Kahnawake exige une rencontre immédiate avec le premier ministre Couillard sur la question de l'autoroute 30

KAHNAWAKE, QC, le 4 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le Conseil des Mohawks de Kahnawà:ke (CMK) a annoncé aujourd'hui qu'il exige une rencontre immédiate avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, par suite du dépôt du projet de loi (projet de loi 85) à l'Assemblée nationale ce matin en ce qui concerne les plans de développement économique du corridor de l'autoroute 30. 

« Nous ne sommes pas déçus - nous sommes purement et simplement en colère », a affirmé le Grand Chef Joseph Tokwiro Norton. « Il s'agit d'une trahison politique portée à son paroxysme. Le premier ministre Couillard ne peut plus nous éviter - nous devons nous rencontrer et nous devons le faire immédiatement. »

Le 15 Onerahtohkó:wa/mai 2013, le gouvernement du Québec a adopté un décret autorisant le transfert officiel d'environ 500 acres de terres sur le côté nord de l'autoroute 30 à Kahnawà:ke à titre de compensation pour les terres utilisées pour le prolongement de l'autoroute en 2008. Le prolongement a été construit dans l'ancienne Seigneurie de Sault St-Louis faisant partie des revendications territoriales.

« Nous rappelons à tous que le simple transfert de ces terres - qui étaient les nôtres pour commencer - a été suspendu à la suite d'une poursuite intentée par les maires des collectivités environnantes, accusant le gouvernement de ne pas les avoir consultés sur cet enjeu », a poursuivi le Grand Chef. « N'est-ce pas là une ultime ironie, alors que nous apprenons l'existence d'un projet de loi visant à développer ces mêmes terres pour le bénéfice évident de ces mêmes maires? »  

« Les gouvernements fédéral et provincial ont tous deux l'obligation légale de consulter les Premières Nations sur des enjeux susceptibles d'avoir des conséquences pour leurs terres sur leurs territoires », a-t-il ajouté. « Non seulement la province a failli à son devoir de nous consulter, mais en fait, elle a refusé de le faire. C'est plus qu'épouvantable. Nous prendrons toutes les mesures à notre disposition pour lutter contre cette abomination. »   

« Voilà ce que nous obtenons quand nous tentons d'être aimables et que nous respectons les règles », a conclu le Grand Chef. « Voilà pour l'affirmation que Kahnawà:ke est considérée comme un " partenaire " dans le développement économique de la région. De vrais partenaires ne sont pas laissés pour compte de cette façon. »

 

SOURCE CONSEIL MOHAWK DE KAHNAWAKE

Renseignements : Demandes des médias : Joe Delaronde, Attaché de presse politique, 450 632-7500, poste 2251, Joe.delaronde@mck.ca ; Questions techniques : Contact: Winona Polson-Lahache ; Conseil des Mohawks de Kahnawà:ke, Territoire mohawk de Kahnawà:ke, C.P. 720, J0L 1B0, Tél. : 450 632-7500, Téléc. : 450 638-5958 ; Conformément au protocole de communications de MCK, toutes les demandes des médias doivent être adressées à l'unité des Relations publiques/ Communications

LIENS CONNEXES
www.kahnawake.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.