Kiki Smith lancera la seconde édition des Conversations contemporaines

OTTAWA, le 17 mars 2016 /CNW/ - Le 31 mars prochain, l'ambassade des États-Unis à Ottawa et le programme Art dans les ambassades (Art in Embassies) du Département d'État, en partenariat avec le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC), accueilleront au Musée la réputée artiste américaine Kiki Smith, première conférencière de l'édition 2016 de la série Conversations contemporaines.

Conversations contemporaines (#artconvoAIE) invite des artistes américains emblématiques à Ottawa pour discuter d'enjeux qui transcendent les frontières, stimulent la pensée critique et tissent des liens entre les gens de différentes cultures. Trois artistes seront à l'honneur dans le cadre de la série 2016. Outre Smith, Conversations contemporaines conviera les artistes Theaster Gates (12 mai) et Anne Chu (29 septembre) au Musée pour une série de conférences publiques accompagnées d'installations temporaires de leurs œuvres.

Chaque artiste est reconnu pour sa remarquable faculté à traiter de manière créative certains des enjeux sociaux actuels les plus complexes. Ces trois artistes engagés dans la diplomatie culturelle ont participé à de nombreux programmes d'échanges d'Art dans les ambassades (Art in Embassies) et leurs œuvres ont été exposées dans les ambassades, consulats et résidences d'ambassadeurs américains partout dans le monde.

L'œuvre diversifiée de Kiki Smith réunit sculpture, estampe, photographie, dessin et textile. Mariant une fine sensibilité à la nature avec une conscience aiguë des questions sociales contemporaines, le travail de Smith nous invite constamment à nous remettre en question et à revoir notre histoire et notre place dans le monde. En 2012, Smith a reçu l'International Medal of Art du programme Art dans les ambassades du Département d'État américain pour ses réalisations exceptionnelles dans le domaine de la diplomatie culturelle.

« Je crois fermement au pouvoir du récit et, à travers son art, Kiki raconte des histoires sur la vie, la mort, la nature et la mythologie. Son travail est empreint de beauté et il rejoint chacun de nous avec générosité et profondeur. J'apprécie particulièrement la constante évolution de sa pratique artistique; sans cesse elle se réinvente et explore de nouvelles formes d'expression », a indiqué Vicki Heyman, épouse de l'ambassadeur des États-Unis au Canada, Bruce Heyman.

« Nous sommes très fiers de présenter cette conversation avec Kiki Smith, en collaboration avec nos amis de l'ambassade des États-Unis. Kiki Smith compte parmi les artistes les plus originales de son époque et elle est très appréciée ici, au Canada. Sa remarquable sculpture Née, qui fait partie de la collection nationale du Musée, est actuellement exposée dans le cadre de notre programme Comprendre nos chefs-d'œuvre. Nous sommes ravis d'offrir au public l'occasion de la découvrir grâce à cette tribune exceptionnelle qu'est la série Conversations contemporaines », a déclaré le directeur général du Musée des beaux-arts du Canada, Marc Mayer.

L'entrée à la conférence du 31 mars est libre. Les places dans l'Auditorium seront attribuées selon l'ordre d'arrivée. La rencontre sera aussi retransmise en direct dans la salle de conférences adjacente.

Pour en savoir davantage sur la série, consultez www.gallery.ca/conversations/fr/.

À propos de Kiki Smith
Kiki Smith naît en 1954 à Nuremberg, en Allemagne. Fille du sculpteur américain Tony Smith, Kiki Smith grandit au New Jersey. Enfant, elle connaît ses premières expériences artistiques en aidant son père à fabriquer des maquettes en carton pour ses sculptures géométriques. Cette initiation aux systèmes formalistes, jumelée à son éducation catholique, refera surface plus tard dans les sculptures, dessins et estampes évocateurs de Smith. L'œuvre de Smith a pour sujet récurrent le corps, réceptacle du savoir, des croyances, des récits. Dans les années 1980, Smith bouleverse littéralement la tradition de la sculpture figurative, en créant des objets et dessins fondés sur les organes, les formes cellulaires et le système nerveux humain. Au fil de son évolution artistique, elle intègre des animaux, des objets domestiques et des motifs narratifs puisés dans la mythologie classique et les contes populaires. La vie, la mort et la résurrection sont aussi des repères thématiques dans beaucoup d'installations et sculptures de Smith. Dans plusieurs de ses pièces récentes, dont « Lying with the Wolf [Étendue avec le loup] », « Wearing the Skin [Vêtue de la peau] », « Rapture [Enchantement] », Smith s'inspire de la vie de sainte Geneviève, patronne de Paris. Représentée dans un rapport de communion avec un loup, s'abritant sous sa peau et sortant de son ventre, la figure de Geneviève incarne les relations complexes et symboliques entre les humains et les animaux. Smith a reçu la Skowhegan Medal for Sculpture en 2000, l'Athena Award for Excellence in Printmaking de la Rhode Island School of Design en 2005, la 50th Edward MacDowell Medal de la MacDowell Colony en 2009. Elle a aussi participé à trois reprises à la Whitney Biennial au cours de la dernière décennie. Smith a été élue membre de l'American Academy of Arts and Letters, à New York, en 2005. Ses œuvres font partie de nombreuses grandes collections muséales, dont le Museum of Modern Art, le Walker Art Center, le Whitney Museum of American Art, le Solomon R. Guggenheim Museum, le Metropolitan Museum of Art et le Museum of Contemporary Art de Los Angeles. Smith vit et travaille à New York.

Reproduit avec l'autorisation de : http://art.state.gov et www.pbs.org/art21/artists/smith/

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d'œuvres d'art ancien et actuel canadien au monde. En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d'art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d'importantes œuvres d'art indigène, américain et asiatique ainsi qu'une collection mondialement réputée d'estampes, de dessins et de photographies. En 2015, the Musée des beaux-arts du Canada a établi l'Institut canadien de la photographie, un centre mondial de recherche multidisciplinaire consacré à l'étude de l'histoire, l'évolution et l'avenir de la photographie. Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d'un siècle. L'une de ses principales missions consiste à accroître l'accès à l'excellence en matière d'œuvres d'art pour tous les Canadiens. Pour de plus amples renseignements, visitez beaux-arts.ca et suivez-nous sur Twitter sur @beaux_arts_ca.

À propos du programme Art dans les ambassades (Art in Embassies)
Fondé en 1963 par le président John F. Kennedy, le programme Art dans les ambassades (Art in Embassies) sous l'égide du Département d'État joue un rôle de premier plan dans la diplomatie publique des États-Unis en favorisant les échanges culturels grâce aux arts visuels. Réunissant plus de 20 000 participants privés et institutionnels et présent dans quelque 200 lieux dans 190 pays à l'échelle mondiale, Art dans les Ambassades (Art in Embassies) est l'une des principales organisations vouées aux arts en partenariat public-privé. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous au : http://art.state.gov.

 

SOURCE Musée des beaux-arts du Canada

Renseignements : Jennifer Young, Spécialiste principale des médias, Ambassade des États-Unis à Ottawa, youngjm1@state.gov / 613-688-5315 ; Josée-Britanie Mallet, Agente principale, Relations publiques et médiatiques, Musée des beaux-arts du Canada, bmallet@beaux-arts.ca / 613-990-6835


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.