Journée mondiale sans tabac - Jici Lauzon et 16 jeunes de La gang allumée
sensibilisent le réalisateur du film Aurélie Laflamme

MONTRÉAL, le 31 mai /CNW Telbec/ - À l'occasion de la Journée mondiale sans tabac qui se déroule aujourd'hui, 16 garçons et filles âgés de 14 ans, accompagnés du comédien et porte-parole Jici Lauzon, ont rencontré le réalisateur Christian Laurence afin de lui remettre une lettre rédigée à son attention dans le but de le sensibiliser à l'influence du tabac à l'écran sur les jeunes.

Ces adolescents du Collège Charlemagne de Pierrefonds, membres de La gang allumée, se disent grandement préoccupés et inquiets de l'usage répété et souvent abusif du tabac aux petit et grand écrans. Ils ont motivé tous les élèves de leur classe de français à rédiger une lettre à des artistes québécois afin de les sensibiliser à l'impact de la représentation du tabac au cinéma et à la télévision sur les adolescents. Ils ont tenu à rencontrer l'un des destinataires de ces missives, soit Christian Laurence, le réalisateur du film Aurélie Laflamme, afin de lui communiquer de vive voix leur message : "En réalité, nous, les adolescents, on court trois fois plus de risques de commencer à fumer quand on voit si souvent nos héros fumer à l'écran..."(1)

Appel à l'aide des adolescents

Que veulent ces jeunes au juste ? Exclure complètement le tabac de nos écrans ? Certainement pas ! "On ne vous demande pas de bannir à tout jamais la cigarette des écrans. Pas question de vous limiter dans votre création, on aime bien trop vos histoires pour ça !" Ce que ces jeunes désirent communiquer aux créateurs, c'est l'importance de prendre conscience de leur pouvoir d'influence sur les adolescents et de penser à eux avant de mettre ce petit poison blanc à la bouche de leurs personnages. N'y a-t-il pas d'autres façons de transmettre les émotions, la personnalité, les comportements de leurs héros, que par l'usage de la cigarette ?

En cette Journée mondiale sans tabac, l'Organisation mondiale de la Santé souligne les effets nocifs du marketing du tabac auprès des femmes et des jeunes filles. Le comédien et porte-parole Jici Lauzon a expliqué que plusieurs stéréotypes de personnages fumeurs sont véhiculés au cinéma et à la télévision. "C'est important que les créateurs se questionnent lorsqu'ils désirent faire fumer un personnage féminin, par exemple, sous un angle glamour. Ça ne peut que séduire les jeunes adolescentes en quête d'identité et les inciter à imiter cette héroïne" a expliqué Jici Lauzon. "Je salue Christian Laurence qui n'a pas recours à la cigarette pour illustrer les traits de caractère d'un personnage comme celui d'Aurélie Laflamme" a-t-il ajouté.

Référence

    
    (1) Dalton MA, Sargent JD, Beach ML et al, "Effect of viewing smoking in
        movies on adolescent smoking initiation : a cohort study",
        The Lancet, 10 juin 2003
    

SOURCE Conseil québécois sur le tabac et la santé

Renseignements : Renseignements: et pour entrevues: Nathalie Juteau, agente de communication et relations médias, Conseil québécois sur le tabac et la santé, (514) 948-5317, poste 229, njuteau@cqts.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.