La 21e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne : le français s'affirme et progresse

ST. JOHN'S, le 23 juin 2016 /CNW Telbec/ - La 21e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne a permis aux ministres responsables de la francophonie canadienne des provinces et territoires et du gouvernement fédéral de souligner l'avancement de plusieurs domaines d'intérêt reliés à la francophonie, dont, entre autres, le tourisme et l'immigration francophone, en plus d'orienter les démarches de collaboration afin d'accroître la promotion du français et de consolider l'espace francophone au Canada.

« À l'aube du 150e anniversaire de la Fédération, nous avons convenu de l'importance des avantages du français au Canada. Ensemble, nous avons choisi de saisir l'occasion d'entamer un nouveau chapitre. Le Québec a changé, et le Canada aussi. Je suis enthousiasmé de constater le désir d'une collaboration accrue entre les gouvernements et la reconnaissance renouvelée du français au Canada. Si de nombreux défis demeurent, pour les communautés francophones, plusieurs gestes démontrent qu'ensemble, nous faisons progresser le français », a déclaré le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, M. Jean-Marc Fournier.

Le tourisme comme vecteur de développement économique
Le Gouvernement du Québec s'est réjoui de l'ouverture du gouvernement fédéral pour la réalisation d'un circuit touristique et patrimonial de la francophonie canadienne, qui viserait à rappeler le rôle déterminant qu'ont joué les francophones dans la construction du Canada et qui contribuerait à faire de la francophonie actuelle un moteur de développement culturel, économique et social pour la population canadienne. Rappelons que c'est à la suite de la Conférence ministérielle de 2015 qu'une proposition de circuit fut mise de l'avant afin que le gouvernement fédéral saisisse l'occasion des célébrations du 150e anniversaire de la Fédération, en 2017, pour développer ce circuit à titre de legs permanent à la francophonie canadienne.

L'immigration
L'ensemble des ministres et des représentants des provinces et territoires a réitéré sa volonté de travailler avec le gouvernement fédéral pour une immigration francophone accrue au Canada, élément intrinsèquement lié à l'avenir du français au pays. Ainsi, répondant à l'appel des provinces et territoires, le tout premier Forum fédéral, provincial et territorial réunissant les ministres responsables de la francophonie et de l'immigration se tiendra au printemps 2017. Il y sera notamment discuté du déploiement d'un plan d'action concerté en matière d'immigration francophone afin d'atteindre, dans un premier temps, la cible de 4,4 % d'immigrants francophones, représentant le pourcentage de francophones de langue maternelle française à l'extérieur du Québec. Une rencontre préparatoire des ministres aura lieu à l'automne 2016.

Tournée canadienne
Soulignons qu'en marge de la Conférence, le ministre Fournier a rencontré plusieurs de ses homologues, dans le cadre de sa tournée de promotion des nouvelles orientations du Québec en matière de francophonie canadienne, qu'il a amorcée en août 2015. Ainsi, il a rencontré la nouvelle ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Mme Marie-France Lalonde, le ministre des Langues du Nunavut, M. George Kuksuk, et la ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick, Mme Francine Landry. Au menu de ces rencontres figuraient l'accroissement de la coopération avec les provinces et territoires et les avantages de communautés francophones fortes et dynamiques. Il a aussi rencontré certaines dirigeantes de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, Mmes Sylviane Lanthier et Audrey LaBrie.

Depuis 2014, il s'entretient avec ses homologues des provinces et territoires dans l'objectif d'intensifier la coopération intergouvernementale et d'accroître les budgets y étant reliés ainsi que de mettre davantage les milieux associatifs francophones à contribution, afin d'assurer un meilleur arrimage entre les programmes de soutien financier du Québec et les besoins et priorités des communautés francophones.

Ainsi, trois déclarations historiques sur la francophonie canadienne, soulignant l'engagement de deux provinces et d'un territoire envers la pérennité du français, ont été signées, soit avec l'Ontario, le Manitoba et le Yukon. Deux nouveaux accords de coopération ont également été signés, avec le Manitoba et le Yukon, dans lesquels, pour la première fois, on retrouve un engagement financier de chacun des gouvernements pour les cinq prochaines années. Le Gouvernement du Québec souhaite signer des engagements similaires avec chaque province et chaque territoire.

 

Source :

Karla Duval

Attachée de presse

Cabinet du ministre responsable

des Relations canadiennes

et de la Francophonie canadienne

karla.duval@mce.gouv.qc.ca

 

SOURCE Cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Renseignements : Source : Karla Duval, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, karla.duval@mce.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.