Journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire liée au transport de matières dangereuses : les municipalités du Nouveau-Brunswick et du Québec interpellent le gouvernement fédéral

EDMUNDSTON, NB, le 4 nov. 2016 /CNW Telbec/ - La Journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire liée au transport de matières dangereuses, organisée par l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) en partenariat avec l'Union des municipalités du Québec (UMQ) à Edmundston, a donné l'occasion aux élu.es municipaux et aux divers intervenants concernés de discuter de pistes d'actions pour resserrer la sécurité du transport de matières dangereuses par train.  

L'AFMNB et l'UMQ ont également profité de l'événement pour interpeller le gouvernement fédéral afin qu'il poursuive ses efforts à ce chapitre afin d'assurer des milieux de vie plus sécuritaires pour les communautés situées près des chemins de fer. Plus spécifiquement, les municipalités du Nouveau-Brunswick et du Québec proposent trois mesures concrètes :

  • La création d'un mécanisme officiel de consultation des municipalités lorsqu'il y a un accroissement significatif du transport de matières dangereuses qui circulera sur leur territoire;
  • La limitation de la vitesse maximale des trains transportant des matières dangereuses à 50 milles/heure et une obligation de réduire cette vitesse à un maximum de 40 milles/heure à l'intérieur de tous les périmètres urbains ou densément peuplés;
  • La création d'un programme fédéral d'aide financière destiné aux municipalités pour permettre à leurs services d'urgences de s'adapter aux nouvelles réalités occasionnées par l'accroissement des risques liés à la circulation accrue de matières dangereuses par train sur leur territoire.

« De nombreuses matières dangereuses transitent par rail au cœur de certaines de nos municipalités, et la réduction des risques liés à ce transport est au cœur de nos préoccupations. On souhaite que davantage soit fait pour tenir compte du contexte des petites et moyennes municipalités comme celles du Nouveau-Brunswick. La Journée de réflexion d'aujourd'hui a aussi permis d'identifier certaines pistes d'action, et de sensibiliser nos collègues élus municipaux et autres intervenants du monde municipal, ainsi que les représentants fédéraux, provinciaux et les gens du secteur ferroviaire à différentes facettes de la sécurité ferroviaire, ce qui en soi est important », explique M. Luc Desjardins, président de l'AFMNB et maire de Petit-Rocher.

« Lorsque des tragédies comme celle de Lac-Mégantic surviennent sur leur territoire, les municipalités sont les premières appelées à intervenir pour assurer la sécurité de leurs concitoyens et coordonner les mesures d'urgence. C'est pourquoi il est essentiel que le gouvernement fédéral, de concert avec les gouvernements locaux, les provinces et l'industrie ferroviaire, en fasse davantage pour améliorer l'information sur les matières dangereuses qui transigent dans nos communautés et renforcent les mesures de prévention et le soutien à la formation pour réduire les risques liés au transport par rail », indique M. Éric Forest, ex-président de l'UMQ et maire de Rimouski.

La Journée de réflexion a d'ailleurs permis de rassembler plus de 120 participants du Québec, du Nouveau-Brunswick, ainsi que des représentants fédéraux et du secteur ferroviaire.

À propos de l'AFMNB
L'AFMNB regroupe 53 municipalités francophones et bilingues, réparties dans cinq grandes régions qui s'étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.

À propos de l'UMQ
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec

Renseignements : Eugénie Boudreau, chargée de projets, AFMNB, (506) 545-0549, direction@afmnb.org; Patrick Lemieux, conseiller aux communications et aux relations médias, UMQ, (438) 827-4560, plemieux@umq.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.umq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.