La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à
1/4 % et réitère son engagement conditionnel à le maintenir à ce niveau
jusqu'à la fin du deuxième trimestre de 2010

OTTAWA, le 8 déc. /CNW Telbec/ - La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle maintient le taux cible du financement à un jour à 1/4 %. Le taux officiel d'escompte demeure à 1/2 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 1/4 %.

Bien que des vulnérabilités considérables subsistent, l'évolution économique mondiale est un peu plus positive et les perspectives à l'échelle du globe sont légèrement meilleures que la Banque ne l'entrevoyait dans la livraison d'octobre du Rapport sur la politique monétaire.

Au Canada, comme prévu, la composition de la demande globale se modifie, la demande intérieure finale gagnant en importance au détriment des exportations nettes. Au troisième trimestre, ces mouvements se sont traduits par une croissance du PIB plus faible qu'escompté. L'inflation mesurée par l'indice de référence a été un peu plus élevée ces derniers mois que la Banque ne l'anticipait, quoique le taux d'accroissement de l'IPC global demeure près des niveaux projetés.

Les principaux facteurs à l'œuvre et le profil de la reprise attendue au Canada continuent de concorder avec le point de vue de la Banque présenté dans le Rapport d'octobre. La Banque s'attend encore à ce que la croissance économique s'enracine plus solidement au cours de la période de projection et que l'inflation retourne à la cible de 2 % au deuxième semestre de 2011.

Sous réserve des perspectives concernant l'inflation, le taux cible du financement à un jour devrait demeurer au niveau actuel jusqu'à la fin du deuxième trimestre de 2010 afin que la cible d'inflation puisse être atteinte. La Banque conserve une flexibilité considérable dans la conduite de la politique monétaire en contexte de bas taux d'intérêt, conformément au cadre exposé dans le Rapport d'avril.

Les risques associés aux perspectives de l'inflation demeurent les mêmes que ceux décrits dans le Rapport d'octobre. Les principaux risques à la hausse ont trait au fait que la demande mondiale et la demande intérieure pourraient être plus fortes que prévu. Du côté des risques à la baisse, il y a la possibilité que la reprise mondiale soit plus lente et qu'une vigueur persistante du dollar canadien exerce un nouvel effet modérateur sur la croissance ainsi que des pressions à la baisse supplémentaires sur l'inflation. La Banque examine l'ensemble de ces risques à travers le prisme de la réalisation de la cible d'inflation de 2 %.

Bien que les risques macroéconomiques sous-jacents pesant sur la projection soient relativement équilibrés, la Banque juge que, du fait que le taux directeur s'établit à sa valeur plancher, les risques à la baisse entourant sa projection liée à l'inflation restent légèrement prépondérants dans l'ensemble.

Note d'information

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour est le 19 janvier 2010. Le Rapport sur la politique monétaire que la Banque publiera le 21 janvier 2010 contiendra la nouvelle projection pour l'économie et l'inflation ainsi qu'une analyse des risques connexes.

SOURCE Banque du Canada

Renseignements : Renseignements: Jeremy Harrison, (613) 782-8782


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.