Journée mondiale sans tabac - Taxes et législation sur le tabac : le Québec en retard

MONTRÉAL, le 30 mai 2014 /CNW/ - À l'occasion de la Journée mondiale sans tabac la Société canadienne du cancer (SCC) - Division du Québec souhaite rappeler aux élus que le tabagisme est un des plus importants fléaux qui affligent le système de santé. Alors que le Québec compte encore 1,6 million de fumeurs, l'impact annuel du tabagisme sur le système de santé et la collectivité est estimé à 4 milliards de dollars. C'est quatre fois plus que le milliard de dollars de revenus en taxes que sa vente a rapporté en 2013.

À cela s'ajoute une autre problématique qui est tout aussi grave : l'initiation au tabagisme chez les jeunes. L'industrie du tabac réussit à convaincre chaque année des dizaines de milliers de jeunes Québécois à commencer une vie de fumeur avec du tabac à saveur de fruits et de bonbons. L'Alberta a adopté en décembre 2013 une loi visant à interdire les saveurs dans tous les produits du tabac qui est en attente de proclamation. Le gouvernement du Manitoba a lui aussi présenté un projet de loi en ce sens.

Pour la SCC, il est clair que le Québec est en retard en ce qui concerne l'encadrement et les mesures antitabac requises en 2014 pour diminuer le taux de tabagisme de la province qui stagne depuis quelques années. Elle demande donc au gouvernement de réviser la Loi sur le tabac sans tarder et d'y intégrer les mesures suivantes :

  1. L'abolition des saveurs pour tous les produits du tabac couverts par la Loi sur le tabac.
  2. L'encadrement de la cigarette électronique.
  3. L'adoption de l'emballage neutre et standardisé pour tous les produits du tabac.
  4. Un moratoire sur la mise en marché des produits du tabac.

« Il est clair que la lutte contre le cancer passe par la lutte contre le tabagisme. Au Québec, pour chaque fumeur qui écrase ou décède, un jeune devient accro. Dans le cadre de la Journée mondiale contre le tabac la SCC demande au ministre de la Santé de renforcer la Loi sur le tabac afin d'éviter une nouvelle génération de fumeurs et des milliers de décès par cancer dans l'avenir », déclare Suzanne Dubois, directrice générale, SCC - Division du Québec.

Taxes et tabac
L'Organisation mondiale de la Santé, dans le cadre de Journée mondiale sans tabac, invite les pays  à hausser les taxes sur le tabac pour sauver davantage de vies. Cette mesure est très efficace pour réduire la consommation de tabac. Des prix plus élevés dissuadent les jeunes de commencer à fumer et incitent les fumeurs à arrêter. La SCC demande au gouvernement de hausser les taxes sur le tabac afin d'atteindre au moins le niveau de taxation qui existe en Ontario (2e province au taux le plus bas après le Québec) et souhaite que cette mesure soit incluse dans le prochain budget.

« On estime qu'une augmentation de 10 % du prix du tabac peut réduire la consommation de 4 %. C'est énorme! Malgré cela, parmi les provinces canadiennes, c'est au Québec que le prix du tabac demeure le plus abordable et l'écart se creuse avec les autres provinces qui elles, vont de l'avant avec de nouvelles hausses. C'est une mesure qui est bonne pour la santé des Québécois et pour l'économie », rappelle Madame Dubois.

Le tabagisme au Québec

  • Le tabac est responsable de 30 % de tous les cancers.
  • Il y encore 1,6 million de Québécois qui fument.
  • L'âge moyen d'initiation au tabagisme dans la province est de 12,7 ans.
  • Un fumeur régulier sur deux meurt des suites de sa consommation de tabac.

Chaque jour, la Société canadienne du cancer travaille à sauver plus de vies. Grâce à des milliers de Québécois, donateurs et bénévoles, elle lutte pour prévenir plus de cancers, permettre à nos chercheurs de faire plus de découvertes et aider plus de personnes touchées par la maladie. Sauvons + de vies. Visitez cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

SOURCE : Société canadienne du cancer (Division du Québec)

Renseignements : André Beaulieu, Porte-parole et conseiller principal, Communication, Société canadienne du cancer - Division du Québec, abeaulieu@quebec.cancer.ca, Téléphone : 514 393-3444; Geneviève Berteau, Analyste des politiques, Questions d'intérêt public, Société canadienne du cancer - Division du Québec, gberteau@quebec.cancer.ca, Téléphone : 514 255-5151, poste 2403


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.