Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale : la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse rappelle l'importance de l'implication citoyenne

MONTRÉAL, le 21 mars 2016 /CNW Telbec/ - La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, dont l'un des mandats est de lutter contre la discrimination au Québec, profite de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale pour rappeler que chacun d'entre nous peut travailler à l'enrayer.

En effet, la Charte des droits et libertés de la personne, dont on souligne les 40 ans cette année, protège toutes les personnes qui se trouvent au Québec contre la discrimination, peu importe leur race, couleur, origine ethnique ou nationale.

«  En cette ère des médias sociaux, alors que certains commentaires dans les médias remettent en question les acquis de la Charte, le droit à l'égalité est plus que jamais important à défendre : en s'investissant dans la lutte à la discrimination et pour l'égalité de tous nos concitoyens et concitoyennes, nous visons une société où la discrimination raciale ne serait plus qu'un mauvais souvenir », a déclaré aujourd'hui le président de la Commission, Jacques Frémont. 

Pour souligner cette Journée internationale, la Commission participera aujourd'hui à certains événements dont le lancement de la campagne des jeunes autochtones contre la discrimination #Parcequejesuisautochtone  et la soirée Autochtones et droits de la personne, organisée en partenariat avec le Wapikoni et le Cercle Kisis au Musée de la civilisation à Québec.

C'est également aujourd'hui que s'ouvre au Québec la 17e édition de la Semaine d'actions contre le racisme (SACR) , sous le thème « le Québec libre de racisme ? ». Dans le cadre de la SACR, la Commission, en collaboration avec la Table ronde du Mois de l'histoire des Noirs, présente jusqu'au 31 mars « Confronte tes préjugés », une série de photos de Joel Pares affichées dans des abribus de quatre arrondissements de la Ville de Montréal.

La journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale commémore le massacre de Sharpeville survenu le 21 mars 1960, alors que les forces de l'ordre ont ouvert le feu et tué 69 personnes qui manifestaient pacifiquement contre les passeports internes imposés par les lois de l'apartheid en Afrique du Sud. En proclamant cette journée en 1966, les Nations Unies ont voulu mobiliser la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l'intérêt de l'enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l'application de la Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics.

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

 

SOURCE Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Renseignements : Meissoon Azzaria, 514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210, meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.cdpdj.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.