que nos hypothèses s'avèrent erronées et que nos déclarations prospectives, y compris les déclarations relatives à l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Banque Royale du Canada, ne se matérialisent pas. Nous avertissons les lecteurs de ne pas se fier indûment à ces déclarations, puisque nos résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes exprimées dans ces déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de facteurs de risques. Ces facteurs, dont plusieurs sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prédire les effets, comprennent : les risques de crédit, de marché, de liquidité, de financement, d'assurance, de non-conformité à la réglementation et de concurrence, les risques opérationnels, stratégiques, réputationnels, les risques généraux du marché, les risques liés au cadre juridique et réglementaire ainsi que d'autres risques qui sont expliqués aux rubriques Gestion du risque et Aperçu des autres risques de notre rapport annuel 2016 ; l'incertitude mondiale, la décision du Royaume-Uni de se retirer de l'Union européenne, la faiblesse des prix du pétrole et du gaz, le risque lié à la cybersécurité, la lutte anti-blanchiment, l'exposition à des secteurs plus volatils, comme les prêts liés au secteur immobilier commercial et le financement à effet de levier, l'innovation technologique et les nouveaux concurrents du secteur de la technologie financière, la complexité croissante de la réglementation, la gestion des données, les affaires contentieuses et les pénalités administratives ; la conjoncture commerciale et économique dans les régions géographiques où nous exerçons nos activités ; l'incidence des modifications des politiques gouvernementales fiscales, monétaires et autres ; le risque fiscal et la transparence ; le risque environnemental.

Nous avertissons les lecteurs que la liste susmentionnée de facteurs de risque n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence défavorable sur nos résultats. Les investisseurs et autres personnes qui se fient à nos déclarations prospectives pour prendre des décisions à notre égard doivent bien tenir compte de ces facteurs et d'autres incertitudes et événements potentiels. Les hypothèses économiques importantes qui sous-tendent les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué sont présentées à la rubrique Vue d'ensemble et perspectives et, pour chacun de nos secteurs d'exploitation, à la rubrique Perspectives et priorités de notre rapport annuel 2016. À moins que la loi ne l'exige, nous ne nous engageons pas à mettre à jour quelque déclaration prospective que ce soit qui est faite dans le présent communiqué.

SOURCE Banque Royale du Canada

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2017/27/c4599.html

Renseignements : Personnes-ressources - investisseurs : Shirley Boudreau (shirley.boudreau@rbc.com), Relations avec les actionnaires, 416 955-7806, Asim Imran (asim.imran@rbc.com), Relations avec les investisseurs, 416 955-7804; Personne-ressource - médias : Denis Dube (denis.dube@rbc.com), Directeur, medias et relations publiques, 514 874-6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.