Jugement de la Cour du Québec contre Marc Boulet du Centre de beauté totale de Québec - L'Ordre des podiatres du Québec réaffirme le caractère exclusif de la pratique de la podiatrie

MONTRÉAL, le 18 juin 2015 /CNW Telbec/ - L'Ordre des podiatres du Québec tient à saluer la décision rendue par la Cour du Québec le 15 juin dernier dans une cause l'opposant à M. Marc Boulet, propriétaire du Centre de santé totale à Québec. Cet arrêt, en faveur de l'Ordre, vient réaffirmer que la podiatrie est une profession à exercice exclusif que seules des personnes dûment qualifiées peuvent pratiquer la podiatrie, comme prévu par le Code des professions.

Rappelons que l'Ordre avait intenté une poursuite contre M. Marc Boulet après que ce dernier ait prétendu pouvoir guérir des affections et des maladies du pied, bien que ces traitements soient réservés aux podiatres et aux médecins. Il a, entre autres, effectué des examens, posé des diagnostics et prescrit des plans de traitement podiatrique, alors qu'il s'agit aussi d'actes exclusifs aux podiatres. Il a de plus laissé croire qu'il était autorisé à le faire. Or, M. Boulet n'est pas membre de l'Ordre des podiatres du Québec, n'est pas formé pour exercer de telles activités et ne peut donc pas légalement exercer ou prétendre exercer cette profession. M. Boulet du Centre de beauté totale de Québec a été reconnu coupable sur six chefs d'accusation qui pesaient contre lui.

« Traiter les affections locales du pied requiert un doctorat en médecine podiatrique et la pratique professionnelle des podiatres est encadrée et contrôlée par notre Ordre. Les podiatres sont confrontés à des patients qui ont des plaies infectées ou encore ont vu leur condition se détériorer à la suite d'interventions qui ont été pratiquées dans des centres de beauté ou autres types d'établissements dont le personnel n'est pas qualifié. Les conséquences peuvent être graves. Nous sommes là pour protéger le public, c'est pourquoi nous avons agi.», a rappelé le président de l'Ordre, Dr Charles Faucher. « La santé des pieds est bien plus qu'une affaire d'esthétique. Nous saisissons l'occasion pour rappeler à la population qu'ils doivent demeurer vigilants en s'assurant qu'ils transigent avec des  professionnels experts dûment inscrits au Tableau de l'Ordre dès qu'il est question de la santé des pieds.», a affirmé quant à elle la directrice générale de l'organisme, Mme Martine Gosselin.

En terminant, l'Ordre souhaite profiter de cette opportunité pour inviter la population à être vigilante et à ne pas hésiter à consulter son site pour s'assurer de faire affaire avec un professionnel membre : http://www.ordredespodiatres.qc.ca/trouver-un-podiatre/

À propos de l'Ordre des podiatres du Québec 
À l'instar des 46 autres ordres professionnels québécois, l'Ordre des podiatres du Québec a comme principale mission de protéger le public qui fait appel aux services professionnels d'un podiatre. Pour accomplir sa mission, l'Ordre des podiatres agit à plusieurs niveaux, notamment en surveillant l'exercice de la profession du podiatre, en plus de recevoir les plaintes du public qui sont traitées par son syndic. Enfin, l'Ordre contrôle l'exercice illégal de la podiatrie sous toutes ses formes. Il représente les quelque 204 membres pratiquant aux quatre coins du Québec.

 

SOURCE Ordre des podiatres du Québec

Renseignements : Martine Gosselin, directrice générale, 514 288-0019, poste 255

Profil de l'entreprise

Ordre des podiatres du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.