Justin Trudeau doit agir pour éviter que le secteur canadien de l'acier ne subisse des «dommages irréversibles»

Les producteurs d'acier, le Syndicat des Métallos lancent un appel à l'action au premier ministre

OTTAWA, le 1er sept. 2016 /CNW/ - Les producteurs d'acier canadiens et le Syndicat des Métallos exhortent conjointement le premier ministre Justin Trudeau, pendant sa visite officielle en Chine, à chercher à tout prix une solution multinationale à une crise de l'acier causée par une capacité de production excédentaire mondiale et un commerce déloyal.     

Dans une lettre ouverte au premier ministre, l'Association canadienne des producteurs d'acier (ACPA) et le Syndicat des Métallos ont lancé une mise en garde contre les «dommages irréversibles» que pourrait subir l'industrie canadienne de l'acier, qui soutient plus de 120 000 emplois.

Des solutions efficaces doivent être adoptées à l'échelle internationale et nationale, indique la lettre signée par le président de l'ACPA, Joseph Galimberti, et le directeur national du Syndicat des Métallos, Ken Neumann.

«Nous, les soussignés, désirons vous encourager au nom de l'industrie canadienne de l'acier et de ses employés à continuer de faire pression sur la Chine lors des prochaines réunions du G20 à Hangzhou, pour que des solutions multinationales soient apportées au problème de la capacité de production excédentaire mondiale dans le secteur de l'acier», poursuit la lettre.

«Nous vous exhortons également à poursuivre sans plus tarder le travail de votre gouvernement à l'échelle nationale pour veiller à ce que le mécanisme de recours commercial du Canada protège les producteurs d'acier, les aciéries et les métallurgistes canadiens contre les effets corrosifs et bien documentés de la capacité de production excédentaire mondiale que nous subissons au pays.»

M. Trudeau, en visite officielle cette semaine en Chine, assistera également au Sommet des G20 les 4 et 5 septembre dans la ville chinoise de Hangzhou.

La capacité de production excédentaire d'acier à l'échelle mondiale a atteint près de 700 millions de tonnes, la Chine maintient à elle seule une capacité excédentaire de 425 millions de tonnes - soit près de 30 fois la taille du marché canadien dans son intégralité, font remarquer l'ACPA et le Syndicat des Métallos.

«Le secteur de l'acier en Chine qui se trouve massivement nationalisé et soutenu par l'État constitue la plus importante force qui dérègle les structures commerciales établies et fait baisser le prix des produits d'acier à l'échelle mondiale aujourd'hui», ajoute la lettre conjointe.

«Malgré de récents efforts, les problèmes liés à la capacité de production  excédentaire d'acier et aux augmentations connexes du volume de produits nuisibles et sous-évalués entrant sur le marché canadien persistent. Les prochaines réunions du G20, qui auront lieu à Hangzhou, en Chine, représentent une occasion unique de s'attaquer directement à cette question avec le pays qui se trouve être le plus grand responsable de la déstabilisation du secteur.»

Les producteurs d'acier et les travailleurs de ce secteur au Canada continuent de souffrir d'une «augmentation importante des pratiques de dumping et de contournement entraînant la distorsion des marchés, à la fois de la part de la Chine directement et d'un grand nombre d'autres producteurs mondiaux dont les marchés nationaux ont, dans bien des cas, souffert en raison de la concurrence chinoise», poursuit la lettre.

«Les produits faisant l'objet d'un commerce déloyal présentent une menace à la subsistance de plus de 22 000 Canadiennes et Canadiens de la classe moyenne employés directement dans la production de l'acier et de 100 000 Canadiennes et Canadiens supplémentaires dont l'emploi dépend indirectement de notre secteur.»

En outre, l'ACPA et le Syndicat des Métallos exhortent le gouvernement fédéral à adopter de nouvelles lois pour combattre le dumping et le commerce déloyal, et à encourager les investissements dans le secteur intérieur de l'acier.

«Si le gouvernement échoue sur ce plan, des dommages irréversibles s'ensuivront», d'ajouter la lettre conjointe.

«Deux des principaux producteurs d'acier primaire au Canada - Essar Steel Algoma et U. S. Steel Canada - fonctionnent actuellement en vertu de la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, tandis que d'autres producteurs ont éliminé des emplois et réduit la production en raison de la crise dans le secteur.

«La détérioration des prix et l'instabilité du marché associées au commerce illégal ont grandement contribué aux difficultés que rencontre notre industrie et nuisent aux familles canadiennes de classe moyenne.»

Lire la lettre de l'ACPA et du Syndicat des Métallos au premier ministre 

SOURCE Syndicat des Metallos

Renseignements : Joseph Galimberti, président, Association canadienne des producteurs d'acier (ACPA), 613-238-6049, j.galimberti@canadiansteel.ca ; Ken Neumann, directeur national pour le Canada, Syndicat des Métallos, 416‑544‑5951 ; Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, 416‑434‑2221, bgallagher@usw.ca

RELATED LINKS
http://www.usw.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.