La baisse des tarifs d'Uber X? la faute à Philippe Couillard

MONTRÉAL, le 14 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La réduction annoncée des tarifs d'UberX mécontente les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines qui accusent le gouvernement d'être responsable de leurs baisses de revenus. C'est ce qu'affirme l'association qui les représente, le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM).

L'annonce d'Uber suit de peu la décision récente du ministre des Transports, Robert Poëti, d'autoriser quatre projets-pilotes, dont un qui accorde à un intermédiaire la possibilité d'offrir des rabais par contrat électronique. « Ceci arrive parce que Québec n'est qu'en mode réaction face à UberX », affirme le porte-parole du RTAM, Benoit Jugand. « Uber peut donc faire aujourd'hui un pied de nez à ces projets-pilotes ainsi qu'à l'environnement légal. Si le gouvernement avait plutôt adopté des mesures concrètes et fermes pour interdire le transport illégal, rien de tout cela ne se serait produit. »

UBER RIT DE QUÉBEC
Tout en continuant de développer son offre illégale, Uber pousse même l'audace jusqu'à s'en amuser publiquement en affirmant qu'elle « ne considère pas les taxis » dans ses analyses de marché. « Ainsi, Uber tente de séduire les législateurs par un discours masquant le fait que cette entreprise mène une guerre déloyale et méprise les lois, règlements en vigueur et projets-pilotes du gouvernement du Québec ainsi que de la Ville de Montréal », déclare Benoit Jugand.

UNE INACTION QUI PÈSE LOURD
« À chaque jour qui passe, l'inaction du gouvernement du Québec pour contrer le transport illégal devient de plus en plus lourde pour les 22 000 chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines du Québec », reprend-il. « Ils paient triplement : en baisse de revenus, de la valeur des permis et de leur pouvoir d'achat ainsi qu'en hausse de dépenses pour l'achat d'équipements en lien avec la modernisation de l'industrie du taxi, censée agir en contrepartie d'une action gouvernementale qui ne vient toujours pas.»

« Au sujet d'UberX, Philippe Couillard a déjà déclaré que ça ne sert à rien de se placer seul au milieu du fleuve Saint-Laurent et d'essayer d'endiguer le courant, » conclut Benoit Jugand. « Comme chef du gouvernement, il oublie clairement qu'il détient les clés du barrage. C'est à lui d'agir rapidement. »

À propos du RTAM
Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) est l'organisation la plus représentative de l'industrie du taxi. Elle compte près de 5000 membres, issus principalement de l'industrie du taxi, mais aussi du camionnage et de l'immobilier, affilié au Syndicat des Métallos. Le RTAM représente les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines de toutes les bannières de l'ensemble du Québec.

 

SOURCE Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM)

Renseignements : Jocelyn Desjardins (RTAM), 514-604-6273, communications@rtam-metallos.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.