Journée mondiale de l'hygiène des mains : le réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale se mobilise

QUÉBEC, le 5 mai 2014 /CNW Telbec/ - L'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale ainsi que les établissements du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale unissent leurs efforts afin de sensibiliser le personnel soignant, les patients et les visiteurs des établissements devant l'enjeu que représente l'hygiène des mains.

Bien que l'on ait tendance à banaliser ce geste simple de se laver les mains, celui-ci a des impacts immenses sur la santé de la population, particulièrement en milieu de soins. Il s'agit, d'abord et avant tout, du moyen le plus important et efficace pour prévenir la transmission des infections. Notons que les infections nosocomiales, c'est-à-dire les infections contractées en milieu de soins ou lors d'un soin, touchent 5 à 10 % des personnes hospitalisées au Québec. Devant cet état de fait, les acteurs du réseau de la santé et des services sociaux trouvent plus qu'à propos d'accentuer la sensibilisation auprès des divers publics concernés. Il est ici question du personnel, mais aussi de toutes les personnes qui visitent les établissements de santé, par exemple les proches des patients. L'hygiène des mains est alors importante à la fois pour eux, et pour le patient qu'il visite, plus vulnérable de par son état de santé.

Tous sont concernés…

Au départ, l'hygiène des mains était un moyen de prévention qui visait principalement le personnel soignant. Or, avec les études et les observations des dernières années, ce sont toutes les personnes entourant la personne malade qui sont concernées par cette pratique. Que ce soit un visiteur, un proche ou le patient lui-même. Quant au personnel du réseau, il doit en faire une responsabilité et même un engagement. Il en va de la sécurité du patient d'être soigné par une personne qui prend soin de l'hygiène de ses mains.

Afin de mieux connaître les moments à privilégier pour se laver les mains, la Campagne canadienne sur l'hygiène des mains parle de 4 moments clés associés aux soins, soit :

  1. Avant de toucher un patient
  2. Avant de poser un geste aseptique
  3. Après l'exposition à un risque lié à un liquide biologique
  4. Après avoir touché un patient ou son environnement

Des raisons évidentes

« Un soin plus propre est un soin plus sûr », précise l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), afin de bien faire saisir le lien existant entre l'hygiène des mains du soignant et la sécurité du patient. L'hygiène des mains est l'une des méthodes les plus simples et efficaces pour réduire les infections associées aux soins et leur transmission. Plusieurs l'oublient, et la campagne de promotion est là pour renverser la tendance et inciter le personnel soignant à améliorer l'hygiène de ses mains. « Puisque le comportement à adopter doit faire partie des bonnes pratiques, il est impératif de faire de la sensibilisation, et d'expliquer au personnel pourquoi il est si important de se laver les mains, et quel impact cela a sur le patient. Il faut créer le réflexe et faire de l'hygiène des mains un incontournable tout comme l'automatisme de mettre sa ceinture de sécurité dès que l'on prend le volant de sa voiture comme a déclaré madame Raymonde Lambert, infirmière clinicienne, chef de programme de prévention et de contrôle des infections à l'institut universitaire en santé mentale de Québec. La stratégie inspirée par l'OMS vise l'amélioration des pratiques dans tous les milieux de soins, que ce soit en première ligne, en soins spécialisés, surspécialisés, en hébergement ou à domicile, concernant le personnel soignant. Aucun établissement ne fait exception. Ainsi, les centres hospitaliers, d'hébergement et de soins de longue durée, de réadaptation et de santé mentale, sont tous concernés.

Cette journée de sensibilisation est donc essentielle afin de rendre les soins plus sécuritaires, lorsqu'il est question du risque de contamination. « Il s'agit d'une mesure simple, qui, si elle est appliquée de manière collective, aura des impacts importants sur la santé des patients. Nous souhaitons d'abord et avant tout une conscientisation par un engagement du personnel soignant afin d'améliorer la qualité des soins aux patients et, par la même occasion, la réduction des infections nosocomiales et de la transmission des virus et bactéries présentes en milieu de soins. Le public doit aussi être conscient de l'importance de cette mesure et se laver les mains lorsqu'il visite un patient, par exemple » a conclu le docteur Jasmin Villeneuve, médecin à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Notons que lors de l'annonce, les médias ont été invités à rencontrer divers intervenants du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale dans un objectif de sensibilisation des bonnes pratiques, avec des démonstrations concrètes de celles-ci.

Source : Marianne Potvin
Communications - Volet relations publiques et relations avec les médias
Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale
Tél. : 418 525-1452

 

SOURCE : Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale

Renseignements :

Marianne Potvin
Communications - Volet relations publiques et relations avec les médias
Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale
Tél. : 418 525-1452

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.